Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Projections de La Rébellion cachée à Cerizay et Moncoutant (79)
"Oui, on va encore parler d'avortement"

La justice sociale selon Marlène Schiappa : légaliser en France ce qui est légal à l'étranger

Invitée ce matin de RMC, le ministre de l'égalité Marlène Schiappa a justifié la légalisation de la PMA pour les femmes sans homme :

"C'est une question de justice sociale. Parce que, actuellement, on constate qu'il y a des femmes qui sont en France, qui ont les moyens d'aller à l'étranger faire une PMA. Et des femmes qui sont en France, qui n'ont pas les moyens d'aller à l'étranger faire une PMA".

Et tant pis pour les enfants privés de père.

Avec cet argument, il faut vite légaliser tout ce qui est légal à l'étranger et qui ne l'est pas en France : la GPA, bien évidemment, mais aussi toutes les pratiques qui peuvent déjà être légalisées à l'étranger, comme l'euthanasie en Suisse, l'euthanasie des mineurs en Belgique, le clonage (thérapeutique bien sûr), et puis, tant qu'à faire, la polygamie, etc.

En termes de calendrier, elle évoque l'année qui arrive, 2018, probablement avec la révision de la loi bioéthique.

Commentaires

David

Bientôt, afin de ne pas discriminer nos concitoyens musulmans, il faudra légaliser la lapidation des femmes adultères (sauf si elles sont lesbiennes ou bi ou trans, bien sûr...)...

aneto2015

Espérons, que ces femmes qui sont grandement perturbées aient un bon compte en banque car nous n'allons pas payer pour leurs lubies sexistes.


EROUANI

Pauvreté intellectuelle ou mauvaise foi politique ?
Le débat tombe de plus en plus bas, ce qui prouve que les partisans de la GPA n'ont rien de sérieux à invoquer.
Il faut savoir leur répondre et leur opposer des forces contraires.
En dernier lieu c'est le rapport de forces qui compte.

Gipsy

Il y en a qui roulent à gauche de la route aussi. Et il y a moins de morts sur les routes alors et si on faisait pareil ?

Simon Cussonnet-Thorelleur

Donc mesdames A, B, C, D, [...] X et Y pourront toutes se faire inséminer avec le contenu d'une éprouvette remplie par monsieur Z. Les enfants issus de ces manipulations n'auront légalement aucun lien de parenté, mais de toute façon, ils n'en sauront rien. Autant autoriser dès maintenant les mariages consanguins, les politiciens gagneront du temps.

David

Et nos zamis zoophiles, alors ?

professeur Tournesol

Vu la logique de la secrétaire d'Etat, il faudrait légaliser l'excision, actuellement réservée au riches qui peuvent voyager en Afrique dans un pays où c'est autorisé. On pourrait aussi autoriser la pédophilie, tout le monde n'ayant pas les moyens d'aller en Thaïlande. On pourrait aussi rétablir la peine de mort, pour que les assassins français ne soient pas dicriminés par rapport aux assassins américains ou chinois.
A propose de justice sociale, les femmes célibataires qui auront recours à la PMA auront-elle droit à l'allocation pour parent isolé ? Parfois dans les médias on tient un discours larmoyant sur les pauvres femmes qui élèvent un gamin toute seule (mères célibataires, divorcées, veuves) avec les difficultés matérielles et éducatives qui s'ensuivent, et voilà qu'on encourage les femmes à "faire un bébé toute seule". L'homme se trouve réduit au rôle de "donneur de sperme", à l'image des taureaux ou des chiens de race, en attendant les femmes réduites à celui de couveuse ambulante. Ah c'est beau le féminisme !

Irishman

@ David :

vous avez oublié les nécrophiles... Mais oui, ça viendra...

lapaladine

Florilège de commentaires lus sur Le Figaro, ils sont pleins d'humour pour certains :
Est-ce que les filles moches, au nom du principe d'égalité avec les jolies filles, auront droit à une opération esthétique aux frais de la princesse ? Il me semble qu'il y a là une discrimination insupportable non ?

On parle beaucoup du droit à l'enfant (comme s'il s'agissait d'un objet). Quid des droits DE l'enfant, comme celui d'avoir un père et une mère par exemple?

77 % contre mais peu importe puisque les gauchistes le veulent !!! La gauche n'existe plus mais elle commande quand même. Je ne parle pas du ""bateleur"" Mélenchon qui lui ne s'occupe pas de ces problèmes subalternes.

Le droit à l'enfant avant les droits de l'enfant.

Madame le ministre qu'envisagez vous pour les hommes au nom de la lutte contre la discrimination ?
Pour ma part, je ne souhaite pas tomber enceint(e?) mais je souhaiterais que les femmes au gouvernement soient choisies pour leurs compétences, plus que pour leurs liens avec les lobbies. Quels qu'ils soient.


Chère Marlène,
Je viens d'acheter une souris blanche que j'aime et que je désire. Si elle et moi arrivons à nous reproduire, pourrais-je obtenir les allocations familiales ?

Je suppose que si lors de la première échographie, une brave dame qui a eu une PMA à plusieurs milliers d'euros se rend compte que le sexe du futur bébé ne lui convient pas, elle va se faire avorter et recommencer toujours aux frais de la princesse ?

J'ai lu une partie des commentaires, 100% opposés et dans lesquels je me reconnais.
Est-ce une fatalité ?
Devons-nous accepter cette entaille supplémentaire aux principes fondamentaux de notre société ?
Est-ce vraiment pour la réformette ridicule du Code du Travail qu'il faut descendre dans la rue ?

Etre progressiste autant l'être jusqu'au bout pour les couples de lesbiennes je leur conseille d'adopter un chien multi-usage qui dans sa fonction enfant de remplacement souffrira moins de ne pas avoir de père et dans sa fonction de compagnon, relation confortable, ça obéit aux ordres....

N

LREM a le pouvoir.
Les responsables sont celles et ceux qui ont préféré voter Macron pour protéger leurs comptes en banque.Mais qu'on ne nous joue pas l'air de l'indignation et du courroux. Entre l'éthique et le fric, le choix a eu lieu.
Que les Français ne s'étonnent pas des futures lois sociétales. Macron, en digne successeur de Hollande, les avait intégrées à son programme.
Il fallait s'indigner sous l'isoloir, le dimanche du 2nd tour des présidentielles. Maintenant c'est trop tard. Rien ne peut empêcher ce tsunami sociétal.

Jean Durand

Qui osera proposer de légaliser les relations sexuelles avec des mineurs de 14 ans parce que c'est légal en Thaïlande ?
Le tourisme sexuel est une réalité (malheureusement), et le fait de gens plutôt fortunés...

Henri Dupont

Ou encore permettre de choisir le sexe de l'embryon, puisque c'est déjà possible à l'étranger (Thaïlande, Inde, etc.)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.