Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les satanistes se battent pour l'avortement
Extension de la fabrication d'enfants par insémination artificielle : recul de Marlène Schiappa

La maçonnerie, cette "franche-niaiserie universelle"

Selon le père Michel Viot :

"Au moment où les francs-maçons de différentes obédiences célèbrent les 300 ans de la fondation de la Grande Loge de Londres en 1717, je m’étonne que les milieux catholiques, d’habitude si friands de ces « diableries », ne disent mot de cette obédience mixte interreligieuse et multiculturelle qu’est la Franche-Niaiserie Universelle, pourtant bien active dans notre pays en particulier. Il est vrai que sa date de fondation est discutée et incertaine. Je n’entrerai donc pas dans cette polémique.

Pourquoi alors en parler aujourd’hui, alors que, contrairement à la maçonnerie qui se réclame de 1717, elle n’a jamais fait l’objet d’aucune condamnation du Magistère romain, que de nombreux catholiques, hommes et femmes, laïcs et clercs, en font partie et, mieux encore, son journal qui s’appelle « Le Gibet » est envoyé dans pratiquement toutes les paroisses ? Il soutient la doctrine catholique comme la corde le fait avec le pendu ! L’actuelle Grande Maîtresse serait très connue de notre « bonne presse » pour avoir écrit sous pseudonyme les réflexions d’un prêtre, et sous son nom un livre intitulé, je cite de mémoire, Les deux pieds, les deux mains dans le baptistère, le tout ayant eu un fort succès grâce à l’aide des « Chevaliers du Grand Bayard », haut grade de cette société secrète ! Un confrère, lors d’une réception où l’un de ses derniers ouvrages était présenté, a pu prononcer en recevant ce livre les paroles de François Mauriac caressant le vison de Madame Daniel-Rops : « Doux Jésus ! » (son époux venait de faire paraître une vie de Jésus qui s’était très bien vendue). C’est après tout un témoignage chrétien comme un autre…! Pour des raisons que chacun peut aisément imaginer parmi ceux qui me connaissent, j’ai toujours manifesté beaucoup de réticences pour les « théories du complot » ! Que quelques individus d’un groupe aient milité pour l’avortement ou le mariage pour tous ne suffit pas à incriminer toute leur « famille » dans ces vilaines affaires, surtout quand on sait les ennuis que ces mêmes personnes ont eus par la suite à cause de leur engagement. Le Grand Maître de La Grande Loge de France, le Docteur Pierre Simon se vit ainsi refuser un nouveau mandat à la tête de son obédience, parce qu’il avait laissé entendre, à tort, que celle-ci avait préparé la loi Veil !

La Franche-Niaiserie Universelle, peut, quant à elle, être impliquée dans le « grand œuvre » de démolition de l’Eglise catholique. Dans les années 1968-1970, deux loges de cette obédience ont été les instigatrices d’initiatives lourdes de conséquences. La loge « Pauvre Judas » pour les délits de port de soutane et d’usage du latin, et surtout la loge « Ananias et Saphira » pour la déclaration de 1973 de la conférence épiscopale sur le socialisme. Récemment, sur le mariage pour tous, c’est essentiellement la loge « Les amis de Loth » qui a agi, arrivant à perdre l’imperdable. Rendez-vous compte, plus d’un million de personnes, plusieurs fois dans la rue, pour un tel résultat ! Comment ne pas penser que certains chevaux de bataille de la Manif pour tous n’étaient pas en fait des chevaux de Troie ? Là encore les hauts grades de cette organisation ont joué leur rôle, toujours funeste quand il s’agit de grades dits « de vengeance ». En l’occurrence, ce sont « Les Vengeurs de Baal et d’Ashéra » qui ont sévi ! Il est plus que certain que ce grade est lié au 30e degré du « rite écossais ancien et accepté » pratiqué au Grand Orient de France sous les auspices de son Grand collège des rites. Ne voit-on pas sur les beaux baudriers noirs de ces chevaliers kadosch deux têtes de mort couronnées, l’une d’une tiare pontificale, l’autre d’une couronne de lys ? Je rappelle que ce genre de « maçons » n’est pas reconnu par la Franc-Maconnerie régulière, qui bien que condamnée par plusieurs Papes a toujours respecté leur ministère et constamment condamné toute entreprise contre le pouvoir légitime, qu’il soit royal ou républicain. Mais l’opposition aux règles traditionnelles, comme la fascination pour la transgression engendrent une fraternité de caniveau. On y communie facilement dans le mépris des dogmes religieux et du doit canon. La Franc Maçonnerie régulière a « excommunié » ses faux-frères ! Ceux qui font partie de la FNU ont beau être les alliés objectifs du GODF, ils demeurent dans la communion de l’Eglise, au point d’avoir pu se partager les rôles. Ainsi les uns ont-ils pu guider la manif pour tous, d’autres la condamner au point de dire que son « Dieu » n’était point le leur, et pour leurs correspondants du GODF aller même jusqu’au gazage ! Avoir une langue et des oreilles traînant dans les deux camps fait partie des avantages qu’on tire de cette union multiculturelle qu’est la Franche-Niaiserie Universelle ! Son nom d’ailleurs est des plus intéressants. Le mot niais renvoie à l’oiseau de fauconnerie pris au nid et ayant, de ce fait, un comportement encore gauche, que le fauconnier pourra guider et faire évoluer dans le sens de ses intérêts. Que voilà une symbolique chargée de sens ! Sachant de plus que ce tropisme sinistre, et cette œuvre de rééducation ne retirent rien aux instincts de prédateur du rapace. Comptons donc sur les « Francs-Niais Universels » pour s’occuper tout naturellement du second acte logique du mariage pour tous avec l’affaire de la PMA. Ils enverront la piétaille dans la rue, ce qui nourrira un débat convenu avec les habitués patentés de ces problèmes, un débat à l’issue décidée d’avance au sein de l’Obédience mixte interreligieuse et multiculturelle. Que les « Franc-Niais Universels » remplissent le rôle de mouche du coche ou de mouche à miel, ils obtiendront le même succès que celui dont ils peuvent s’enorgueillir avec la loi Taubira.

Puis viendra la GPA, qui en fait ne fera qu’élargir le marché de la vente d’êtres humains. Le commerce qui jadis a enrichi Nantes et Bordeaux finit par être interdit pour se limiter jusqu’à présent, sous nos climats, à l’achat si coûteux de spécialistes du ballon rond. Ces derniers sont fort heureusement consentants et participent, avec de substantiels bénéfices, aux jeux que les empereurs de ce monde dispensent au peuple pour le distraire. Dans peu de temps, la France verra, comme déjà d’autres pays plus « en avance », les embryons être vendus, les ventres être loués – à frapper alors d’une taxe d’habitation ? – et, fondamentalement, les nourrissons être volés à leurs mères, comme les Turcs le faisaient jadis pour constituer leurs corps de janissaires. Comment a-t ‘on pu en arriver là, à ce degré de dégénérescence de civilisation, sinon par la puissance de « Forces occultes » ? Ne serait-il pas temps que soit prononcée une condamnation magistérielle de la Franche-Niaiserie Universelle, de ses faucons, peut-être gauches, mais vrais catholiques, du moins pour la façade, et de ses fauconniers ? Ils divisent le peuple chrétien en le paralysant et rendent inutile tout acte de résistance aux lois sociétales de plus en plus monstrueuses qui nous sont proposées. Ces sectateurs des ténèbres ont beau prêter serment sur la Bible, comme les adeptes de la Franc-Maçonnerie, la leur n’est pas ouverte au prologue de l’Evangile de Saint Jean ou à la construction du temple de Salomon, mais à celle de la tour de Babel ! Un Coran pourrait lui être substitué ! Tous textes sacrés accompagnés, toujours, du petit livre des 110 propositions de François Mitterrand, jusqu’ en 2012, et après, des 70 de François Hollande. Depuis mai 2017, on ne sait encore si un autre document pourrait avoir fait apparition tant les renseignements sont contradictoires. Il nous faudra donc attendre un prochain numéro du Canard Enchaîné, nous en avons maintenant l’habitude, et l’on s’y fait très bien !"