Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ségolène Royal (PS) : "Dimanche soir, notre candidat était en tête" (sic)
Emmanuel Macron souhaite poursuivre la politique laxiste de Christiane Taubira

Le choix de Macron pour La Rotonde ne doit rien au hasard

Emmanuel-macron-et-jacques-attali-fetent-les-resultats-du-1er-tour-au-resturant-la-rotonde-a-paris-le-23-avril-2017_5867775La presse égratigne Macron pour avoir fêté le 1er tour à La Rotonde, en faisant le parallèle avec le Fouquet’s de Nicolas Sarkozy :

"En fêtant sa première place dans la mythique brasserie parisienne, dimanche soir, le candidat d’En marche ! a ravivé le souvenir du Fouquet’s de Nicolas Sarkozy."

Or, ce n'est pas le fond de problème. Le choix de Macron pour La Rotonde ne doit rien au hasard.

Macron a choisi La Rotonde pour bien montrer à ses soutiens qu'ils continueraient la politique de Hollande, celle qui a été définie et voulue par le "groupe des économistes dit de La Rotonde (nom de la brasserie à Montparnasse où ils planchaient pendant la campagne de François Hollande).". D'ailleurs, un des premiers articles du Monde citant Emmanuel Macron précise en janvier 2012 :

"Un homme, enfin, a joué un rôle essentiel dans la mise en forme du programme présidentiel : il s'agit d'Emmanuel Macron. Ancien rapporteur de la commission Attali sur la libération de la croissance française, inspecteur général des finances et associé gérant chez Rothschild et Cie, il a coordonné l'activité du groupe d'économistes de La Rotonde de septembre à janvier, préparé l'agenda des séances de travail, recruté les jeunes - des inspecteurs des finances pour la plupart - qui ont travaillé avec le groupe et finalement rassemblé tous ces travaux pour les remettre à François Hollande."