Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La Fédération des Aveugles de France demande à mettre fin au débat sur l'écriture inclusive
Sous Obama le Département d’Etat avait signé l’Accord de Paris sans la ratification du Sénat

« Les francs-maçons sont hors de l’Eglise, fussent-ils prêtres et évêques »

Le 12 novembre s’est tenu à Syracuse, en Sicile, une rencontre organisée par le Grand Orient d’Italie sur le thème : « Eglise et maçonnerie, si près, si loin ». Mgr Antonio Stagliano, évêque de Noto, diocèse voisin de celui de Syracuse, a participé à la rencontre – et s’en est expliqué au journal italien La Croce. C’était pour rappeler que « Les francs-maçons sont hors de l’Eglise, fussent-ils prêtres et évêques ». Traduction de Jeanne Smits :

Vescovo« Les maçons seraient de ces gens encagoulés, satanistes, mafieux. Si cela est vrai, je peux même les comprendre, ces catholiques. Mais j’ai été invité un débat public, avec une maçonnerie qui ne semble pas être une société secrète et dont les chefs de file sont visibles. J’ai eu la possibilité de leur prêcher l’Evangile, a eux aussi, parce qu’ils m’avaient demandé de parler de la relation entre l’Eglise et la maçonnerie. Etant donné que je ne sais pas beaucoup de choses de la maçonnerie, je pensais leur parler de l’Eglise catholique. En laissant toute liberté à leurs intelligences afin qu’ils comprennent s’ils en sont loin ou proches. »

« Je leur ai expliqué que pour l’Eglise de Vatican II, l’Eglise du dialogue, ils ne sont ni près ni loin, mais au contraire totalement en dehors. Ils sont en dehors de la communion catholique, ils sont excommuniés. Je leur ai expliqué ce qu’est l’excommunication. Permettez-moi donc de rassurer tout ceux qui pensent que ma présence “dialoguante” est une sorte de dédouanement. Pas du tout. Je n’ai pas compétence pour faire cela. Mais comme théologien, comme évêque, mais surtout comme théologien, j’ai voulu expliquer qu’ils sont en dehors de la communion de l’Eglise. »

« je dirais que l’une des principales raisons qui m’ont conduit vers ce dialogue, ce fut en premier lieu la volonté d’obéir aux commandements de Jésus, quand il y a des loups : “Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups” ; et s’il y a des ennemis de l’Eglise : “Tu dois aimer tes ennemis.” De telle sorte que ce que j’ai fait, tout au moins dans l’intention de mon cœur, c’est une œuvre de charité intellectuelle ; la charité c’est aussi de donner quelque éclairage particulier à des personnes qui peuvent être désorientées. Car si nombre de ceux qui m’ont écouté sont maçons et sont en même temps catholiques, il est évident que ces personnes sont nos frères, un peu désorientés. Comment réconcilier leur appartenance à la maçonnerie avec l’excommunication : en allant à l’Eglise, voire en recevant l’aliment de l’Eucharistie ? Cela n’est pas possible. Si par ailleurs, comme le disent certains, certains prêtres et certains évêques appartiennent à la franc-maçonnerie, la présence autorisée d’un évêque me semble nécessaire pour leur dire : voyez, ces choses ne sont pas possibles. Parce que si un prêtre ou même un évêque adhère à la franc-maçonnerie, cela signifie qu’il n’attache aucune importance à l’excommunication. Mais un catholique qui n’attache pas d’importance à l’excommunication, eh bien je crois qu’il a des problèmes d’identité catholique, à ce qui me semble.

« Je suis venu ici pour dire que cet éloignement et cette proximité doivent être interprétés en disant qu’eux sont tellement loin, qu’ils sont en dehors de la communion avec l’Eglise. Dès lors, s’agissant de personnes douées de raison, on peut parler avec elle et dialoguer, et moi, j’ai développé le thème pour voir quel serait la possibilité d’une proximité qu’elles verraient en une distance abyssale. »

Commentaires

Aurélien D'Haussy

Dieu bénisse cet évêque.

Parlez !

Irishman

Bravo à Mgr Stagliano d'avoir osé apporter la bonne parole "parmi les loups" ! Il a fait son boulot d'évêque, de berger responsable de son troupeau que lui a confié l'Eglise...

"Au milieu des loups" et "aimer ses ennemis"... A aucun moment je pense, le Christ nous demande de nous laisser faire et dévorer ! C'est pourtant trop souvent le cas pour nous chrétiens, et c'est une faute, une faute gravissime !

Un bon berger utilise son bâton pour chasser le loup, et aimer son ennemi signifie lui montrer qu'il existe aux yeux de Dieu, et que pour cela, il doit cesser de "mal faire" ! Alors pour commencer, il faut le lui dire !

Pour moi, aimer ses ennemis, c'est leur annoncer la bonne nouvelle, c'est leur dire qu'ils sont aimés de Dieu malgré leur faute, aussi monstrueuse soit-elle ; et qu'ils devraient prendre en considération les paroles mêmes du Christ : "Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie ; quiconque veut aller vers le Père doit passer par moi..."

En complément, afin qu'ils cessent de commettre des fautes, c'est le rôle des responsables de la cité de mettre ceux-ci à l'amende, et d'embastiller ceux-là trop dangereux pour la société, pour le troupeau...

Rendre à Dieu ce qui est à Dieu, rendre à César ce qui est à César ! Car pour moi, le troupeau a besoin de César... et de Dieu.

gaudete

on aimerait bien que s'il y a des évêques et des prêtres FM qu'ils soient véritablement excommuniés donc virés hors de l'Eglise, mais pas seulement en parole mais en réalité et même si ce n'est pas très chrétien, s'ils se repentent, ok mais qu'ils "purgent "leur peine mais n'aient plus de responsabilités au sein de l'Eglise.

C.B.

Merci, Monseigneur, pour cette mise au point qui a le mérite de la clarté.
Merci à Jeanne Smits pour sa traduction.

San Juan

La franc maçonnerie est l'ennemie de l'Eglise Catholique et l'amie de toutes les hérésies, qu'elles soient protestantes ou islamiques. La véritable identité de la FM est luciférienne. On peut toujours prier pour les maçons, espérer qu'ils se convertissent avant qu'il ne soit trop tard, d'accord. Néanmoins, que ces losers sachent que leurs victimes innombrables ont déjà porté plainte contre eux, qu'ils seront trainés par la peau du cou devant le Tribunal de Dieu et qu'ils n'auront pas Notre Dame pour avocate.

J.EFF

Monseigneur, nous vous invitons à venir prêcher à Paris Rue CADET. Sur le trottoir d'n face, car nous doutons qu'ils osent vous recevoir en leurs murs. Il y a parmi eux des gens qui se prétendent catholiques et forniquent intellectuellement avec la FM.

Attention, ce ne sont pas les personnes égarées qui sont condamnables, c'est l'idéologie intrinsèque de cette engeance qui est condamnable. Une idéologie totalement et viscéralement anti-Christique. Idéologie osant prétendre à "humaniste", c'est bien ici le fond du problème, elle trompe les populations, et puise ses forces dans la désacralisation et le nihilisme si cher à lucifer. Elle s'infiltre même au sein de l'église de France et fait ordonner des prêtres, par exemple certain ancien diacre ..........Refusé à Paris, mais accepté en province, pour simple exemple.

free

Au départ la franc-maçonnerie se voulait une sorte de confrérie, sans vouloir se faire adversaire du christianisme (voir le temps de Mozart). Mais par la suite "Satan a fait son oeuvre" et la révolution française a lancé le boulet que poursuit aujourd'hui le GOF (entre autres). Faut se méfier de ne pas entrer en tentation (à lire les ouvrages de Maurice Caillet et Serge-Abad Gallardo)

Oh!

On souhaiterait, qu'un évêque en tant que tel, et non d'abord en théologien, disent ces choses et ajoute des critères objectifs pour que les chrétiens ne puissent plus être dupés par une aussi mauvaise compagnie.

que ces gens soient de fait excommuniés est évident, que l'on ne puissent, pour être fidèle à saint Paul, les expulser l'est beaucoup moins.

la distinction entre le théologien et l'évêque est ici, aussi plaisante qu'artificielle, un évêque qui n'est pas théologien ne pouvant être qu'une contradiction dans les termes. Son avis de théologien privé n'intéresse personne et s'il ne peut parler en tant que successeur des apôtres, tout cela n'est jamais qu'un morçeau de rhétorique.

avant de faire la charité avec des traitres à la charité, il serait bon de savoir reconnaître ceux qui sont dans la charité.

navré de diverger avec d'autres lecteurs, mais en dépit des apparences cet évêque n'a pas à "dialoguer", le rotarisme ce n'est pas l'église catholique, car tout le monde n'a pas la position sociale, l'entregens et l'argent pour disserter tranquillement au milieu de ceux qui les persécutent sans fin.

on évangélise pas au cas par cas, lorsqu'on prêche à une foule et dire à des mahométans qu'ils ne connaissent rien du christianisme n'est pas extraordinaire même si c'est difficile.

décidément on fait peu de cas de ses amis, lorsqu'on se contente de s'enticher de ses ennemis. L'amour vrai lui, demande plus qu'une affection débordante.

il demande l'intelligence et le respect du vrai.

Cosaque


Merci !

krok

quelle honte
CANON "les francs maçons sont excommuniés de fait" il suffirait que le pape est un peu de courage et l'annonce de nouveau officiellement
marre en France de ces moux de l'UMPS qui se disent catho et votent macron............

Le Forez

Merci pour cette piqûre de rappel mais c est vraiment un traitement loin d être de choc ou de cheval , où cet évêque prend vraiment trop de pincettes avec son auditoire fm , ennemi du Christ . Arrêtons ce côté faussement pédagogue pour caresser dans le sens du poil , même en disant et en nommant les choses, il manque ce caractère de l homme qui en ne voulant pas trop heurter la sensibilité fm , oublie toute autorité et perd toute crédibilité ; une faiblesse constante depuis Vatican 2 . J imagine la réaction des fm : passer la mise au point sans ambage , tout le reste est du style " je m excuse de vous parler ainsi , puis-je quand même vous dire que ..." Ça doit les faire bien rire aux fm !

estebe

et dire qu'il y a un Evêque franc maçon de France et un seul.

kontiki

La CEF est pleine de franc maçons, raison pour laquelle ses communiqués sont souvent contraires à la doctrine.

Mais il reste quelques évêques qui méritent toute notre estime.

Soutenons les.

gaudete

alors si la CEF en est pleine je demande au Pape qu'ils les vire et nous les remplace par de vrais pasteurs

Thomad

Je suis m'auteur de Je suis chretie et franc-maçon où est le problème

toto

@free
Vous faites erreur, la FM spéculative, fondée en 1717 par des pasteurs protestants a été anticatholique dès l'origine. Vous confondez avec les confréries de maçons du Moyen Age et bâtisseurs de cathédrales.
Mozart (1756-1791) était en plein dans la FM fanatiquement anticatholique et c'est probablement en voulant la quitter qu'il a été discrètement poussé dans une fosse commune (après empoisonnement, bien entendu)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.