Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Législatives - Pauline Betton (PCD) : "Au soir du 1er tour de la présidentielle je me suis sentie lâchée en rase campagne"
Législatives : faire émerger une droite de conviction

Législatives - Fabienne de La Chapelle (SIEL) : "j'ai le sentiment de lutter activement contre les clivages intestins"

Fabienne de La Chapelle, candidate du SIEL dans la 1ère circonscription de la Sarthe, a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature dans la 1ère circonscription de la Sarthe. Pourquoi avez-vous décidé de vous engager en politique ?

Id-16392Deux raisons majeures à mon engagement ; Juriste de formation, mais épouse et mère de métier, je suis plus que jamais disponible aujourd'hui à servir la première circonscription de la Sarthe et mon pays. Il est en grande souffrance, à l'instar de notre économie inféodée à l'Europe, à l'instar de notre culture, de nos traditions lesquelles tombent en désuétude ou se trouvent heurtées par des coutumes étrangères. Je suis déterminée à prendre part au combat face à une oligarchie politique grandissante, qui monopolise sans concession le pouvoir depuis des années, dénature comme lèse la civilisation Française, tout en l'appauvrissant à tous les sens du terme !

La seconde est que, comme tout combat, je ne le fais pas seule, j'ai été investie par le SIEL, seul parti représentatif d'une droite alternative, bravant les vérités dérangeantes et s'engageant dans les vrais combats pour la France. Un député est élu dans une circonscription, il bénéficie d'une enveloppe et défend ses intérêts. Mais il dispose d'un mandat national. Ainsi à l'assemblée du même nom, je pourrai participer d'une part à l'élaboration du travail législatif, mais d'autre part au travail de contrôle de l'action du gouvernement. J'estime que l'état souffre de mauvaises gestions et je souhaite prendre une part active à y remédier, en l'éloignant de la droite d'appareil, pour lutter efficacement contre les périls menaçants (invasion migratoire, laxisme judiciaire, terrorisme). Je rappelle notamment que la mission de l'état est de protéger et défendre. La puissance tant diplomatique que militaire doit aussi être restaurée, encore faut-il qu'il soit bien géré. La France doit reprendre en mains ses intérêts, reconquérir son indépendance financière et le contrôle aux frontières nationales. Il doit se recentrer sur ses missions régaliennes que le traité de Lisbonne a extractées.

Dans cette circonscription actuellement détenue par une PS, vous affrontez une LR, un DLF, une FN, des DVD, sur un total de 14 candidats ! N'êtes-vous pas en train de diviser la droite, vérifiant la formule selon laquelle nous avons la droite la plus bête du monde?

En me présentant, j'ai le sentiment au contraire de lutter activement contre les clivages intestins. Le SIEL avait initié des discussions avec des mouvements de droite mais ceux-ci dédaigneux les ont rejetées ne comptant que sur leur propre force. C'est malheureux, je le déplore.

De véritables propositions animent le SIEL, son programme clairvoyant et novateur est entendu par ces partis. Nous pouvons œuvrer uniformément, et à l'échelle des législatives cela peut nous servir de tremplin pour d'autres mandats. Nous avons tous le même souhait au niveau local, de rendre la vie économique et sociale à nos bourgs et campagne, et de faciliter l’installation de commerces de proximité, de médecins, de libérer les agriculteurs, artisans et commerçants des contraintes administratives, fiscales, d'impulser une agriculture de proximité, locale avec l’encouragement de circuits courts. Au niveau national nous devons restaurer nos services publics, opposer une vision confédérale de l'Europe à l'inverse de son modèle supranational qui nous asphyxie. Nous devons Instaurer la suprématie absolue du droit national sur le droit européen et nous imposer comme l'artisan actif du redressement spirituel, moral et culturel de l'Europe (adhésion au groupe de Višegrad).

Si vous êtes élue, serez-vous favorable pour former un groupe parlementaire avec des élus d'autres partis, qu'ils soient de LR, du PCD, de DLF, du FN, PDF, DVD...?

Le SIEL est au carrefour des droites. Le souhait de tous les candidats du SIEL est de fédérer ces partis et former une Union des Droites Patriotes. Nous devons faire unité et se rassembler ! 

L'entité du CIEL (homonyme de SIEL) n'est-elle pas infinie ? Nous ne sommes encore pas si grands et nombreux, mais nos convictions et projets le sont ! Il ressortira forcément de ces élections un élan fédérateur, notre parti en sera exalté. Nous souhaitons être les artisans de notre avenir par la reconstruction d'une vraie droite de valeurs. Ensemble nous ferons la promotion des valeurs du travail, du courage, du mérite, de la responsabilité. Basée sur cette excellence à la Française jadis renommée, Alors non seulement nous rayonnerons, mais prendrons en mains le destin de la France.