Les fils de la veuve rejettent la paternité
C’est arrivé un 1 er octobre…

Michel Onfray : les «collabos» d'aujourd'hui sont ceux qui estiment que l'Islam est une religion de paix, de tolérance et d'amour

A l'occasion de la parution de son dernier livre, Miroir du nihilisme, Houellebecq éducateur, un essai consacré à Soumission de Michel Houellebecq, Michel Onfray a accordé un entretien au FigaroVox. Extrait :

V_9782718608577"Beaucoup ont vu dans ‘Soumission' une critique de l'islam radical. Vous y voyez plutôt un grand roman de la collaboration. Qui sont les «collabos» d'aujourd'hui?

Ceux qui estiment que l'Islam est une religion de paix, de tolérance et d'amour et ne veulent pas entendre parler d'un Islam de guerre, d'intolérance et de haine. Certes, il existe un islam pratiqué par des gens qui voient en cette religion une coutume familiale ou un signe d'appartenance dans laquelle dominent effectivement la tolérance, la paix et l'amour.

Mais il y a aussi, dans le Coran et dans l'histoire de l'islam, terrorismes inclus, une autre voie qui est celle de la misogynie, de la phallocratie, de l'homophobie, de l'antisémitisme, du bellicisme, de la guerre qui constituent des valeurs à exporter par le djihad guerrier.

Le collaborateur ne veut voir que le premier islam en estimant que le second n'a rien à voir avec l'islam. Le Coran est un livre dont les sourates justifient aussi bien le premier que le second islam. Concrètement, ces collaborateurs sont les islamo-gauchistes qu'on trouve ici ou là au NPA, dans la France Insoumise, dans l'aile gauche du PS, au PCF, ou à EELV. Il y en a également dans l'aile gauche des Républicains - chez les juppéistes par exemple.

C'est aussi une critique acerbe du monde universitaire. Un monde avec lequel vous avez toujours pris vos distances …

Michel Houellebecq se contente de décrire cette institution qui fonctionne à la cooptation, au piston, donc au phénomène de cour ; avec retard, elle suit les modes qu'elle ne crée jamais ; elle se prétend du côté de la science alors qu'elle est le lieu de l'idéologie ; elle est un lieu de rituels d'écriture scrupuleux et de reproduction institutionnelle - comme l'a bien vu Bourdieu ; elle dit être un lieu de recherche mais on y cherche ceux qui y trouveraient -précisons que je parle des seuls secteurs littéraires, sociologiques, philosophiques…

C'est pour ma part un monde contre lequel je n'ai rien puisque j'ai refusé de l'intégrer après ma soutenance alors que ma directrice de thèse me proposait d'y faire carrière et que j'ai préféré rester professeur de philosophie dans un lycée technique.

Mais, en effet, l'Université est une institution et, en tant que telle, elle est un lieu où la liberté, l'autonomie et l'indépendance soufflent peu! Ni Montaigne ni La Boétie, ni Descartes ni Voltaire, ni Nietzche ni Proudhon, ni Alain ni Camus n'ont eu besoin de l'université pour penser - et leurs pensées furent vraiment libres…

Commentaires

clovis

Il a oublié le plus grand peut-être: Blaise Pascal. Quant à Voltaire!.....

cad

Étonnant que personne n'ait lancé l'idée d'une récitation du chapelet de tous les coins de FRANCE le 7 octobre pour lutter contre cet ennemi intérieur et contre Bruxelles , à l'imitation des polonais.

clemsius

Le problème c'est que le monde se serait bien passé des pensées de ces penseurs là.

Alpin


1962 : formule de triste mémoire,

"La valise ou le cercueil "

2017 : formule revue et corrigée,

"La valise , la conversion , la dhimmitude ou le combat "

Des lendemains de guerre nous attendent très certainement.

Mais pourquoi ces vérités premières, à savoir que les collabos d'aujourd'hui sont les dirigeants politiques qui sont aux manettes de la France depuis 40 ans arrivent si tard????

Et encore ,cet énoncé ne vient pas d'un personnage politique ,mais d'un philosophe !!!!

Effectivement , lors de la deuxième guerre "les collabos " étaient majoritairement tous de gauche !!!!

https://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE

En règle générale les collabos ont quelques soucis lors de la fin des hostilités :

https://www.youtube.com/watch?v=F0wAoGg20Xc


Choveton Caillat

Il est dommage que Michel Onfray soit un homme de gauche,car il semble penser comme nous,mais il est incroyant,ce qui le rend quelques fois"agressif" vis-à-vis des chrétiens et particulièrement des Catholiques!

xavier

IL faudra expliquer aux intellectuels fillonistes du Figarovox qui se piquent de culture que Nietzsche s'écrit avec un s entre le z et le c...
Dans l'entretien original du Figarovox la première question posée par le journaliste à Onfray est ainsi rédigée :
"Pourquoi son dernier roman vous a-t-il fait changé de point de vue?"
changé au lieu de changer...
Tout cela dans un entretien sur le déclin des valeurs, l'effondrement de l'orthographe, etc...
Même le figarovox est devenu un torchon libéral gaucho pour crétins. Comme le quotidien Le Figaro et comme le supplément figaroMadame.

blh

Encore que Montaigne et Voltaire étaient des Francs Maçons et, probablement, Descartes.

Chouan

Tous ceux qui admettent que l'Islam est égale au Christianisme sont des apostats, Jésus fils de Dieu, nous a prévenu de nous méfier des faux prophètes !

Florian78

@ blh
Attention à ce que vous écrivez...
Voltaire franc-maçon : probable (ou du moins était-il sympathisant).
Mais Montaigne et Descartes ne risquaient pas de l'être, cette obédience n'étant apparue qu'en 1717 en terre anglo-saxonne.

incongru

on peut se souvenir que ceux qui ont jugé "soumission" islamophobe, ce ne sont pas les muzz, mais ces islamo-gauchos qui voyaient bien la dénonciation de leur collaboration...
pour des adeptes de "ni dieu, ni maitre", leur soumission à allah est plus que paradoxale!!!

Jaques

Ne surtout pas écouter cet imbécile de Onfray. Il vous dira des choses détestables sur le christianisme.

Dali

Cette personne considère donc que dans cette planète terre, il y a un milliard et demi de collabos et que par conséquent, il est l'un des rares illuminés qui l'a compris. Voilà l'exemple type de catalyseur de la haine de l'autre et, par conséquent, meilleur allié de tous les extrémismes formés par la haine....S'il avait un peu de courage pour mettre aussi en doute les autres croyances, je comprendrai. Mais un marchand de haine reste un marchand malhonnête structurellement et intellectuellement.....

Diaugene Miroo

Islam, christianisme, judaisme et les autres aont les plaies sanglantes de la race humaine. Assez est assez. La raison rien que la raison pour qu'enfin l'homme cesse de tourner autour de son nombril. La religion n'est qu'une forme de narcisisme.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.