Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Valérie Boyer dépose une proposition de loi pour « renforcer les sanctions dans la lutte contre la gestation pour autrui »
Un converti à l'islam fait un carnage à Las Vegas

La décomposition se poursuit à droite

Le sénateur LR Claude Malhuret, ancien ministre de Jacques Chirac, a annoncé la création au Sénat d'un groupe "Indépendant de droite et du centre" de onze membres.

"J'ai le plaisir de vous annoncer la création du groupe République et Territoires, les Indépendants". "La recomposition politique est entamée". "Nous souhaitons dans ce contexte affirmer une ligne politique de centre-droit libérale et sociale".

"Je vous supplie de ne pas nous appeler "constructifs". Nous sommes constructifs, comme tout le monde. Mais nous sommes aussi libres, libres par rapport aux partis politiques, libres par rapport à la majorité présidentielle et à l'opposition"."Ce n'est pas la position des constructifs de l'Assemblée nationale qui nous gêne, mais l'image qu'ils donnent que petit à petit ils s'orientent vers le soutien à un majorité présidentielle". "C'est une image que nous ne voulons pas donner".

S'il vous plaît ne les appelez pas "constructifs"... Est-ce déjà une insulte ou est-ce parce que "destructifs" de la droite serait plus approprié ?

Commentaires

EROUANI

Ce sénateur et ancien ministre était peut-être en manque d'une présidence et d'un meilleur bureau au Palais du Luxembourg.
Avec quelques "amis de circonstances" il a trouvé la parade.

A.F

Pourquoi ne pas les appeler centructifs ?
je trouve le mot amusant. :)

Robert

"Ce n'est pas la position des constructifs de l'Assemblée nationale qui nous gêne, mais l'image qu'ils donnent que petit à petit ils s'orientent vers le soutien à un majorité présidentielle"

Ce soutien est en fait une aide à l'effort qu'apporte cette majorité, à mettre en place les directives européennes.

Cette image, ce nouveau groupe "Indépendant de droite et du centre", ne tient pas à le montrer. Mais en réalité, on parierait volontiers qu'il ne soit pas pour un frexit.

Bref, encore comme disait l'autre, que des paroles pour ne rien faire de différent, sauf d'essayer de grappiller quelques sièges supplémentaires.

Luc

A Robert,

les artistes sont des voyants. Roger Waters, un des fondateurs du groupe Pink Floyd, voyait venir cette Europe à grands pas dans "In the flesh":
https://www.youtube.com/watch?v=Jvl0MDXH96M

Voir aussi "The wall" pour connaître l'avenir de nos enfants :
https://www.youtube.com/watch?v=YR5ApYxkU-U


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.