Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Lettre à mes filles sur la boîte noire de l'économie 5/5
27 avril : concert du choeur ND de Liesse à Paris

François Fillon fait voter, sans vergogne, pour le dauphin du chef du cabinet noir, François Hollande !

Extrait du communiqué de Bernard Antony :

"Même si Marine Le Pen n’est pas arrivée en tête (...), sa présence au deuxième tour avec 7,5 millions de voix n’est pas moins très positive et source d’espérance. Elle l’est pour tous les patriotes français, pour tous ceux qui refusent le nihilisme sociétal et antinational de l’eurocratie et les trois racismes convergents contre l’identité française, l’identité chrétienne, l’identité humaine.

J’appelle donc tous les militants, adhérents et amis des organisations de résistance nationale et chrétienne que j’anime à voter massivement au second tour pour Marine Le Pen, contre Emmanuel Macron, le candidat de l’utopie du « meilleur des mondes », le candidat de la triple déconstruction, nationale, sociale et humaine, le candidat somme toute du génocide français.

Cet appel n’implique pas, bien au contraire, de renoncer à la nécessaire expression des divergences fondées que nous avons avec le Front National. Ce parti, en effet, a par trop dérivé jusqu’à ces derniers mois dans un programme globalement axé sur le renforcement étatique plus que sur une incitation à la revitalisation familiale et culturelle.

Mais l’élection d’Emmanuel Macron serait une abomination pour ce qui demeure de continuité française d’indépendance et de culture, sur le socle des valeurs universelles judéo-chrétiennes du Décalogue et des racines européennes de civilisation greco-latines et gauloises. L’élection d’Emmanuel Macron serait une victoire pour le désastreux François Hollande, aussi habile hélas dans la rouerie politicienne que dans l’action de déconstruction morale et sociétale du néo-totalitarisme libéral-socialiste contemporain. Elle donnerait encore plus libre cours à la submersion de nos peuples par le ressurgissement moderne de l’islam fondamentalement totalitaire, sur le modèle de son fondateur.

François Fillon a achevé hier pitoyablement sa triste course élyséenne comme si le fait de vitupérer lui aussi, conformistement, sans élégance, petitement, contre une mythique « extrême-droite », allait demain lui valoir de l’indulgence mondaine et judiciaire. Mais le plus triste, c’est qu’avec son image de marque de hobereau conservateur et catholique, c’est toute une masse d’honnêtes bons français, souvent de faibles revenus mais de fortes convictions morales, qui a été ébranlée par ses « affaires ». Elles ont certes sans doute été très habilement sorties et exploitées, à un moment bien choisi, par ce qu’il a appelé « le cabinet noir de l’Élysée ». Je n’ai jamais voulu en traiter et accabler Fillon. Aujourd’hui, je ne puis tout de même pas taire combien il aura été pour le moins maladroit dans sa défense et combien il est désormais méprisable.

Car ne voilà-t-il pas qu’il fait voter, sans vergogne, pour l’homme propulsé par le chef de ce « cabinet noir », François Hollande !"

Commentaires

jejomau

Excommunication des Franc-Maçons et de tous ceux qui votent pour ceux qui en font partie :

« le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure inchangé. Les catholiques qui en font partie sont en état de péché grave et ne peuvent approcher de la sainte communion » (déclaration du 26 novembre 1983).

arthur

Sarkozy avait bien reconnu en Fillon un petit bureaucrate prêt à tous les reniements. Maintenant que sarkoland est devenu Macron, la place de l'imposteur est occupée.

Franchouillardsansdent

François Fillon ne manque pas d'aplomb.
Il appelle à voter pour ceux qui l'ont assassiné politiquement. Ce type n'est pas normal.

Sergent Poivre

F.Fillon a ajouté le déshonneur à la défaite. A ses électeurs d'ouvrir les yeux.

San Juan

C'est la rapidité du ralliement de Fillon à ce foutriquet gélatineux qui a été le plus monstrueux. Je n'imaginais pas ce LR apparemment correct aussi rapide à retourner sa jolie veste, à trahir sa parole et toute sa carrière, à vendre père, mère et électeurs avec autant de célérité et d'aplomb. Ce Fillon n'était qu'un jean-foutre finalement.

gerard

C'est triste mais voila ces Catholiques tiède ,ou papier double face ,que le Christ a dit bois sec .

estebe

j'allais dire ils ont perdu la tête, mais en fait en avaient-ils réellement une ?

Michel

En s'aplatissant aussitôt devant son "adversaire"- ou plutôt son concurrent - se montant ainsi moins digne et respectueux de ses électeurs que Mélenchon, Fillon mérite cette dédicace que Marie-France Garaud avait décernée en son temps à Chirac :
"Je croyais qu'il était du marbre dont on fait les statues. En réalité il est de la faïence dont on fait les bidets"...

GJV

Il y a quelque chose de vraiment pourri en république !!
Ils sont au bout du bout .........
Une seule issue un changement de régime drastique, nous devons mettre sur pied les moyens d'une nouvelle et moderne monarchie de droit divin, avec une pointe de démocratie véritable sur le modèle Suisse.

emilie

Bien vu, en effet quoiqu'on pense actuellement du F.N. il faut reconnaître que la seule qui porte haut le drapeau de la France c'est Marine.
Il est important de s'unir pour gagner sinon la France va descendre au plus bas comme le prophétisait Marthe Robin et bien d'autres !
L'urgence doit motiver les français.

HR

Il aurait pu au moins attendre le lundi, par respect pour ses électeurs.

On en était tous venus à oublier qui était le vrai Fillon. On l'a bien retrouvé hier soir, le bien surnommé "courage Fillon" et "faux Fillon" par ses camarades (cf Faits et Documents).

Oublions le vite.

marc antoine

Comme quoi il ne fallait pas voter Fillon .....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.