Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les raisons de la victoire de Trump
Le Conseil Départemental de Gironde fait de la propagande homosexualiste auprès des mineurs

Jean-Frédéric Poisson : "Je fonde ma pensée et mon action sur la doctrine sociale de l’Église"

Jean-frederic_poisson_brt1_01_01Le site le Rouge et le Noir a interrogé Jean-Frédéric Poisson :

Quel changement incarneriez-vous ?

Je ne suis pas un politicien professionnel. J’ai d’abord été chef d’entreprise, bien ancré dans le réel et je pense que c’est absolument nécessaire pour ne pas promettre l’impossible.
Ensuite, je n’ai jamais été membre d’aucun des gouvernements successifs qui ont mené ce pays au bord du gouffre. Ce n’est certes pas suffisant pour devenir un chef, mais je crois que ce peut être perçu comme nécessaire par beaucoup.

Si je suis différent, c’est en raison de la cohérence de mon projet. Je refuse d’énumérer des mesures en fonction des sondages qui sortent chaque jour. C’est ce qu’il y a de plus simple pour séduire de manière éphémère, mais c’est continuer à prendre les Français pour des imbéciles. Notre pays a besoin de réformes fondamentales sur tous les sujets, notamment en ce qui concerne la famille, l’Europe, l’éducation, la liberté des corps intermédiaires, et les autres candidats ne proposent pas ces réformes de fond.

Enfin, je fonde ma pensée et mon action sur la doctrine sociale de l’Église qui replace l’homme au cœur du projet politique. Et je pense que je suis le seul !

On distingue souvent les mesures sociales et économiques des mesures sociétales. Pourquoi ne le faites-vous pas ?

Précisément parce que la politique est une manière de concevoir la vie en société et le bien commun. On ne peut séparer les aspects de la vie des Français, cela n’a aucun sens. Cette séparation est d’ailleurs bien souvent l’occasion de mettre l’homme au service de l’économie au lieu de respecter sa dignité. C’est cette dignité humaine que je veux remettre au cœur du projet politique qui redressera la France. Chaque décision, dans chaque domaine, doit respecter la nature même de l’homme. Je ne peux par exemple pas refuser la peine de mort tout en faisant de l’homme un esclave du monde du travail. Cela n’a pas de sens puisque l’homme est un.

La dynamique migratoire et nataliste est en France très favorable à l’islam, beaucoup moins au catholicisme. Est-il possible de stopper l’islamisation du pays sans mettre en place un véritable plan de « remigration » ?

Il faut déjà engager le retour dans leur pays de tous les étrangers qui sont entrés clandestinement dans notre pays et à qui nous n’avons rien à offrir. Il y a des réfugiés qu’il est légitime que nous aidions, mais ce n’est pas la majorité de ceux qui entrent chaque année en France.

Ensuite, nous devons avoir une parole de vérité et une réaction appropriée face à l’islam, qui pose aujourd’hui clairement un problème à notre pays et à notre République. Nous devons réaffirmer ce qu’est la France et inscrire ses racines chrétiennes dans la Constitution pour que ce soit très clair pour tout le monde : libres alors à ceux qui ne s’y retrouvent pas de quitter le pays. Mais la France n’a pas vocation à devenir multiculturelle, elle doit rester la France (...)

Les libéraux, auxquels vous vous opposez, plaident eux aussi pour une profonde réforme du code du travail. Quels sont vos points de divergence et de convergence sur ce sujet ?

Je ne suis pas un libéral, car je refuse que les relations humaines passent après les relations commerciales et la logique du profit. Je suis le seul à avoir exercé la responsabilité de chef d’entreprise parmi les candidats à la primaire, je sais qu’il est possible de mettre l’économie au service de l’homme, au lieu de faire l’inverse, et que cela est préférable pour l’ensemble du corps social (...)

Quelles mesures préconisez-vous pour refaire du ministère de l’Éducation nationale un lieu d’instruction ? Soutenez-vous la revendication de nombre d’associations scolaires concernant la mise en place d’un chèque-éducation ?

Je remplacerai le ministère de l’Éducation nationale par un ministère de l’Instruction publique. L’école n’est pas là pour éduquer, elle est là pour instruire. L’éducation des enfants appartient aux parents, pas à l’État. Je m’oppose catégoriquement à l’idée développée par Vincent Peillon et le gouvernement socialiste que l’enfant doit être arraché à tout « déterminisme familial, culturel », etc (...)

Concernant le chèque-éducation, je soutiens sa mise en place. La liberté de l’enseignement est garantie par la constitution. Il faut faciliter la mise en œuvre de cette liberté. C’est ce que permettrait l’instauration de chèques scolaires afin de passer de l’aide apportée aux établissements à l’aide apportée aux familles."

Commentaires

prévoyance

Bravo et merci M. Poisson !
Vous êtes effectivement le seul

B.C.

Faisons comme en Amérique! Votons pour celui "qui n'a aucune chance".

Le Forez

Il est vraiment le bon intrus dans ce parti corrompu . Mais que vient-il faire dans cette galère ? À part lui donner accés à une tribune , je ne vois aucune autre raison . j espère de tout cœur 1/ qu il quittera ce parti , 2/ qu il rassemblera tous les chrétiens et 3/ qu il prendra conscience que son projet ne pourra aboutir qu en quittant la matrice républicaine.

EROUANI

Je voterai dimanche prochain pour Jean-Frédéric POISSON et m'abstiendrai vraisemblablement au second tour, s'il n'est pas présent.
La bande des six autres c'est un peu bonnet blanc et blanc bonnet.
Le cas POISSON m'interroge cependant. Il se pose en candidat de la famille mais est remarquablement discret sur la sienne actuelle. Je sais par un site internet extérieur à lui qu'il est marié, mais il ne dit rien sur son épouse, qu'on ne voit jamais à ses côtés.

emilie

En tant que catholique on peut comprendre son engagement mais se mettre sur le même rang que tous ceux qui nous ont déjà trahis, on comprend moins.
Pour voter pour lui, il faut signer cette adhésion qu'on ne peut signer.
Dommage qu'il soit allé se fourrer dans cette galère, il va se faire éjecter et quand sera t-il après ?
Peut-on croire que si, le Ciel aidant, il se retrouve en tête, que tous les partis vont lui donner leur caution et le choisir comme leur représentant ?

Godefroid de Couillons

Au delà de toutes étiquettes politiques, tout chrétien à le devoir de venir, si possible à la première heure, participer au premier tour de la primaire pour y voter POISSON.

Serge

Et c'est bien la raison pour laquelle je voterai pour monsieur POISSON et inciterais mes proches à faire de même.
Saisissons cette opportunité de faire entendre notre voix.

DUPORT

Notre pays à certes besoin de réformes mais à partir du moment ou l'on reste dans cette Europe, créé pour nous broyer, on ne peut rien faire...
Donc Monsieur Poisson a bien raison de refuser d’énumérer des mesures en fonction des sondages qui sortent chaque jour puisqu'il ne pourra pas les mettre en œuvre même s'il en avait la volonté...

Et justement, faire croire le contraire c’est continuer à prendre les Français pour des imbéciles.

En tout état de cause la doctrine sociale de l'église ne prévoit pas d'institutions censées être au dessus des pays ni de super gouvernement.

line

"Concernant le chèque-éducation, je soutiens sa mise en place."

Ce qui vous singularise par rapport au FN qui est pour une seule école laïque.

Clovis

Quelle clarté! Quelle simplicité! Quelle vérité! Quelle cohérence!Bravo et merci JF Poisson.

Je puis témoigner moi aussi qu'il est possible de mettre l'homme au centre de l'activité économique dans une entreprise, même américaine. Oui ça marche si le patron tient bon .Mais c'est à ses risques et périls personnels..... C'est ainsi que je ne suis pas devenu millionnaire ( on dit milliardaire aujourd'hui). Mais je ne regrette rien bien au contraire.

Conclusion: votons tous aux bizarres primaires pour le seul candidat de droite JF Poisson.

emilie

Selon les commentaires précédents il semble que beaucoup vont voter et signer aussi l'adhésion sans réticence ?
Personne ne semble se rendre compte que signer cela c'est perdre sa liberté !
Ce vote virtuel n'est qu'un piège il ne sert qu'à conforter les électeurs vers un personnage choisi d'avance ?

JLA

Dans ce marigot judeo-marxiste-framaçon,le député Poisson n'a aucune chance,trop honnête,trop KTO,il mérite le soutient de l'Eglise de France....mais je suis sûr qu'il n'en sera rien....trop lâche !!!

Romain

Un vrai candidat qui respecte la morale chrétienne, qui a un discours cohérent et charpenté sur les sujets politiques,qui demande à réformer l'Europe actuelle (pour ne pas la quitter) il faut voter pour lui afin de lui donner un début de visibilité.
Pour mémoire le Front national a mis un certain temps avant d'émerger.

M. Poisson a la carrure d'un président et une véritable arête dorsale !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.