Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Du sang et des urnes en Catalogne : l'analyse de Jacques Sapir
Edmond Maire a œuvré au virage à gauche du syndicalisme

C’est arrivé un 2 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 2 octobre : 640 : élection du pape Séverin.
  • le 2 octobre : fête de saint Léger d'Autun (+ 679), évêque et martyr, et fête des Saints Anges gardiens.

Le pape Paul V, en 1608, a établi cette fête en leur honneur.

  • le 2 octobre 1187 : Saladin reprend Jérusalem aux Croisés.

Le siège débuté le 20 septembre s'achève. La nouvelle va faire l'effet d'un coup de tonnerre en Occident. Une troisième croisade est décidée. Français et Anglais cessent leur lutte et s'unissent à l'empereur Barberousse.

  • le 2 octobre 1264 : décès du pape Urbain IV.
  • le 2 octobre 1370 : Bertrand du Guesclin devient connétable de France.

Le Roi Charles V le Sage décerne au chevalier Bertrand du Guesclin, Seigneur de La Motte-Broons, Chevalier de Pontorson et Comte de Longueville, le titre de connétable. Il devient commandant suprême de l'armée française. Charles V récompense ainsi les services rendus pendant la guerre menée contre les Anglais, en particulier son éclatante victoire à Cocherel (voir la chronique du 16 mai 1364) et pour avoir débarrassé le Royaume des Grandes Compagnies. Du Guesclin est fidèle au Roi et combat pour le Royaume de France jusqu'à sa mort en 1380.

 

  • le 2 octobre 1380 : Charles VI est déclaré majeur, fin de la Régence de Louis, Duc d'Anjou sur le royaume de France.

La famille royale trouve un compromis pour résoudre le problème posé par le jeune âge du Roi, mais l'arrangement ne tient pas compte des dernières volontés de Charles V. En effet, le 16 septembre 1380, Charles V meurt, à 42 ans, son agonie dure trois jours, pendant lesquels il pose ses derniers actes de souverain devant les représentants des trois ordres réunis dans la chambre royale.

Avant d'accomplir ses deux derniers actes, il se fait présenter la couronne royale apportée par l'abbé de Saint Denis. Puis le Roi affirme avoir toujours cru de bonne foi et croire encore que Clément VII est le vrai pape, mais, s'il a été trompé, il se soumet d'avance aux décisions de la Sainte Eglise catholique et du concile universel. Enfin, il abolit les fouages et remet à ses exécuteurs testamentaires un trésor de deux cent mille francs. Le Duc d'Anjou n'est Régent que moins de deux mois.

  • le 2 octobre 1461 : Villon est libéré, à Meung-sur-Loire, grâce à l'arrivée de Louis XI dans la ville.

Un des poètes les plus connus du Moyen Age est en prison à Meung-sur-Loire. Il a déjà fui Paris pour avoir tué un prêtre, puis Orléans pour un cambriolage. A son couronnement, le Roi Louis XI gracie un certain nombre de prisonniers, dont François Villon.

  • le 2 octobre 1535 : Jacques Cartier découvre Montréal.

Au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais, le Français Jacques Cartier trouve une île peuplée par des Indiens Hurons. Appelée "Hochelaga" par ses habitants, il l'a baptise " Mons realis", "Mont royal" en latin. Cette île devient le 17 mai 1642, la ville de Montréal.

  • le 2 octobre 1629 : décès du Cardinal Pierre de Bérulle, religieux français, théologien catholique, cardinal, fondateur des Oratoriens.

Né en 1575, au château de Cérilly en Champagne, Pierre de Bérulle fait ses études chez les Jésuites. Doté d'une grande intelligence, il rédige avant son ordination un Discours sur l'abnégation intérieure.

En 1600, il sert le Roi Henri IV en participant aux négociations avec les chefs Protestants.

Ami et disciple de Saint François de Sales, en 1604, avec l'aide de Jeanne Barbe Acarie, il introduit en France les Carmes Réformées de Sainte Thérèse d'Avila. Grand artisan de la Réforme Catholique en France, il fonde la Société de l'Oratoire encore appelée les Oratoriens, dont la vocation est d'enseigner le Clergé pour former les prêtres en théologie. Soixante maisons seront fondées ainsi que quarante Carmels. Il s'est inspiré de l'Oratoire fondé par Saint Philippe Néri en Italie.

En 1627, il est créé Cardinal par le Pape Urbain VIII. Parmi ses célèbres écrits se trouvent :

- Le Discours de l'état et des grandeurs de Jésus

- La vie de Jésus

- Mémorial de direction

- L'élévation sur Sainte Madeleine

  • le 2 octobre 1700 : le roi d'Espagne Charles II se sentant diminué, rédige un testament attribuant l'Espagne au duc d'Anjou, petit-fils de Louis XIV.

Charles II d'Espagne n'a pas de descendance directe, aussi lègue-t-il toutes ses possessions au duc d'Anjou, deuxième petit-fils de sa sœur aînée Marie-Thérèse et de Louis XIV. Il désavantage ainsi son oncle l'empereur Léopold 1er, qui espérait l'héritage pour son second fils, l'archiduc Charles, le futur empereur Charles VI. La guerre de succession d'Espagne commence.

  • le 2 octobre 1754 : naissance de Louis-Gabriel de Bonald, écrivain français, académicien, et homme politique, philosophe, grand adversaire de la révolution française.

Portrait par Julien Léopold Boilly

  • le 1er ou 2 octobre 1792 : la statue équestre de Louis XIV, située sur le Place du Peyrou à Montpellier, est renversée sur ordre de la municipalité.
  • le 2 octobre 1804 : décès de Joseph Cugnot, inventeur du premier engin automobile.

Nicolas-Joseph Cugnot est un ingénieur militaire français connu pour avoir créé la première automobile à vapeur, le «fardier». Le véhicule, resté au stade de prototype, dispose de quatre commandes : le frein, les poignées de direction, une sorte de volant, une tringle, qui joue le rôle d'accélérateur en actionnant le robinet de vapeur, ainsi que deux cliquets inversant le mouvement à double effet des pistons, ce qui permet la marche arrière.

Modèle de 1771, conservé au musée des arts et métiers à Paris

  • le 2 octobre 1851 : naissance de Ferdinand Foch, Maréchal de France, Maréchal de Pologne et d'Angleterre, et commandant des forces alliées lors de la Première Guerre mondiale.

Voir la chronique du 20 mars.

  • le 2 octobre 1892 : décès d'Ernest Renan, écrivain, philosophe et historien français.
  • le 2 octobre 1931 : décès du prince Jacques de Bourbon, duc d'Anjou et de Madrid, aîné des Capétiens et chef de la maison de France.
  • le 2 octobre 1928 : fondation, à Madrid, de l'Opus Dei par Don José maria Escriva de Balaguer.

Le pape Jean Paul II le canonise le 6 octobre 2002; son successeur don Alvaro del Portillo est béatifié par le pape François 1er le 27 septembre 2014.

  • le 2 octobre 1986 : François Mitterrand refuse de signer les ordonnances sur le découpage électoral.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.