Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



21 janvier : chapelet pour la France à Toulouse
C’est arrivé un 21 janvier…

Centenaire de Fatima…

Lettre de liaison n° 43(14 janvier 2017)

Chers amis,

La dernière lettre de liaison proposait un programme pour que l'année du centenaire voit à la fois le développement de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie et le redressement de la situation de plus en plus catastrophique, notamment sur le plan moral, dans laquelle nous nous trouvons (voir précédente lettre de liaison).Mais comment croire que des actions si simples puissent opérer un tel redressement ?

L'Évangile de ce dimanche (dans le rite extraordinaire) nous apporte la réponse. Il relate le premier miracle fait par Jésus, et montre qu'avant le miracle proprement dit, il nous faut accomplir divers actes qui, dans le cas présent, ont été accomplis par Notre-Dame. Le premier de ces actes est une demande. « Ils n'ont plus de vin ». Le second est un acte de foi : « Faites tout ce qu'Il vous dira » Nous avons là un acte de foi d'une perfection sublime. Car Jésus venait de dire à sa mère : « Femme, qu'y a-t-il entre vous et moi ? Mon heure n'est pas encore venue ». Mais Marie a la Foi. De plus, elle connaît comme personne d'autre son Jésus. Aussi, n'hésite-t-elle pas à dire aux serviteurs : « Faites tout ce qu'Il vous dira ». Le troisième acte est une action concrète en apparence peu utile pour l'objectif recherché. Jésus demande : « Remplissez d'eau ces jarres ». Les serviteurs ont dû se demander ce qui se passait dans la tête de celui qui leur donnait cet ordre. Car à quoi peut servir de remplir d'eau des jarres quand on cherche du vin ?

Et la plupart des miracles de Notre-Seigneur se sont déroulés selon un schéma analogue, notamment la résurrection de Lazare.

Avant que Dieu intervienne, nous avons donc trois choses à faire : demander une grâce, affirmer notre foi en la puissance divine et accomplir l'action demandée par le Ciel quand bien même elle semblerait sans rapport avec l'objectif recherché. C'est ce que la devise des bénédictins résume parfaitement en unissant sous un même terme la demande et l'acte de Foi :Ora et labora. Si nous voulons redresser la situation actuelle, nous devons donc prier et agir. [...]

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.