Il cherchait le bar dans la prison de Tarascon
Des viols commis par des "migrants" dans plusieurs villes d'Autriche lors du réveillon

Viktor Orban : "2017 sera l’année de la rébellion"

Le premier ministre hongrois Viktor Orbán a déclaré que 2017 serait « l’année de la révolte pour la démocratie ». 

Unknown-35«Il est sans précédent qu’au cœur de l’Europe, des Chrétiens aient été tués à Noël». «Il est clair qu’en ce qui concerne l’immigration rien ne peut rester en l’état. Bruxelles doit changer, des migrants qui sont entrés en Europe de manière illégale doivent être expulsés, les frontières doivent être protégées et il faut mettre un terme à l’afflux de migrants».

«Le ralentissement économique, les crimes, le terrorisme, la migration, l’indécision et le discours hypocrite, tout cela s’accumule et les chefs d’Etat occidentaux ne peuvent pas donner de réponses».

«Il y a un an, personne n’aurait cru que le Royaume-Uni sortirait de l’Union européenne et que les Américains rejetteraient le clan des Clinton». « L’an prochain, des élections auront lieu en Allemagne, aux Pays-Bas, en France. Beaucoup de choses peuvent arriver, ». « La rébellion a commencé en 2016 et sera renforcée à l’avenir. Ainsi, je le dis, 2017 sera l’année de la rébellion ».