Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ludovine de La Rochère : Mettre la loi Taubira sur la table pour la réexaminer, c'est déjà très positif
26/27 novembre : marché de Noël à Fontenay le Fleury

Les causes de l'échec relatif de Jean-Frédéric Poisson

Coup de gueule de François Teutsch à propos de l'échec de Jean-Frédéric Poisson :

"(...) Poisson a fait une bonne campagne : sur un créneau minuscule – celui de la droite des valeurs et du refus des compromissions -, il a exposé clairement quelques idées simples en refusant tout à la fois le politiquement correct et l’éparpillement dans des détails. En cela, il a l’étoffe d’un chef : donnant la direction (...) Il a également donné de la visibilité à ses idées, alors que l’homme était presque inconnu en dehors des cercles restreints de la droite de conviction (...)

Mais la cause principale de son échec est ailleurs. Elle est dans la lâcheté de la bourgeoisie catholique française qui préférera toujours l’allègement de sa feuille d’impôt au combat pour les valeurs. Dans sa frivolité qui lui interdit de pousser la réflexion au-delà de ce qu’il est convenable de penser. Dans son inconséquence qui lui fait déplorer la marchandisation de l’humain tout en adhérant à l’idéologie libérale mondialiste. A-t-elle compris que la mondialisation aboutit à la dissolution de tous les liens sociaux pour ne faire des individus que des monômes isolés ? A-t-elle imaginé une seule seconde qu’il pourrait exister un lien entre la technodictature européenne et le délitement d’une société ? Voit-elle même ce délitement, aveuglée par le conformisme dont elle est un des vecteurs principaux ?

Pour sa première déclaration de finaliste, François Fillon – pour qui ces bourgeois ont voté en masse — est apparu tel qu’il devra être durant les cinq prochaines années : soumis à Bruxelles. Derrière lui, en effet, les deux drapeaux, tricolore et étoilé, comme le gouverneur d’un État américain. Poisson est souverainiste : rien que cela a fait fuir nombre de bien-pensants… (...)"

Il faut néanmoins relativiser cet échec lorsque l'on constate que beaucoup des sujets majeurs abordés par Jean-Frédéric Poisson sont aujourd'hui sous les feux de la rampe (avortement, loi Taubira, la famille, les rapports avec la Russie et la Syrie...)

Commentaires

cad

Après le dernier débat ,c' est clair Un j. f POISSON à 10°/° aurait pu peser sur les débats ,au lieu de cela on a eu droit à un hommage à simone Veil !!! pas sur que les catholiques revotent Fillon dimanche .

Recto-Verso

MILLE FOIS D'ACCORD AVEC CETTE ANALYSE !
Une certaine classe n'ose pas ou n'a pas les moyens de voir au-delà de ce qu'elle croit connaitre, ni au delà de ses apparentes sécurités.
Celui qui veut garder sa vie la perdra.

Frégate

Il y a aussi l'impensable, pour une grande partie de la droite catholique, ne pas voter en dehors des républicains. D'où la facilité avec laquelle FIllon a joué sens commun, rien donné, peu promis et bénéfice maximum. Pourquoi investir plus quand le résultat est acquis d'avance !

valere

la lâcheté de la bourgeoisie catholique française qui préférera toujours l’allègement de sa feuille d’impôt au combat pour les valeurs.

Oui! Que lui reste-t'il de catholique après cela?

Par ailleurs est-elle si nombreuse? J'en doute.

LB

La raison de l’échec n'est pas seulement les cathos, mais l’atmosphère délétère et antichrétienne qui règne dans le pays suite à son apostasie.

prévoyance

de ce fait ..nous ne nous déplacerons pas dimanche !

luciole

Les bourgeois ''Cathos'' républicains ne voient toujours pas plus loin que leur portefeuille et ce, depuis 1789.
Monsieur Poisson est certainement quelqu'un de très bien, dommage qu'il ne soit pas royaliste! Ces républicains n'ont toujours pas compris que voter pour un moindre mal reste toujours un mal. L'abstention est la seule solution pour se débarrasser de cette république anti-catho.

Le Forez

Une autre raison , avec toutes ses convictions, Mr Poisson ne peut pas , s il est honnête avec lui-même , rester dans la sphère républicaine. Il ne peut pas composer avec deux concepts qui s opposent ; de là , vient aussi , une parti de son échec et donc il n y a pas que l électorat , ( qui, soit dit en passant , n est que catho que le dimanche entre 11h00 et 11h45 , le temps d une messe humaniste) qui soit en cause , meme s il a une large part de responsabilité . Mais que voulez-vous tant que le congélateur de ces cathos bon teint est plein, tant que les buts restent les vacances à Ibiza ou la descente en hiver des 3 Domaines , ça ne peut pas changer . Il y va aussi de la crédibilité des autorités morales ecclésiastiques , qui sont en dessous de tout.
Pour revenir à Mr Poisson, faire le grand écart entre ses positions chretiennes et sa volonté de rester dans le sentiment republicain , ce ne sera qu une succession d échecs. Le seul point positif est qu il est pu obtenir une tribune pour s exprimer , grâce au fait d être LR mais pour quel résultat !

ODE

10 000 fois d'accord. C'est un milieu dans lequel j'ai grandi et dans lequel j'élève encore mes enfants, protégée par des parents artistes et intellectuellement au-dessus du lot. Jacques Brel fustigeait ces bourgeois "plus ça devient vieux plus ça devient...". Lucchini a eu une excellente remarque aussi sur ce milieu, héritier de la culture française, qui a tout lâché en encourageant ses enfants au mondialisme, au fric pour le fric, en ne transmettant pas un amour du pays jugé ringard, en méprisant les Français "moisis" qui votent "mal".


Aujourd'hui encore, j'en rencontre, de ces parents d'élèves bon cathos, engagés dans 50 associations à la mode, méprisant le paroissien de la paroisse d'à côté ("ces ringards" ou "ces rockers" ou "ces tradis"), critiquant les profs à tout bout de champ mais refusant ce métier pour leurs enfants, mais critiquant aussi les petites écoles hors contrat (sortir du système quelle horreur!). Et pourtant que d'énergie! que de possibilités! Mais tout est gâché par une satisfaction liée aux apparences. ET puis pas un mot plus haut que l'autre.


Un prêtre de ST Jean m'avait raconté qu'il n'hésitait pas à leur rentrer dans le lard. Et aussi que les enfants de cette bourgeoisie sont souvent malheureux malgré le fric qui coule à flots. On est dans 3 rallyes où les parents ne veulent pas voir qui trousse leurs filles ou leur propose de la drogue, dans le bon lycée parisien où on s'envoie des films pornographiques dès la 6e (je le sais j'y ai enseigné qq temps), dans le "grand" lycée de province (où l'on "respecte" tellement les musulmans que le directeur ne veut pas leur parler de Dieu et que les parents d'élèves eux ne veulent pas que leurs enfants fricotent avec des musulmans, avec ça l'évangélisation va aller loin) qui ressemble à n'importe quel énorme boîte à bac, mais tout ça c'est pas grave, l'important ces les apparences, et puis l'adresse. L'endroit où on habite, la rue. La ville. Pas l'âme d'un lieu, pas la France, pas un vers de Baudelaire, pas l'esprit d'une famille, pas le souffle du bon Dieu, mais ce qu'on va dire de soi aux autres, et à soi-même: je suis propre.


J'aime bien la saine et sainte colère de M.Teusch. Ces gens ont une force incroyable et énormément d'argent. On attend plus d'eux, beaucoup plus. "A qui il a été bcp donné il sera bcp demandé"...

Florilège

Un deuxième échec de Poisson est la mollesse de la Manif pour tous à s'engager à sa suite.
Pourquoi ? A force de se dire a-politique, elle reste sur le côté du chemin.
Ceux qui se sont engagés ouvertement (Sens commun)ne l'ont pas fait pour le bon candidat.
Bref, beaucoup de gaspillage dans le combat pour la défense des valeurs.

Michel

Cette "bourgeoisie catholique républicaine" est tout à fait dans la ligne du Ralliement de Léon XIII et de Vatican II, encouragée qu'elle est aussi par le politiquement correct de la CEF : quand on a vu le manque de réaction de nos évêques lors du vote de la loi Veil, comment s'étonner que Fillon soit son candidat, lui le "catholique" qui ne s'est jamais opposé à l'avortement ?

Guizmoet

Je ne comprends toujours pas pourquoi plus d'un millions de personnes va manifester entre une demi-douzaine et une dizaine de fois à Paris ou en province, souvent par temps froid ou pluvieux, soit disant pour défendre des valeurs humaines ou divines et que, le jour venu de faire passer un message d'importance en glissant le bulletin de la victoire dans l'urne, ce million vote "(in)utile". Quel gaspillage, quelle incurie !
Ces gens là votent avec leurs pieds où se situe leur intelligence apparemment.

clopinclopan

Les bourgeois cathos me font penser au jeune homme riche (St Matthieu 19 )
Beurk!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sabaoth

Sur les 44 % de Fillon, on peut estimer que 10 % auraient pu normalement se porter sur JF Poisson. Mais les bourgeois cathos ont cru voter utile en éjectant Sarkozy et en éloignant Juppé.

Avec 34 % au lieu de 44 % rien n'aurait changé pour Fillon. Mais un Poisson à 11/12 % aurait pu peser dans la balance pour l'avenir. Une belle occasion ratée !

Hélène

Ce commentaire de M. Teusch me fait penser par son mépris à celui affiché par un journal comme Libération vis-à-vis des catholiques. Forcément, si M. Poisson a fait un score bas, c'est que les catholiques sont des lâches.

Peut-on envisager que certains catholiques, qui ont aussi des convictions, n'ont pas jugé stupide de se montrer pragmatiques et ont préféré assurer la victoire de M. Fillon plutôt que de risquer un Sarkozy-Juppé ? Ou n'ont pas trouvé M. Poisson très convaincant lors des débats ?

Pour ma part je préfère assurer un minimum, mais un minimum qui a des chances d'être mis en oeuvre (pas d'adoption plénière pour les couples de même sexe, par ex.), plutôt que d'être sûr de ne rien avoir du tout... à l'exception du contentement de soi d'être dans le camp des intraitables

Pascal GANNAT

La lâcheté de cette bourgeoisie catholique ne fait que réfléter celle de la majeure partie de notre épiscopat, dont les textes et les prises de position sont d'une pauvreté intellectuelle et spirituelle affligeantes, et le courage de refuser les consensus du monde proche du néant.
On peut le déplorer. Mais vouloir l'ignorer en politiue expose à des désillusions.F. Fillon sera le candidat idéal. Ni JF Poisson, ni le FN ne peuent être agréeés par ce marais bourgeois catholique. Car tout ce qui a un sens, une aspérité, un goût et une vitalité lui apparait comme en marge du juste milieu, lequel évolue à chaque génération vers la gauche.
On moque souvent les bobos de gauche. Mais pires sont les bobos cathos de droite : ils mêlent l'indifférence des nantis à l'égard des plus modestes à la trahison des valeurs morales dont ils se pensent détenteurs.
Et cet esprit affecte également les cathos tradis qui ont leur bourgeoisie bobo tradie : il serait trop facile de croire que le matérialisme à courte vue et le refus du risque propre à toutes les bourgeoisies de toutes les époques n'ait pas atteint le tradiland.
Lequel use d'une subtilité en général très perverse : au nom de la doctrine pure, on néglige le social et 'engagement politique, ou on s'adonne aux jouissances confortables du ''moindre mal'' comme on irait au bordel pour convertir la putain.
Le tradiland a cru à Sarkozy en 2007, parce que Le Pen avait été sur la dalle d'Argenteuil, prétexte commode pour le récuser, puis a voté encore pour lui parce qu'il avait tenu des propos flateurs rédigés par Buison et destinés à les gruger, ectils recommenceront cette fois-ci pour F. Fillon, qui sera jugé certes ''pas assez'', mais tellement mieux que Marine Le Pen qui sera la seule au second tour à vouloir abolir la loi Taubira, parce que Philippot ci, parce que ''de gauche'' là, etc...., renforçant ainsi le mondialisme et l'européisme des contre valeurs, par la victoire de F. Fillon auquel ils auront apporté leur vote pour beaucoup.
Cela explique l'échec du combat pro vie en France : tant que la droite de svaleurs n'aura pas fait battre l'un des escrocs droitiers qui nous trahit, volontairement et clairement, pour lui signifier son indignité, des droitiers de style personnel chaque fois différent (c'est le principe des emballage contenant le même produit) seront persuadés que les cathos sont fait pour servir de harkis, mais harkis consentants.
Cela prouve que l'emballage demeure plus important que l'essentiel, et l'accessoire qui déclenche le stimulus de classe sociale plus déterminant que le sens de la vraie tradition, héritage à transmettre pour le futur et non propriété à conserver et consommer maintenant dans l'auto justification pharisienne pour soi.

Semper Fidelis

Eh oui, mes amis, les bourgeois cathos (je viens de ce milieu-là...) n'ont guère la tripe patriote, ni le cœur courageux, ni l'audace dans l'esprit...

Leurs grand-pères avaient fait de même en 1940 : avec Pétain, on est à l'abri ! C'est pourquoi le général de Gaulle a vu arriver parmi les premiers français libres des juifs, des socialistes, des petits employés, tous les pêcheurs de l'Ile de Sein... la France profonde qui refusait la défaite et la soumission à la barbarie nazie. Parce que pour beaucoup de nantis, mieux valait cet Hitler que Staline ! Ils avaient si peur en 1936...

Les "possédants" jouent toujours la carte de la sécurité qu'ils croient immédiate, la protection de leur petit bien-être matériel et de leur mode de vie ! Remettre en cause tout cela, quelle horreur !

ohlala

le mot d'ordre dans notre entourage était barrage à Juppé, personnellement je ne vois pas beaucoup de différence entre Fillon, Juppé et Sarkosy! les français veulent du renouveau mais les partis imposent les m^mes, il y avait une bonne occasion d'affirmer nos convictions; nous devrons rendre des comptes!!

perry

bourgeois catho ? c'est quoi ?le bourgeois n'existe plus, le catho c'est votre frère en Christ,vilipendé comme son maître.Il y a de bons et de mauvais chrétiens, et Dieu seul est juge.Sous la révolution,vous auriez craché sur les prêtres réfractaires et les croyants courageux Vous accusez leurs familles d'avoir été collabo ? qu'en savez-vous la famille de Gaulle serait qualifiée de"tradi" aujourd'hui, comme bien d'autres qui ont payé de leur sang,et ne se sont pas vantés...de meme des cathos tradi oeuvrent pour la foi et la charité sans suivre la mode,ils sont persécutés pour la justice,mais peut être sauveront_ils l'ame de la France, voire la vôtre ?...

Sébastien COURATIN

Monsieur Fillon peut remercier Jean-Frédéric Poisson pour tout le travail fait pour cette campagne... il a laissé tout le champ libre à ses idées pour un résultat inespéré.. J'en profit pour remercier le courage de tout ces respectables électeurs qui , pris par la peur, relayé entre autre par Sens Commun et sos éducation ont fait le choix d'un vote "utile" et qui ont permis d'atténuer au maximum l'impact dans les urnes d'un véritable programme qu'ils auraient volontiers défendu et qui ne le sera plus, ni pour ce second tour, ni même pour la présidentiel ... pour des calculs éminemment politique évident . Encore une fois... des associations et organisations devant la lourde responsabilité de porter la voix des électeurs ont choisie le calcul et la prudence grâce à la finesse politique de Francois Fillon et de son équipe...

Toulet Jean Marie

Bravo ! Je partage votre analyse à 100%.
En France, les Chrétiens sont les idiots utiles des ennemis de la vie et de la famille. Incapable d'établir un hiérarchie entre le respect de l'Homme,de la vie, de la famille et leur statut bourgeois, leur compte en banque.
Trop souvent le vote chrétien est un vote crétin...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.