Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Aide aux chrétiens d’Orient : des rivalités indécentes !
L'évangélisation du continent numérique au menu de Terres de Missions

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme la capitale d’Israël

Unknown-47Intéressant commentaire d'Yves Daoudal, au milieu de l'hystérie médiatique :

"A ce propos, les journalistes s’attendaient à une explosion de violence après la prière du vendredi, et il ne s’est presque rien passé (par rapport à ce qu'on attendait). Cela veut dire que les imams ont appelé à la modération et non au jihad et à l’intifada. Ce n’est évidemment pas étranger au fait que l’Arabie saoudite n’a condamné l’initiative de Trump que du bout des lèvres. Il est de notoriété publique que l’Arabie saoudite noue une alliance avec Israël contre l’expansionnisme iranien (Irak, Syrie, Liban), au point que le prince héritier a pu suggérer que la capitale de la Palestine soit Abu Dis et non Jérusalem sans que cela provoque un tollé. (Abu Dis est une petite ville qui jouxte Jérusalem… derrière le mur.)"

Commentaires

Semper Fidelis

Il y a quand même pas mal de questions à se poser sur cette partie du monde confrontée à la haine et à la violence depuis...toujours !

Pour faire face à l'Iran (chiite), les saoudiens sont prêts à aller jusqu'où ? A une alliance avec Israël ?

Les Israéliens, comme les Palestiniens, veulent-ils vraiment la paix ? N'ont-ils pas plutôt besoin d'une situation belliqueuse permanente pour justifier leurs actions ?

Faut-il imposer à Israël le retour aux "frontières" de 1967 pour donner une chance à un accord de paix ?

Peut-on imposer aux Palestiniens une renonciation définitive à la violence ?

Pourquoi les Palestiniens sont-ils si peu aidés par les pays arabes ?

zoe

Vous êtes allés voir sur place?
Renseignez vous auprès de ceux qui sont là bas.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.