Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le Conseil de Sécurité de l’ONU enquête sur le génocide contre les chrétiens
Comment la gauche française a favorisé la création du Goulag en Sibérie

Mégret : "Le vrai problème du FN, c'est que Marine Le Pen a hérité d'un parti dont elle ne partage pas les idées"

Bruno Mégret est interrogé dans Le Parisien sur le départ de Florian Philippot :

"Le départ de Philippot ne ressemble en rien à la rupture de 1998. Car Marine Le Pen et lui partagent la même vision politique. Alors que j'avais pour ma part des divergences de fond avec Jean-Marie Le Pen. Je voulais mettre le FN sur la route du pouvoir et pour cela il fallait que Le Pen cesse ses provocations sulfureuses. Lui s'y refusait car il préférait la protestation au pouvoir. Autre différence : la majorité des cadres et des militants du parti m'ont suivi. Alors que Philippot, lui, avait suscité l'opposition de la base, ce qui est d'ailleurs l'une des causes de la crise actuelle.

Quel est l'avenir politique de Florian Philippot selon vous ?

Je ne pense pas que son initiative puisse prospérer. Il n'a pas de soutien militant. Quant à sa ligne, elle ne peut pas séduire beaucoup d'électeurs. En revanche, il aura l'appui des médias qui se serviront de lui pour tenter de rediaboliser le FN.

Et quel impact pour le FN ?

Le vrai problème du FN, c'est que Marine Le Pen a hérité d'un parti dont elle ne partage pas les idées. Elle s'est donc efforcée de les changer, donnant la priorité à un souverainisme nostalgique et à une politique économique de gauche digne des années 1950. Au début, les électeurs n'ont pas perçu cette mutation et ont continué à voter pour un FN qu'ils pensaient défenseur de leur identité. Mais à la présidentielle, beaucoup d'entre eux ont pris conscience de cette imposture, comme des insuffisances de Mme Le Pen. D'où son insuccès et la crise actuelle.

Le parti ne va pas se droitiser ?

La réalité est qu'avec Philippot Mme Le Pen a perdu son cap. Maintenant qu'il n'est plus là, je ne pense pas qu'elle en trouve un nouveau. Le FN risque donc de partir dans tous les sens et son discours pourrait ne plus être que de la bouillie pour les chats.

Cette crise révèle-t-elle une perte d'autorité de Marine Le Pen ?

Elle fait preuve d'un très grand autoritarisme au quotidien, mais elle manque d'autorité pour porter une vision et tracer une voie. Prendre Florian Philippot comme bouc émissaire et le sacrifier pour écarter d'elle la fronde qui gronde ne règlera rien, car le problème, c'est elle.

On a l'impression que les numéros deux au FN sont systématiquement victimes d'une malédiction...

La seule malédiction au sein du FN, c'est celle des Le Pen qui entraînent leur mouvement dans une impasse."

Commentaires

marino

" En revanche, il aura l'appui des médias qui se serviront de lui pour tenter de rediaboliser le FN."

- La preuve Le Parisien invite Mr Mégret pour diaboliser le FN.....

A.F

Mégret a sans doute raison de dire: "Le vrai problème du FN, c'est que Marine Le Pen a hérité d'un parti dont elle ne partage pas les idées".
Cela explique beaucoup de choses, le départ des anciens du FN, le trouble de pas mal d'électeurs, etc.
Il faudrait recoller les morceaux, faire revenir les anciens, mais Marine Le Pen peut-elle le faire sans se renier?

Marcos

Si le FN change de nom, et avec la confusion politique qui suivra, Mégret pourra réactiver son MNR, s'allier avec le PDF de Carl Lang, s'entendre avec le Civitas d'Escada, et le coup raté précédemment pourrait réussir cette fois-ci. Mais, par pitié, qu'on évite les lesbiennes mères de deux enfants avec conjointe srilankaise. Philippot, Hajder et Cie, il y a comme une malédiction des droites européennes.

oh lala

il faut que Marine Le Pen écoute les voix qui s'élèvent, surtout celles des électeurs!
les politiques n'ont pas le monopole de la science, ils vivent les problèmes au quotidien!ils demandent des solutions , ils en proposent aussi!
il faut un redressement de la France non seulement économique mais pour la famille, l'enseignement, la sécurité conséquences d'une immigration incontrôlée!

EROUANI

L’analyse de Bruno MẺGRET semble assez juste et dénuée d’esprit revanchard.
Marine LE PEN est devenue présidente du FN vraisemblablement parce qu’elle est la fille du fondateur et non par des qualités propres.
Florian PHILIPPOT est devenu son bras droit, le numéro 1 bis du parti, parce qu’il représentait une ligne lui correspondant et elle ne pouvait s’affranchir seule de la statue du commandeur de son père.
Florian PHILIPPOT parti, c’est un peu le plongeon dans l’inconnu pour le FN.
Le personnage devrait attirer de moins en moins les médias, alors qu’il ne représente plus grand chose. Il n’a pas de charisme. Son mouvement manque de soutien militant, de structure et d’appuis financiers, et affiche des idées, qui ne séduisent que peu de gens, surtout des nostalgiques du dirigisme d’après-guerre.

 RAYMOND

Si c'est le traître de Mégret qui le dit! N'oubliez pas le mal qu'il a fait au FN et à JMLP juste avant les européennes en 1998.

em

Je crois que Mr Mégret à en partie raison.
Mme LP ne partage pas réellement les valeurs d'une grande partie des électeurs du FN; elle a voulu gommer tout ce qui se rapportait à la civilisation chrétienne en favorisant les idéaux du politiquement correct et ceux de Mr Fillipot. Elle a réellement la crainte d'être diabolisée. Ce n'est pas agréable j'en conviens il ne faut perdre ses forces en essayant de prouver sans cesse ce que l'on veut être. Il faut avancer ce qui est urgent c'est de convaincre les VRAIS français que la France ne peut mourir si on s'en donne la peine. Plus il y aura de convaincus sur les valeurs naturelles et chrétiennes plus le FN sera crédible et les médias seront bien obligées de composer avec lui.
Il est grand temps de revenir au FN fondé par les anciens et France profonde s'y reconnaîtra.

jpm

on veut un programme pour la France le sort du FN est secondaire par rapport à cette urgence

Marcos

Il faut que Marine Le Pen dégage. Son père, indécrottable, se remet à la soutenir. Mais, si mes souvenirs sont bons, il est né en 1924 et a 93 ans. Le temps ne travaille pas pour eux.

Marcos

JMLP est né en 1928 : il a donc 89 ans

clopinclopan

Pour sauver la France il faut créer un nouveau parti aux objectifs précis de moralité de combat.
Il nous faut impérativement et courageusement :

un ........ F L N....... Français


Il n'y a pas d'autre solution.

Paul

Travail commandé?

Joe

C'est Mégret qui a cassé la dynamique de la droite nationale, ne l'oublions pas. I

1) NON Mégret n'a pas entrainé avec lui la majorité des cadres. Davantage sont restés au FN il suffit tout simplement de scruter les noms des conseillers régionaux FN de l'époque ou les noms des patrons de fédération, et les noms de ceux qui sont partis, chez Mégret ou ailleurs. Minoritairement il sont partis chez Mégret, même si pour beaucoup ils étaient jeunes et bien formés.
2) NON à l'intox des "provocations" de Le Pen, ça c'est une LEGENDE. Il y a eu des provocations mais elles ne visaient qu'à casser l'omerta médiatique à un instant T, lorsque le FN, pendant des mois, n'était JAMAIS invité (on l'a oublié de nos jours avec un FN à présent constamment invité !!). De plus si Le Pen n'a plus cru au pouvoir après 1995, il le croyait avant, et a fait en sorte de s'en approcher par un certains nombres d'actes qu'il a pris (alliances avec le RPR UDF par exemple, rassemblement au plus large etc)

Mégret ne fait évidemment que justifier la scission. Mais il a tort.

Joe

Marcos, il est né en 1928. vous devriez d'ailleurs connaître sa date de naissance par coeur comme tout bon patriote français

De plus, peu importe son âge. Pas d'âge pour les braves, dit-on

phil

jpm, personne ne dit que le sort du FN est principal par rapport à celui de la France mais il est un MOYEN. pour sauver la France, encore faut-il utiliser les bons moyens pour redresser notre pays. Le FN n'est pas le seul moyen, mais il en est, (ou pourrait en être) un.

phil

marino, Mégret n'est pas là pour diaboliser le FN, dans cet article, en tout cas, il ne le fait pas. Je rappelle que Mégret est plus à droite que le FN, donc en soi, ,e peut diaboliser le FN, puisque pour le politiquement correct, le diable c'est ce qu'il y a de plus à droite.....

majacquet

@ em :

" Il est grand temps de revenir au FN fondé par les anciens et France profonde s'y reconnaîtra. " :

Aujourd'hui en 2017, vous la chiffrez à combien la "France profonde" ?

San Juan

N'empêche qu'il faut sortir de l'UE et que, de gré ou de force, nous en sortirons un jour.

EROUANI

Florian PHILIPPOT n'a jamais gagné une élection.
Il doit ses mandats à la proportionnelle.
Comme l'ont écrit récemment et avec justesse certains commentateurs, il a un charisme d'huître.
C'est un apparatchik et non un politique.
Il exprime des idées souvent antédiluviennes, bien qu'il n'ait que 36 ans.
La France n'a pas vraiment besoin de lui.
Marion MARECHAL - LE PEN reviens-nous vite !


Marcos

@Joe, j'avais corrigé. Je constate simplement qu'après avoir fait alliance avec Carl Lang et Escada lors des dernières législatives, il se remet à soutenir sa fifille chérie. J'estime qu'il faut en finir avec la dynastie Le Pen. J'ose croire que Mégret a appris de ses échecs passés, putsch et Vitrolles. La vie politique est souvent moche mais y a-t-il moyen de l'éviter?

Artus

Bruno Mégret livre ici une analyse froide et glaçante de vérité. Cela lui a coûté cher en 1998, mais si on l'avait écouté, on n'en serait pas là aujourd'hui.
Quel gâchis et quel temps perdu !

Beffroi

Si Megret et Villiers avaient été écoutés nous n'en serions pas là. Megret a bien eu raison de lâcher Le Pen père qui n'a rien bâti de positif. Sa fille n'est pas du tout à la hauteur.

Antoine

Travaillant dans un milieu ouvrier et y constater l'impact profond du FN (alors que les cadres votes mélechon, Macron ou Fillon), je ne comprends pas cette analyse.

Je la comprends d'autant moins que le lien entre libéralisme, immigration et l'anti-identitarisme profond de l'UE n'est pas à démontrer.

Je pense au contraire qu'il y a une profonde unité dans le projet à la fois souverainiste et identitaire du FN.

fh

Le diagnostic de M.Mégret est judicieux.
Pour éviter de faire perdre leur temps aux militants et aux électeurs, tout en assurant l'avenir de sa fille préférée (à l'époque !), M.Le Pen aurait été mieux avisé de lui offrir la Serp plutôt que le F.N. .

Albert

Il faudrait que Marine rejoigne Les Patriotes de Philippot et laisse la place à Marion...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.