Mission accomplie pour la Russie : le territoire syrien est totalement libéré
C’est arrivé un 7 décembre…

La stèle municipale d'Abel Chennouf, le soldat tué par Mohamed Merah, a été dégradée

Capture d’écran 2017-12-07 à 22.03.00Son fils a été assassiné par un terroriste musulman. Albert Chennouf-Meyer, catholique, est de nouveau dévasté : la stèle municipale de son fils, parachutiste de 25 ans tué par Mohamed Merah le 15 mars 2012, a été dégradée. La photo accrochée sur la stèle dans le parc de la République à Manduel a été brisée.

"On m’a déjà menacé mais toucher la stèle de mon fils, pourquoi ?"

La mairie de Manduel vient de porter plainte pour dégradation de biens publics.

Commentaires

free

Les "Antifas" ? (j'ai bien mis un ?).

katia lanneau

@ free,
Vous parlez des sbires de nos gouvernants ?

Meltoisan

La religion de paix et d'amour s'exprime ...

patphil

les laches!

Oncle Donald

Abel Chennouf ayant été présenté comme musulman par Hollande, on serait encore capable de nous parler d'un acte islamophobe...

C.B.

"dégradation de biens publics"? par la LMPT???

Semper Fidelis

Moi, je parierai plutôt pour un acte "commandé" par l'extrême-gauche ou les franc-maçons... des gens qui doivent trouver insupportable l'idée qu'un jeune homme musulman puisse se convertir au christianisme et en plus vouloir servir la France...

Cette stèle à la mémoire d'un courageux aurait déjà du être réparée !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.