Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Avortement : c'est leur silence qui les ronge à petit feu
Si l'UNAF avait pris position pour la loi Taubira, la Cour des comptes lui reprocherait-elle d'avoir donné son avis?

"En marche" : version 2017 du moon walk !

Vincent Trémolet de Villers écrit dans Le Figaro à propos d'Emmanuel Macron :

"[...] Nous ne sommes pas dupes et aucun des soutiens d'Emmanuel Macron ne l'est vraiment. Dans cette affaire, le syndrome du Guépard, «il faut que tout change, pour que rien ne change», joue à plein. Plutôt que de chanter les bonheurs de la globalisation, on l'habillera de tricolore: Jeanne d'Arc annonce Jean Monnet, la culture française n'existe pas, mais le Puy du Fou vaut le déplacement. Comme dans le Canada de Trudeau, tout concourt à l'apparition d'«une humanité réconciliée, délivrée de ses différences profondes, où les identités pourraient circuler librement et sans entraves dans un paradis diversitaire» (Mathieu Bock-Côté). Il arrive toutefois que l'on s'y perde. On songe alors au Soulier de satin: «C'est ce que vous ne comprendrez pas qui est le plus beau, c'est ce qui est le plus long qui est le plus intéressant, et c'est ce que vous ne trouverez pas amusant qui est le plus drôle.» Ne cherchez plus à comprendre: Macron, c'est irrationnel."

Connaissez-vous le "moon walk" ? C'est l'art de reculer en donnant l'impression que les jambes avancent. Cette figure de danse a été inventée par la star pop-rock Michael Jackson. Plus les jambes donnent l'impression d'avancer vite, plus le recul est rapide. "En marche" : version 2017 du moon walk !