Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Emmanuel Macron va-t-il se mettre les médias à dos ?
21-29 septembre : neuvaine saint Michel Archange

Sébastien Meurant, maire de St-Leu, est candidat DVD aux sénatoriales

Le Salon Beige a interrogé Sébastien Meurant, maire de St-Leu, candidat DVD aux sénatoriales :

IndexVous êtes maire de Saint-Leu (95) et vous avez participé plusieurs fois aux "Manifs pour tous". Pourquoi?

La famille et le mariage sont des institutions et le socle de notre société, un père, une mère et des enfants. Porter atteinte à la famille, c'est porter atteinte aux liens naturels qui lient la chaine des générations. Nous n'en avons vraiment pas besoin en ce moment avec l'éclatement dramatique des couples et la multiplication des divorces. Dans un autre registre "La famille est de loin la meilleure sécurité sociale".

Vous êtes candidat aux élections sénatoriales. Si vous êtes élu, vous opposerez-vous à la PMA sans père?

Je m'opposerai à toute marchandisation de la vie. Le changement de civilisation (PMA sans père, GPA) voulu par Me Taubira et ses complices est une abomination. Le lobby LGBT a réussi à faire changer le code civil. Nous avons changé le code civil des français pour une infime minorité, c'est une lâcheté sans nom.

Beaucoup de maires de banlieue flattent les clientèles communautaristes. Qu'en pensez-vous?

Le communautarisme a fait éclater la nation. Ces élus sont coupables d'atteinte à la cohésion nationale. Il n'y a pas d'avenir commun sans un passé et la transmission d'un "legs de souvenirs". Il faut d'urgence faire aimer notre pays, avoir une politique d'immigration drastique et revenir à l'assimilation. Il faut prendre conscience que nous sommes en guerre contre l'islamisme et c'est un combat de tous les jours et de tous lieux.

Vous avez soutenu François Fillon. Quelles leçons tirez-vous des dernières élections?

J'ai appelé à voter M. Fillon mais je ne l'ai pas parrainé. Le reniement de la parole publique nous a mené à la défaite et à une forme de suicide politique. Nous avons perdu une élection imperdable. Il faut refonder la droite.

Etes-vous favorable l'union des droites?

Je n'ai pas d'ennemi à droite, je peux avoir des adversaires. Il est temps de sortir du piège mitterrandien.