Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



C’est arrivé un 19 octobre…
Le scandale Weinstein éclabousse désormais les LGBT

Gender : la Californie reconnaît le "sexe neutre"

Dimanche 15 octobre, le gouverneur californien Jerry Brown a ratifié le «Senate Bill 179», aussi appelé «Gender Recognition Act», qui instaure un 3e genre.

Désormais, les Californiens auront le choix entre trois options sur leurs documents d'identité officiels: «masculin», «féminin» ou «non binaire».

L'opposition principale au projet est venue du California Family Council, qui a dénoncé, dans un tweet, une loi «incroyablement tragique».

«SB 179 sème le danger et la confusion. Les personnes qui souffrent de dysphorie de genre doivent être aimées, mais on ne doit pas leur mentir. La biologie n'est pas du bigotisme

Commentaires

Irishman

Tant pis pour la Californie... Dans 50 ans, cet état ne sera plus qu'un triste mouroir de tout ce que la société occidentale a "fabriqué" de tordu, mou, aveugle et sourd à l'ordre naturel des choses et à l'élémentaire bon sens !

Cela doit nous interpeller sur la nécessité absolue de continuer la lutte contre la déshumanisation en marche ! Nos écoles, nos universités sont l'objet de l'offensive déterminée des décérébrés et de la gauche tarée...

Faliocha

La Californie brûle. Qu'ils continuent, et c'est tous les Etats-Unis qui disparaîtront sous le Yellowstone ou par la faille de San Andreas. On ne joue pas impunément avec la patience du Créateur !

jejomau

C'est pour ça que l'Etat de Californie brûle... Les prémices de ce qui les attend avec le feu de l'enfer

Florian

L'ADN d'une personne n'étant pas neutre, la supercherie est de taille ! Le gouverneur californien Jerry Brown, loin d'être un scientifique, est un demeuré. Pourquoi choisit-il de suivre les élucubrations du pouvoir de l'ombre anglo-sioniste ?

Aliénor

Pour ce qui est de la PMA, ce matin aux GG, Elina pour son coup de gueule en fin d'émission a fait un beau témoignage sur son expérience en tant qu'enfant abandonné par son père qu'elle n'a jamais connu, elle ne sait même pas qui il est. Elle témoigne sur ce père qui lui a toujours manqué et sur ce, Jimmy Mohamed qui est médecin témoignait lui aussi sur des cas similaires qu'il a rencontré dans sa clientèle, avec des enfants adoptés et qui sont obsédés par la soif de savoir d'où ils viennent. Avec ce courant LGBT, les psychiatres vont avoir du pain sur la planche ...

Ken

Florian, en France avec l' "Écriture inclusive" on est dans la même absurdité :
http://www.ecriture-inclusive.fr/

Pour éviter que le masculin précède le féminin, on en est à inventer d'autres mots : il et elle deviendraient un pronom neutre « iel » ou « ille ».

Sans doute ces cinglés du stylo nous pondront les infâmes "Droits de l'Hofemme" qui par contre continueront à écraser (sinon éliminer) les Droits de l'Enfant.

Après tout, en les faisant naître volontairement orphelins, on supprime aussi cette dualité sexuelle. Sans doute qu'avec les loges, qui prêchent l'homme-dieu, on n'aura plus qu'un seul sexe sur terre. Mais que deviendra alors le sexe neutre ?

lève-toi

C'est donc du triphasé, fallait le dire tout de suite.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.