Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nouvelle tentative terroriste à Paris
La Catalogne restera-t-elle catalane et espagnole, ou deviendra-t-elle une république islamique ?

Commentaires

Antoine

Honte à lui !

Savo78

J'ai lu l'article en entier et on retrouve des éléments de la thèse de Zemmour.
L'historienne fait le parallèle entre la propagande de la république durant la grande Guerre qui a poussé certaines familles (au début seulement) à s’enorgueillir de la mort de leur fils et le conditionnment que la famille de Merah lui a infligé.

De toute façon on doit parlé islamo fascisme et on sait que tous les fascisme prenne racine dans la révolution française.

Pour moi le parallèle est légitime.

octobre rouge

Avec un directeur de recherche comme ça, on est tranquille les Nobels ne seront pas de chez nous !

René Clémenti

Le journal Libération n'est qu'une fosse septique.
Si l'on se penche dessus, il ne faut pas s'étonner d'y trouver... ce qu'on y trouve.

a.picadestats

Directeur de recherches au CNRS...
Enfin,il n'enseigne pas c'est déjà ça.

Yvon

"Soumission" de Houellebecq décrit la veulerie et la lâcheté des universitaires français.

Patricia

Rien qu'en Bretagne, il y eut 140 000 morts durant "La grande Guerre." Vérification faite sur les murs du Sanctuaire de Ste-Anne d'Auray.
Et c'est ainsi partout ailleurs dans les Terroirs et Pays de France... voir aussi tous le monuments aux morts.
C'est écœurant de salir leur sacrifice. C'est indigne d'oser comparer tous ces valeureux soldats et braves gens qui ont donné leur vie pour La Patrie aux terroristes de l'islam qui s'attaquent aux enfants des écoles et aux jeunes filles de chez nous en les éventrant et les égorgeant...
Ceux qui disent çà participent activement à la destruction de notre Patrie. Ce sont des traitres qui salissent le courage et la mémoire d'hommes qui accomplissaient leur devoir de patriotes, tout simplement.

Stephe

"directeur de recherches au CNRS:
Bof! tout un chacun sait que l'on obtient pas un tel poste sans montrer patte blanche aux idéologies en place. Donc rien d'étonnant de trouver des amalgames (mon Dieu qu'elle horreur) pour le moins nauséabond. Mais ces amalgames sont autorisés. Oser faire un parallèle entre le patriotisme, Le sens du devoir, Le sacrifice de sa vie pour le bien commun, toutes notions qu'ils honissent avec le terrorisme musulman qui lui massacre des innocents en pleine rue et qui appelle "martyrs" des assassins d'enfants, Il fallait le faire aussi ils l'ont fait.

Nolger

Au lieu de le vilipender, il faut lui répondre et dégager sur quels points il se trompe. J'en vois deux :
-l'idée de faire la guerre n'est pas faire le djihad et tuer le plus possible de monde ou d'enfants. Au contraire, faire la guerre implique des règles, et on a suffisamment travaillé la question de la violence légitime et de la guerre juste pour ne pas l'oubier.
-l'idée de sacrifice. Pour ceux qui faisaient la guerre (Péguy), il consistait à affirmer qu'une idée valait plus que leur vie parce qu'elle était à l'origine de leur vie. Pour le djihadiste moyen, il ne s'agit pas de sacrifice mais de mort stratégique pour éviter les questions, les enquêtes, et, éventuellement, pour avoir des récompenses dans un au-delà putatif.

Hermani

Ce qui est dramatique c'est qu'une personne de son niveau ne fasse pas la différence entre une guerre assassine (certes) faite pour défendre ses prochains, son territoire, son drapeau!, et un islamiste qui tue,au XXIème siècle,pour assoir une religion dénuée de toute idée d'amour de l'autre non croyant, de toute idée de nation hors religieuse.
Monsieur le chercheur vous avez trouvé la bêtise! Maintenant ouvrez le yeux vous trouverez l'intelligence et à défaut l'honnêteté intellectuelle!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.