Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Face à Gleeden, les AFC font appel
Une élue d'extrême gauche fait du racisme anti-blancs en toute impunité

Mgr Di Falco organise un débat politique mais exclut le FN [Add.]

Affiche-du-débat--566x800Le diocèse de Gap et d'Embrun organise un débat autour du texte du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France : Retrouver le sens du politique. Le représentant du FN 05, Patrick Deroin, aurait aimé y participer et a demandé cette possibilité à Mgr Di Falco qui lui a catégoriquement refusé cette possibilité :

"Dans sa réponse faite à Patrick Deroin, Mgr di Falco, actuellement au Bénin, indique qu’avec cette conférence : “Il ne s’agit pas d’un débat électoral, de représenter tel ou tel parti politique.” Pierre Bernard-Reymond et Joël Giraud, écrit-il, ont également été invités en raison de “leur amitié pour le diocèse de Gap et d’Embrun.” L’évêque conclut en précisant que tout le monde est invité à assister à cette conférence."

Il faut néanmoins préciser que les deux principaux invités, présentés comme des "amis du diocèse", sont Pierre Bernard-Reymond, membre de l'UDF puis UMP puis LR, ancien sénateur, député européen et maire de Gap, et Joël Giraud, membre du PRG (Parti Radical de Gauche), parti bien connu pour son intolérance religieuse, député et maire.

Un débat entre soi, c'est tellement plus confortable...

Ce débat se déroulera au Centre diocésain pape François à Gap, dans l’hémicycle Cardinal Coffy vendredi 17 février à 19h00.

Addendum : je découvre ce texte du député Joël Giraud rendant hommage à Lucien Neuwirth, à l'origine de la loi sur la contraception en France, en totale contradiction avec Humanae Vitae. Cela n'empêche pas ce député d'être un "ami du diocès et moins encore la possibilité de débattre de politique bien sûr...

Commentaires

B.C.

Confirmation du fait que les évêques travaillent à l'islamisation de la France. S'ils ne s'en rendent pas compte... chacun les qualifiera du mot qu'il veut.S'ils le font sciemment... idem.
Ils se f... de l'avenir du pays et du christianisme car ils n'ont pas d'enfants.Ce qui est très drôle, c'est qu'ils nous rebattent les oreilles avec les slogans: "Il faut être en sortie" etc... qui supposent qu'il faut se préoccuper de l'Evangélisation de tous les milieux alors qu'ils sont dans une attitude de soumission à l'islam.Tout ceci n'est pas très cohérent. Il n'y a plus que les laïcs pour se battre contre la double tenaille de l'islam et du relativisme matérialiste.

P.S. Je sais qu'il y a des exceptions parmi les évêques mais ils n'osent pas parler alors que la Conférence des Evêques de France est dépourvue d'autorité théologique envers chacun d'eux, comme l'avait dit le Cardinal Ratzinger dans : "Entretien sur la Foi".

Irishman

Dommage, di Falco nous avait habitué à mieux il y a quelques années... Notre épiscopat n'est qu'en fait un ramassis de pharisiens, hormis quelques exceptions pour qui les temps sont durs...

cad

Il y a longtemps que ces évéques là ont choisi l'approbation du "monde" au lieu du courage

Abbadie

Espérons de nombreux contradicteurs courageux dans la salle qui mettront Mgr Di Falciani devant ses responsabilités ! ;-)

jib

Drôle de façon d'être à l'écoute de tous les fidèles ... ceci dit, rien d'étonnant, venant de la part de ce personnage...

helene

Ces représentants de l'église catholique française brillent chaque jour un peu plus vivement par leur lâcheté collaborationniste et leur malhonnêteté intellectuelle. Quel spectacle affligeant.

Stephe

Il faut être ouvert à tous paraît il! Pas de miséricorde pour qui ne pense pas correctement.

PLC

Ce bon Mgr di Falco semble ignorer qu'un parti porte de nom de PCD, le C étant pour Chrétien.

regis

L'affiche du centre diocésain est sans ambiguité :

"Retrouver le sens du politique"

"Débat"

Il s'agit donc bien d'un débat politique. Entre 2 intervenants défendant la même position.

Il est donc légitime que le FN (ou éventuellement un représentant d'un autre parti ou d'une autre position) demande à y participer.

Demander à participer ce n'est pas " s'inviter", qui sous entend forcer la main.

La réponse de MGR Di Falco est malhonnête :

- d'abord car la demande de Patrick DEROIN est légitime;

- ensuite il assimile celle-ci à quelqu'un qui force une invitation et se montre cinglant.

Quand on est bien élevé, à ce porte de responsabilité, on se doit d'être impartial. Et plus charitable envers ceux qui ne sont pas d'accord avec vous.

louise

Sa retraite était annoncée fin 2016.....il est toujours là et se met à faire de la politique et pas vraiment dans le sens chrétien...
Electron libre et provocateur!

Michel

Cette bonne âme de Mgr de Falco, docile aux puissants du jour et soumise à la pensée politico-médiatique unique, devrait relire Matth 23 et se demander si Notre Seigneur, par-delà les siècles, ne s'adressait pas aussi à elle et à ses acolytes de la CEF...

mrveto

Mgr Di Falco est à l'évêché ce qu'un renard est dans un poulailler.

Résultat garanti tous les jours que Dieu fait.

Benoit Casterman

L'article ci-joint, qui remonte à plus d'un an, convient parfaitement pour Mgr Di Falco : "Mgr, vous trahissez la France et l'Eglise"
http://www.islam-et-verite.com/monseigneur-trahissez-france-leglise/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.