Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Lettre aux députés sur l'activation de l'article 68 de la constitution pour la destitution du président de la république
C’est arrivé un 11 novembre…

Le cardinal Burke convaincu que Donald Trump aura à cœur la défense de la vie humaine

Suite à l'élection de Donald Trump, le cardinal Burke est interrogé dans Il Giornale. Extrait de la traduction de Benoît-et-moi :

Cardinal_Burke_-_Walshingham_2016_810_500_55_s_c1"[...] Croyez-vous que Donald Trump va tenir compte de celles qui sont les valeurs si chères à l'Eglise catholique?

« D'après ce que j'ai entendu pendant la campagne électorale, il me semble que le nouveau président comprend bien quels sont les biens fondamentaux qui sont importants pour nous. En premier lieu, je suis convaincu que, d'après ce qu'il a dit, il aura à cœur la défense de la vie humaine depuis sa conception et qu'il pourra mettre en oeuvre toutes les mesures possibles pour s'opposer à l'avortement. Et puis je pense qu'il a très clairement à l'esprit le bien irremplaçable de la liberté religieuse. Enfin, il placera certainement son l'attention sur le thème de la Santé américaine qui pour l'instant ne va pas très bien aux États-Unis».

Si d'un côté de Trump s'occupera aussi des thèmes chers à l'Eglise, de l'autre, il dit pourtant qu'il veut construire un mur contre les immigrants à la frontière avec le Mexique (Ce sera un mur impénétrable, haut, imposant et magnifique. Et c'est le Mexique qui le paiera). Une barrière que François a toujours critiqué, en disant: «Nous devons construire des ponts de paix et non des murs de haine» ...

« Je ne pense pas que le nouveau président sera inspiré par la haine pour le traitement de la question de l'immigration, une question de prudence, qui nécessite la connaissance de qui sont des immigrants, des raisons qui les conduisent à migrer et de la capacité des communautés locales à les accueillir. La charité doit toujours être intelligente et, par conséquent, informée par une profonde connaissance de la situation à la fois de ceux qui veulent immigrer et de ceux qui doivent recevoir ces personnes». [...]

Addendum : pour les anglophones, les pages 13 et 14 du programme des Républicains vaut le détour. On y parle de respect de la vie... Le fait que l’un des deux grands partis de gouvernement de la première puissance mondiale en dit long sur le travail remarquable de réveil des consciences fait par les évêques américains depuis vingt ans ….(il y a 20 ans on n’aurait jamais vu de telles choses dans un programme présidentiel Républicain !).