Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



François Hollande recevra les associations LGBT... pour la 257e fois
Rejet de l’amendement pour protéger les droits des personnes handicapées à naître

Le grand remplacement (qui n'existe pas) par les mariages mixtes

En 2015, les mariages mixtes concernaient 27% des unions : 75 800 sur les 282 600 unions célébrées ou transcrits dans les registres de l’état civil.

Les mariages mixtes représentaient 6 % des unions en 1950, selon l’Insee. Magali Mazuy, démographe à l’Inde, explique :

 « Ces statistiques sur les mariages mixtes reflètent les flux migratoires en France. Car, en toute logique, les personnes qui migrent se retrouvent sur le marché matrimonial. C’est pour cela que 37 % des unions mixtes célébrées dans l’Hexagone en 2015 ont uni un conjoint français avec une personne d’une nationalité du Maghreb, 22 % un Français avec un Européen et 14 % un Français avec un ressortissant d’Afrique subsaharienne ».