Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le maire LR de Wissous votera Marine Le Pen
Economie socialiste : + 43 700 chômeurs en mars 2017, le pire chiffre depuis 2013

Cinq membres de l'Avant-Garde appellent à voter Marine Le Pen

Tribune publiée dans Valeurs actuelles :

"La France est un bien trop précieux pour qu’on la sacrifie sur l’autel de nos intérêts immédiats, ou des raisonnements idéologiques préfabriqués. La France réclame aujourd’hui que nous fassions un choix, pour son avenir. Aujourd’hui, nous votons pour la France, non pour l’assemblée générale d’une start-up, ni pour l’illusoire gouvernement du monde.

Marine Le Pen a assuré être la « candidate des limites ». De ces limites qui sont nécessaires à l’homme pour persévérer dans son être, de ces limites qu’illustrent – non pas seules mais mieux que toute autre construction humaine – les nations.

Emmanuel Macron est le candidat de la disparition de toutes les frontières : frontières géographiques, frontières nationales, frontières économiques, frontières syndicales, frontières historiques, et bientôt frontières humaines. Le candidat du projet enfantin de toute-puissance, où le souci  du réel et de la protection a disparu.

Dans une telle échéance, dans un tel pays, les choix politiques deviennent parfois métaphysiques. C’est un vrai choix de civilisation auquel nous sommes confrontés. Ou bien l’humain faussement augmenté, ou bien l’humain conscient de sa faiblesse. Le politique n’a pas à accompagner le monde tel qu’il va. Le politique, comme souci constant du bien commun, conjoignant le réel au désirable, est l’instance dernière de la justice, qui doit protéger et non dominer. Protéger d’abord ceux à qui seule reste la richesse d’une civilisation. Le monde d’après dans lequel Emmanuel Macron et ses mentors souhaitent nous projeter n’est pas le monde de l’avenir. Car il n’a pas de passé. Car il n’a pas de tradition. Car il n’est pas français (...)

Marine Le Pen est le dernier choix de tous ceux qui croient qu’il y a de ce pays encore quelque chose à conserver : conserver nos souverainetés, politique, douanière, budgétaire, économique, militaire, contre une Europe centralisée donc ratée ; conserver nos mœurs, nos traditions, notre mode de vie, notre héritage intellectuel, spirituel et religieux contre les assauts conjoints de l’uniformisation mondialisée et de l’islamisme conquérant. Certes, nous ne sommes pas aveugles : nombreux sont les points du programme de Marine Le Pen qui mériteraient d’être précisés, corrigés ou amendés (...)

Nous ne donnons quitus à personne. Mais nous appelons toutes les forces, toutes les personnes qui souhaitent que la France continue, dans son génie, sa grandeur et sa vocation universelle, à soutenir la candidate la plus consciente de ces défis pour que se constitue enfin le rassemblement politique, culturel, intellectuel nécessaire à ce redressement.

Thibaud Collin, Jacques de Guillebon, Laurent Meeschaert, France Andrieux, Frédérick Bigrat

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.