Avortement : Recours auprès du ministère de la Santé contre le site du gouvernement
La 11e Marche pour la Vie revêt un aspect très particulier et important parce qu’elle se situe au cœur d’une année électorale

Jean-Marie Le Pen : "L'IVG est légale mais l'encouragement à l'IVG est criminel"

Jean-Marie-Le-penEn sa qualité de président d'honneur, Jean-Marie Le Pen analyse la stratégie actuelle du FN :

Dans le Journal du dimanche, Marion Maréchal-Le Pen dit: "Nous sommes tous des héritiers de Jean-Marie Le Pen." Votre petite-fille est-elle à vos yeux davantage dépositaire de votre héritage politique que votre fille Marine ?  

Je ne suis pas mort. Je suis parlementaire et je suis président d'honneur du Front national, comme l'a rappelé le tribunal, avec les prérogatives qui s'y attachent. Je suis donc un acteur politique. Mais c'est vrai que Marion est plus proche, dans ce qu'elle exprime, que ne l'est Marine. Marine est candidate à une élection avec l'objectif de faire au moins 51%. Elle est donc forcément obligée de s'écarter du programme du Front national proprement dit. Ce programme fait, selon les sondages, 25-28% mais certainement pas 50%. Quel que soit son talent, elle n'a pas la liberté de dire ce que dit la députée du Vaucluse

Vous trouvez donc des "circonstances atténuantes" à Marine Le Pen. Tout cela relèverait donc de tactiques électorales... 

Je ne sais pas. Je me perds en conjectures sur les raisons de la stratégie qui est passée ou qui passe par mon exclusion. Je crois que c'est un calcul électoral et je le crois erroné, faux. Je peux comprendre, sans l'approuver, le cynisme en politique - "le vieux pue des pieds, il est dans le canot, mettons-le à l'eau" - mais à condition qu'il démontre son utilité. Or, je crois que c'est monsieur Trump qui a raison. C'est lui qui a été élu et il a été élu contre les officiels, contre l'Etablissement (...)

Pensez-vous que Marine Le Pen sera au second tour de la présidentielle? 

Ce n'est pas sûr. En excluant son père et en préconisant une politique d'exclusion, d'épuration - pas seulement de moi mais aussi de ceux qui pensent comme moi - , elle coupe la branche sur laquelle elle est assise. Que ce soit le fait d'un jeune énarque - sans expérience et qui, de surcroît, n'avait pas les mêmes convictions que celles du mouvement dans lequel il entrait - peut expliquer cette manœuvre. Mais que Marine Le Pen, présidente du mouvement, s'en fasse l'exécutrice a quelque chose qui me laisse pantois (...)"

France-Elections-Le-Pen-006De son côté, Bruno Gollnisch explique vouloir demander des explications à Marine le Pen à propos de concessions qu'il n'aurait jamais demandées  

"J’ai été assez étonné que mon nom soit ainsi cité par la présidente. Je compte lui demander des explications. Je n’ai jamais organisé de faction, ni demandé quelque concession que ce soit (...)" 

Bruno Gollnisch s’interroge également sur la « position exacte » de Marine Le Pen à propos de l’avortement :

"C’est un point qui mérite d’être clarifié (...) Jamais, dans ma vie publique, je n’ai demandé le retour à l’état du droit antérieur. Mais la situation démographique de notre pays, ainsi que le risque de submersion, exigent que l’on se demande si l’on peut mener une grande politique d’accueil de la vie"

Commentaires

Tom

En excluant pas seulement Jean Marie Le Pen mais aussi ceux qui pensent comme lui, elle coupe la branche sur laquelle elle est assise.

Le problème de Marine, pour être élue, elle s'est soumise à l'oligarchie mondiale. En 2011, Time Warner la mettait en valeur. Mais à qui appartient Time Warner ? A Capital Reserve, JP Morgan, le Vanguard group (Monsanto), Blackrock (Rothschild, Soros...). Et pourquoi Louis Aliot faisait-il des va et vient en Israël ? (à regarder à partir de 20 mn)
https://www.youtube.com/watch?v=Qe4-5aJ-22Y

Il serait temps que les sites alternatifs comprennent enfin qui est derrière le FN ! C'est un Syriza français contrairement à l'UPR. Philippe Carhon, essayez de prévenir vos collègues avant qu'il ne soit trop tard ! On ne peut pas lutter contre l'avortement si on ne sort pas de l'U.E.. Il en est de même avec la marchandisation des corps humains, l'euthanasie, la dislocation des nations, le Grand Remplacement etc..... Et ce n'est pas Marine Le Pen, que cherche à promouvoir l'oligarchie américaine (voir the Economist aussi) qui va sauver la France. elle est aussi liée qu'un Fillon ou un Valls.

Jeep

C'est curieux, j'estime Mr Gollnisch et Marion MLP. D'autres de moins en moins, bizarre. En tout cas je me dis qu'il faut prier pour le relèvement de la France. Il arrive; Marthe Robin l'avait annoncé et à un homme de 85 ans actuellement , diacre dans l'Ouest, elle avait dit "vous le verrez"...

Michel

Il n'est pas moralement admissible de voter pour un(e) candidat(e) qui considère comme acquis le (prétendu) droit à l'avortement : en ce domaine, il n'y a pas de "moindre mal" et la fin ne justifie pas les moyens.

toto

"L'IVG est légale mais l'encouragement à l'IVG est criminel"
Ah? bon, l'avortement n'est pas criminel?
Je dirais que par les temps qui courent ce qui est légal est criminel.
Cela déraille côté méninges chez les le Pen.

lève-toi

L'avortement est un crime. Point barre.

valere

Dire que l'avortement est une gène démographique est prendre le problème par le bas ( vision kantienne)
Il faut dire que c'est un CRIME.

Jephe

De grâce "JEEP" sans vous offenser, écrivez Monsieur en abréviation "M." et non "Mr" qui est de l’anglicisme.

Aiglon

Je suis finalement quelque peu déçu par cette position de M. Bruno Gollnish. J'ai eu la chance de lui serrer la main lors d'une "marche pour la vie". Il me semblait clair qu'il manifestait avec nous pour que tout enfant non-né soit protégé. Pas seulement parce-que nous sommes confrontés à un actuel remplacement démographique. La condamnation de l'avortement n'est pas soumise à des considérations quantitatives ou à d'autres circonstances. IL s'agit d'un crime d'un être humain totalement innocent, commandité par sa mère ou ses proches, et organisé et financé par l'Etat. Cela ne peut et ne pourra jamais être justifié. Même si nous bénéficiions d'une démographie généreuse et que nous n'étions pas confrontés à une forte immigration.

esprit libre

J'ai lu et relu et je ne saisis pas bien la légère contradiction entre le début et la fin...

En tout cas est qu'il n'y avait aucun risque majeur même en termes de tactique politique de proposer pour le moins une politique nataliste et une politique d'accompagnement des femmes et de la Vie, toutes choses rejetées par des propos de Marine Le Pen trahissant une fuite en avant dans la politique d'avortement.
Comment comprendre sa reddition complète devant la politique du tout-avortement du quinquennat Hollande, cette hystérie législative et réglementaire ?

nemo

Grand respect à Jean-Marie Le Pen qui a défendu la France sur le terrain et pas que dans les salons ; Dommage qu’il n’a pas de successeur de son envergure……..


Quant à sa fille qui l’a vendu par stratégie ou pas !! :
- Des convictions en a-t-elle puisqu’elle renie le FN dont elle a voulu hériter ? L’avortement de confort : elle a « fait semblant » par souci de « concession » envers B. Gollnisch ☻ (la croix qu’elle portait au cou lors d’une itw chez Bourdin c’était du fake aussi !!!!!) ☻


En attendant depuis 2012, c’est donc bien avec les votes des électeurs « traditionnels » (qu’elle a dupé), que le parti a obtenu une partie du % ! Depuis, des « purges » ont été effectuées et puisque les « non politiquement corrects » ne sont plus les bienvenus, qui seront ses nouveaux électeurs, maintenant qu’il y a un renouvellement de candidats pour 2017 qui se positionnent de tous les côtés et des gens qui les suivent ?

Il me semble que c’est croire au Père Noël, que de supposer que ses revirements et son comportement, n’auront aucun effet sur les futures élections et de +++ cela risque de passer à ---- .

DUPORT

Manifestement même Jean-Marie LEPEN n'a pas compris que l'avortement est la clé de voute. Même en maintenant sa légalisation, l'affirmation que c'est un crime ne doit pas être tue.

Il ne suffit pas d'opposer une politique nataliste et de cesser de promouvoir l'IVG
il faut aussi affirmer clairement que c'est un ASSASSINAT (et non un meurtre).

Hors de cela les foudres du ciel continueront de s'abattre sur nous en laissant de plus en plus de liberté au démon.

TOUS LES AUTRES SUJETS SONT SECONDAIRES car avec l'arrêt de l'acceptation de l'IVG tout le reste sera donné de surcroit.

Godefroid de Couillons

J-M LE PEN a raison :
l'IVG est légal : en effet il s'agit d'un assassinat légal permis par le Droit positif qui, sur ce point (et bien d'autres) déroge au Droit naturel.
L'encouragement à l'IVG est criminel : cela me parait également juridiquement juste, au sens pénal du terme car, cette dérogation du droit positif à l'encontre du droit naturel doit s'interpréter strictement.
Il n'y a donc aucune contradiction entre ces 2 propositions.
On peut penser ce qu'on veut de J-M LE PEN mais il est difficile de le prendre en flagrant délit de faux, même dans ses déclarations les plus provoquantes.
Je précise que je ne suis pas adhérent du FN mais seulement électeur occasionnel (surtout dans les 2èmes tours).

audicat

Il ne faut pas compter du tout sur le FN sur cette question ... et sur beaucoup d'autres...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.