La présence de Philippe de Villiers à Villepinte n'était pas forcément souhaitée...
L'épouse de Robert Ménard candidate dans la 6e circonscription de l’Hérault

Comment Emmanuel Macron a ringardisé tous les partis politiques

En 2012, Nicolas Sarkozy avait sous-estimé François Hollande. En 2017, tous les candidats ont sous estimé Emmanuel Macron. 

Les discours de Macron de la campagne étaient faits à partir d’algorithmes, et une société, Proxem, était payée pour cela. Nous avons bien ri avec Ridicule.tv mais cela a contribué à la victoire de Macron. Et cela ne va pas cesser, il faut en être conscient. Hollande est manipulateur mais l’élève Macron a dépassé son maitre en la matière. Macron a ringardisé les partis politiques traditionnels :

"Comment Emmanuel Macron a t-il réussi à convaincre plus de 10 000 personnes, jeunes et plus jeunes, en se présentant comme « le candidat du travail » sans passer pour un Sarkozy qui aurait réussi ? Comment le candidat du mouvement « En Marche » a t-il réussi la gageure de provoquer une standing ovation en évoquant l’Union Européenne, thème que l’on croyait boudé par les citoyens français ? Grâce à un ciblage algorithmique inédit de ce que les électeurs sont prêts à entendre et qui permet de rendre le discours le plus pertinent possible pour le plus de monde possible. Décryptage d’une méthode politique qui présente des limites.

La méthode est inspirée de la stratégie électorale digitale adoptée par Barack Obama en 2012 : en juin dernier, 4 000 volontaires ont lancé l’appli de la Grande Marche sur leurs écrans de smartphones et tablettes en allant « à la rencontre des Français ». 6 200 quartiers (au sens de l’Insee) ont été sélectionnés par l’équipe Macron pour constituer une base représentative. Une première application, 50+1, guidait les « marcheurs » dans leur parcours. Une deuxième permettait de recueillir le miel de conversations qui ont duré en moyenne quatorze minutes. 100 000 « conversations » auraient été collectées (et 25 000 questionnaires entièrement remplis). Résultat : quelque 25 000 questionnaires remplis sur l’application ad hoc, rapporte Rue89. Ce n’est donc pas un traditionnel sondage, où l’on pose des questions fermées à un échantillon de la population, ni non plus un “focus group”, où l’on interroge longuement une poignée de personnes sur un sujet donné.

Dans un second temps, l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, s’est tournée vers Proxem, start-up spécialisée dans l’analyse sémantique de big data textuelle, en vue de tirer un maximum d’enseignements des propos des personnes interrogées, rapporte encore Rue89. Objectif : identifier les problèmes concrets que dit rencontrer tel ou tel bassin de population et fournir une cartographique des préoccupations dominantes des Français. « Grâce à un moteur de recherche, on pourra croiser des critères, voir la manifestation d’un signal faible, vérifier des intuitions. Que disent les femmes, cadres supérieurs, des “commerces de proximité” ? Si 100 personnes en parlent sur 100 000, c’est du 0,1 % mais si elles en parlent c’est que ce point a de l’importance à leurs yeux. On peut se dire qu’il y a quelque chose à creuser. », détaille à Rue 89 François-Régis Chaumartin, DG de Proxem.

Les data-stratèges d’En Marche peuvent alors dégager des corrélations, identifier les préoccupations de certaines catégories socio-professionnelles, et décider de faire dans la pédagogie s’ils mesurent une différence entre la perception d’un phénomène et sa réalité (par exemple : l’Europe, l’immigration, le chômage)."

Macron a accumulé un trésor de communication politique avec des discours adaptés aux auditoires... C'est pourquoi ses discours n'avaient aucun sens ni aucun fond. Mais peu importe : à l'heure de la téléréalité, de la méthode globale et de l'échec scolaire, ce que les Français attendent ce ne sont plus des discours élaborés, mais qu'on leur parle.

Dès février dernier, interrogé dans Monde et Vie, Jean-Yves Le Gallou avait vu juste :

936_Page_01"Il n’a pas de programme mais il est programmé. Je veux dire que son discours est programmé. Il emploie des formules qui sont tout sauf spontanées. Il utilise les méthodes d’analyse et de stratégie politiques encore inédites en France. Grâce au porte-à-porte, il a obtenu des milliers de témoignages sur les grands sujets de notre société et la machine analyse ce corpus, qui fait des dizaines de milliers de pages. Il y avait 4000 volontaires (?)« en marche » dans 6200 quartiers présélectionnés, avec une appli qui recueillait les réponses à des questions simples : « Qu’est-ce qui marche en France ? », « Qu’est-ce qui ne marche pas ? ». Ces méthodes ont été testées aux Etats-Unis lors des campagnes d’Obama. Elles arrivent en France et permettent au candidat qui les utilise de dire… ce que les gens ont envie d’entendre. Il suffit d’un moteur de recherche qui isole et compte les sujets, la manière (positive ou négative) de les aborder, les formules qui reviennent, etc. Le nombre de témoignages (25.000 environ) est beaucoup plus important que dans un sondage ordinaire et les dépositions sont beaucoup plus précises et plus libres. Avec cela, on a comme une sismographie précise de l’opinion, et quand, comme le candidat Macron, on n’a pas de programme, c’est commode, tout est à disposition dans la machine pour que les électeurs puissent entendre ce qu’ils ont envie d’entendre. [...]

Qu’apporte le candidat Macron ? Des solutions ? Jamais. La compréhension de son public : « Les agriculteurs ne demandent pas des aides. Ils disent une chose : on veut pouvoir vivre dignement de notre travail ». Merci aux algorithmes et à la start-up prestataire : voilà une formule empruntée aux électeurs et qu’on sait leur resservir toute chaude. Dans le même registre d’une complicité affichée mais qui n’engage à rien de concret : « C’est un beau mot, “paysan” : les paysans font notre pays ». La vraie question est surtout : Comment peuvent-ils en vivre ? Elle n’est pas posée. Et on se contentera pour finir d’une formule ronflante… et qui me plaît plutôt : « On peut être à la fois profondément breton, puissamment français et sincèrement européen ». Tout le monde a compris ? Tout le monde est content…"

Commentaires

Hervé


En 2010, le journal "Le Monde" était au bord de la faillite. Macron proposa bénévolement son aide aux journalistes. En fait, tout semble prouver qu'il était en contact avec l'un des groupes qui voulait racheter le journal.
https://www.streetpress.com/sujet/1486723160-macron-le-monde
Déjà à cette date, il trompait bien son "monde"... C'est un menteur professionnel de grande envergure que l'affaire Alstom confirma par la suite. Cela en dit long sur ce qui attend la France dans les 5 ans à venir. A 15 ans, il prenait déjà la place d'un mari d'une famille de plusieurs enfants. Ensuite il s'attaqua au parti socialiste qu'il réussit à détruire. A la tête de la France, l'avenir on le connait : le pays sera dépecé de toutes ses richesses. Et le plus fort, avec le vote des victimes. Ce type est un génie du mal.

Aliénor

"Pensez printemps" ça marche

Marie la Bretonne

On est arrivé au degré 0 de la réflexion politique chez les électeurs français. Et le pire, c'est que je crois qu'ils arriveront à descendre encore.

Le jeune loup Macron et sa bande de commerciaux ont en fait mis en application l'idée maîtresse illustrée par les Inconnus dans leur sketch sur "la campagne du candidat Beauregard" : il ne faut jamais prendre les gens pour des c..s, mais il ne faut jamais oublier qu'ils le sont !". Et ça fonctionne...

Car la campagne de Macron en fait, et selon le texte que vous avez posté, n'est nullement la campagne d'un homme de conviction souhaitant apporter le meilleur à sa patrie (on l'avait bien compris !). Il ne s'agissait en réalité que d'être élu et, pour cela, de dire à chacun ce qu'il voulait entendre. D'où un discours creux et convenu, parfois incompréhensible, et une absence de programme (du moins en apparence pour le commun des mortels ; car le programme existe, celui des francs-maçons à qui Macron n'a pas manqué de faire signe, et de quelle hallucinante façon !, lors de son discours au Louvre).

Si ça ne s'appelle pas "prendre les gens pour des imbéciles" !!!

Je crois que je vais me faire un plaisir de répercuter cette info auprès de mes collègues qui ont voté Macron au 2ème tour : regardez, il vous a pris pour des crétins et vous avez marché avec lui.

valere

Pour la psychologie du Macron élyséen, ne pas oublier ce qui est dit ici:

Analyse d'un psychiatre italien ...


https://youtu.be/NNDgsw39m9s

VQE

Et bien évidemment, Proxem a bossé gratos?!?

Y-aura-t-il un journaliste pour se poser la question?

Je vais être joueur, je vais parier 1 euro que oui.
A 10 000 contre un, l'investissement peut être rentable.

Y-aura-t-il un rédac' chef au Canard, au Monde, chez Libé pour mettre en publication un tel article?
Je remets un euro de plus! Parce que à 10 000 000 contre un, là c'est le jackpot assuré.

ABC

Avec Emmanuel Macron, on en arrive à un degré fou de manipulation des esprits et de conditionnement des Français.

GF

Oui et? Dont acte ils ont su s'appuyer sur des analyses sociologiques plus complètes offertes par les outils numériques. Pourquoi nos mouvements de référence ne seraient-ils pas capables de s'emparer également de ces outils souvent disponibles gratuitement ou à faibles coûts pour apporter nos réponses...

ed

En plus, ceux qui nous ont vendu Macron l'ont présenté, la soirée du 7 mai au soir,"inscrit dans un Triangle" de la pyramide du Louvre. Et que dire de sa photo (sombre!) où on le voit, seul, entre les colonnes d'un hall du Louvre face à la pyramide qui brille au fond. "Ils" sont tellement euphoriques qu'ils osent tout, tellement le peuple est bête!

passparla

Et surtout bravo les 71%de cathos qui ont voté Macron:droits dans leurs bottes pauvre Ludovine

A.F

"je suis Charlie" + "penser printemps" = ça donne Macron Président.
C'est dire le niveau de connerie et de délabrement mental des électeurs français.

Papon

C'est tout à fait suffisant pour un syndic de liquidation.

DUPORT

L'avènement de la propagande utilisant les techniques toutes aussi condamnables de la publicité et du marketing.

Dans tous les cas il s'agit de tromper, mentir, travestir la vérité, manipuler les gens.... (Prérogatives du Prince de ce monde)

Raconter des histoires aux gens pour leur faire croire que des produits industriels nocifs pour leur santé seraient bons, faits à l'ancienne ou bio est scandaleux ! Pourtant les gens s'y sont habitués et certains vont même jusqu'à regarder la publicité qui les endoctrine avec plaisir !!!

Comment s'étonner que l'on nous vende maintenant un Président de la République comme une lessive !
On a choisit un acteur de théâtre correspondant au casting, puis on lui fait réciter ses slogans et le tour est joué.
On aurait élu de la même façon la mère Denis ou Mamie Nova...

Après avoir élu une marionnette de chiffon et carton mâché (dans "caRtON MAChé" il y a "MACRON"... ce n'est peut être pas un hasard...) est ce que demain on achètera un Président de la République au supermarché ??

En attendant ce sont les publicitaires et leurs commanditaires qui dirigent et s'en mettent plein les poches en nous vendant étrons et Macrons.

toto

Le peuple n'a pas été éduqué par ses élites religieuses à résister au lavage de cerveau des gouvernants, via l'éducation nationale, la presse et la télévision. Le Maréchal Pétain l'avait dit, les malheurs de la France viennent de ce que l'esprit de jouissance l'a emporté sur l'esprit de sacrifice. L'esprit de jouissance permet d'avorter les bébés "gêneurs", l'esprit de sacrifice permet de les accueillir avec joie.
Un pays qui n'est pas capable d'accueillir ses propres enfants est incapable d'accueillir qui que ce soit.
Nous sommes collectivement responsables du génocide de l'enfant à naître, presque 10 millions depuis 1975. Ces enfants qui manquent ne seront pas là pour payer nos retraites et pour nous défendre contre les envahisseurs.

clemsius

Bilan: Les Français ont élu président de la république les pensées vides d'un ordinateur. Tiens ça me dit quelque chose...
Bonne continuation.

SD-Vintage

Désaccord. Tous les partis ont des communiquants, ceux de Fillon était mauvais. Fillon est apparu comme quelqu'un d'extrêmement lent, sa proposition de réforme de la sécurité sociale trop lentement corrigée marque le début de la fin.

Obama "l'économiste" a gagné parce que Mc Cain le géostratège a dit lors des débats qu'il ne s'intéressait pas à l'économie, alors que la crise avait repris de plus belle. "Jobs first", c'est la devise des américains. Trump a gagné là-dessus. Trump dont la gauche américaine a décidé qu'il était un nazi, Le Pen n'a pas le monopole.

Macron a gagné de manière très classique : beaucoup d'argent (comme Obama ou Mitterrand) et surtout l'appui massif des médias de gauche, pléonasme, et du syndicat de la magistrature. Les affaires ont empêché dans les grands médias les candidats de développer leurs programmes. Et jeté l'opprobre sur Le Pen et Fillon, Macron, avec sa déclaration de patrimoine ridicule, étant épargné mystérieusement par la justice et les médias.
L'appui des médias est capital, et cela remonte à l'invention des médias.

Ajoutons l'appui de nombreuses personnalités de gauche qui ne voulaient pas voter pour un PS discrédité aux affaires. L'appui du vieux routier Bayrou, exclu d'une alliance avec LR par la rancoeur des Sarkozistes (Gaino notamment), a adoubé Macron, et lui a donné définitivement cette couleur centriste, lui l'ancien ministre socialiste. Les personnalités civiles et autres évêques ont fait le reste.

Ajoutons un FN caricatural n'écoutant pas le peuple sur l'Europe et une très mauvaise prestation d'une Marine Le Pen diabolisée par des gens obsédés par leur réputation. Cela dit, Marine Le Pen a eu des soutiens qu'elle n'aurait jamais eu il y a 5 ans. Cela progresse donc doucement, et la dédiabolisation fonctionne.

Ajoutons enfin la division chez les Républicains, où le candidat Fillon n'a jamais été admis par les caciques centristes UMP qui l'ont soutenu du bout des lèvres, les anti-catholiques Juppé ou NKM le traitant quasiment de nazi parce qu'il travaillait avec Sens Commun. Les catholiques sont donc des nazis (cf Le Vicaire de l' écrivain révisionniste allemand Rolf Hochhuth).

Enfin, Fillon ("un second, pas un leader") et Sens Commun (des "traitres", cf Guillaume Bernard) furent régulièrement attaqués par la réinfosphère anti européenne qui lui préférèrent Le Pen, appelant au "vote de conviction" contre le "vote utile", ce qui donne Macron.

Macron a donc gagné par défaut.

Enfin, pour terminer, il y a aussi le peuple français qui pense à droite depuis longtemps mais vote à gauche ou au centre. La majorité des Français se disent centristes. Ils voulaient un centriste économiste, ils l'ont eu.

Il n'y a pas de complots, ni de mouvement dextrogyre, mais des gens qui savent convaincre, et un bon alignement des astres (c'est une allégorie).

SD-Vintage

Pour résumer, Macron est "cool", comme Obama, et les gens veulent un gars cool dans cette période tendue. Une grosse couche de mensonges là-dessus et ça passe. Comme on a payé, on va pouvoir voir.

kidentrevou

Il y a bien deux familles de catholiques en France, les "tradis" qui défendent l'Eglise et la France et les autres qui se vautrent dans le monde et ses illusions au mépris de leur foi et de leurs convictions. Comment un catholique a t il pu voter Macron ? Je ne parle pas des versaillais qui ont fait une démonstration de veulerie hors du commun.
Entre Jeanne d'Arc et Cauchon, je choisis Jeanne d'Arc.

DUPORT

@SD VINTAGE

Non il n'y a pas de gens qui savent convaincre mais des gens qui MANIPULENT et savent MANIPULER !

C'est l'objet de cet article.
Il n'y a donc pas de démocratie, des gens qui font un choix , mais des foules que l'on manipule pour les faire voter contre leurs intérêts.
Et lorsqu'elles ne votent pas bien, on manipule aussi les votes et les résultats par une fraude électorale très bien organisée...

On pourrait reculer d'une année et recommencer la même chose avec Mamie Nova et aujourd'hui nous aurions Mamie Nova Présidente de la République.

SD-Vintage

@Duport :
Et ce sont des manipulateurs qui ont fait enlever le drapeau européen dans une émission par Marine Le Pen, dans un pays massivement pro-européen, puis lui ont fait faire une prestation pitoyable face à Macron ?

michel friedman

Non Le "Macron Nouvelle donne" est un produit marketing Eh oui un packaging Pierre Berge / sa femme Brigitte, des enzymes bancaires pour faire marcher la machine et pour terminer une superbe campagne de Pub comme explique dans les commentaires (excellents par ailleurs). Bref les français ont eu le cerveau laves et ont voté Macron. Il faut le remercier car aux prochaines législative il y aura 15 socialeux et 36 republicanants. Vous savez les gens qui vivent comme des UFO dans un monde ou les français souffrent beaucoup, c’est le seul cote positif de cette élection, mettre des profiteurs au ban de la vie politique et puis si les deux extrêmes ont des groupes a la chambre, cela va booster les députes macronistes et il y aura plus de 15 types pour voter des lois essentielles.....................
Maintenant laissons les s’amuser et descendre dans la rues rapidement car il veut gouverner par ordonnance ! Mon avis maintenant le seul outil capable de revenir à une France moins spoliée et plus Nous c est Marion Marechal, car sa tante qui va vers la ringardisation dans un futur très proche. Un Parti Catho pourquoi pas !

DUPORT

@SD vintage
Certes elle a raté son débat, (pas davantage que Macron d'ailleurs...), mais elle n'est pas parfaite et a le droit de faire des erreurs.

Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d'erreur

J'ajoute qu'il est difficile pour un politique de combattre... Un acteur de publicité !!

C'est bien face à Macron qu'elle fut mauvaise ou face à Calgon ???

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.