Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La vulgarité du nouveau porte-parole de LREM
Résiste

Alliance entre communistes chinois et mondialistes occidentaux

D'Olivier Bault sur Réinformation.tv, alors qu'Emmanuel Macron se déplace en Chine :

File-20180106-26145-atx0oe"Depuis novembre 2016, le président d’Interpol est le communiste chinois Meng Hongwei. En République populaire de Chine, il est vice-ministre chargé de la Sécurité publique ! La Chine communiste est un acteur très actif de la gouvernance mondiale et ses dirigeants prônent un rôle accru de l’ONU et des organisations internationales. Les mondialistes occidentaux applaudissent, comme lorsque la dictature chinoise a annoncé sa participation à la création d’une force de police permanente de l’ONU et d’une force internationale de maintien de la paix qui comptera 8.000 hommes et sera prête à intervenir à tout moment. Faut-il y voir une alliance entre communistes et mondialistes ? Après tout ils ont en commun au moins leur idéologie internationaliste… et peut-être même plus ?

Les plus grands mondialistes occidentaux vantent la Chine communiste depuis fort longtemps

L’idée peut paraître saugrenue au premier abord, mais Alex Newman, dans les colonnes du New American, apporte des éléments que l’on peut difficilement balayer du revers de la main. Le lecteur sceptique sur la possibilité d’une telle alliance entre communistes chinois et mondialistes occidentaux en faveur d’une gouvernance mondiale antidémocratique n’auront qu’à lire deux des textes proposés en lien par Newman. Le premier, disponible en ligne dans les archives du New York Times, est une apologie de la Chine communiste écrite en 1973 après un voyage en Chine par… David Rockefeller, le milliardaire américain fondateur du groupe de Bilderberg en 1954 et de la Trilatérale en 1973. David Rockefeller a aussi présidé le non moins mondialiste Council on Foreign Relations (CFR). La deuxième référence proposée par Newman est un article du très mondialiste et anti-Trump Foreign Report avec des citations révélatrices du milliardaire américain George Soros, selon lequel « aujourd’hui la Chine n’a pas seulement une économie plus dynamique mais aussi un gouvernement qui fonctionne mieux que celui des États-Unis ». N’est-il pas ironique de voir Soros, l’homme-lige des Rothschild soutenir d’un côté financièrement les mouvements d’opposition aux gouvernements démocratiques conservateurs et anticommunistes de l’ex-Europe de l’Est, en Pologne et en Hongrie, et considérer d’un autre côté que le gouvernement dictatorial de la Chine communiste est meilleur que le gouvernement élu des États-Unis d’Amériques ? De tels propos ne l’empêchent pas d’être reçu en personne par le président de la Commission européenne et par les différents commissaires européens quand il le désire. [...]"

 

Commentaires

gaudete

le fric le communisme et le mondialisme pourvu qu'on musèle les peuple tout est bon dans le "cochon" comme on dit chez nous pourvu que les oligarques se remplissent les poches et que le peuple crève, c'est comme quand l'imberbe Darmanin prétend augmenter le pouvoir d'achat, quel guignol, même pour ceux qui ont moins de 1300 de retraite il augmente la CSG, cette petite baderne doit vivre avec le smic!!!!

Exupéry

La Chine, où il y a une caméra de surveillance pour huit habitants, où les logiciels de reconnaissance faciale sont les plus performants, où vous ne pouvez pas traverser en dehors des clous sans être immédiatement identifié...
Voila un modèle de fourmilière composée de producteurs/consommateurs intégralement contrôlés et donc manipulables, qui ne peut que convenir aux milliardaires apatrides (et anti-patries) qui dirigent le monde.
Vivement que la Très Sainte Vierge Marie écrase la tête du Serpent !

Cosaque


ça me rappelle l'entrevue de Montoire entre Pétain et Hitler...

Sauf qu'à l'époque, on avait perdu la guerre.

ludo72

Ce dont rêvent surtout les mondialistes, c'est de pouvoir un jour vampiriser, prendre la main sur l'appareil d'Etat chinois, indépendamment de la forme du régime dont-ils se contrefichent. Car ils ont bien compris que les USA sont sur le déclin, et qu'en terme de "bras armé" du mondialisme, la Chine offrira bientôt une supériorité qu'il vaut mieux avoir de son côté que contre soi...
De toute façon, ce régime qui n'a plus de communiste que le nom, la symbolique et le rôle dirigeant du Parti, n'a aucune alternative politique crédible. Mieux vaut miser sur le renforcement de son nationalisme (teinté de communisme, car il n'y a pas d'autres options!), pour permettre aux élites chinoises nationalistes et anti-mondialistes de garder la main. C'est notre seule planche de salut pour affirmer définitivement le principe de multipolarité.

Exupéry

@Cosaque, très bonne remarque !
Les kollabos d'aujourd'hui, sévissent, en toute liberté, avant la défaite, voire (inconsciemment) en vue de celle-ci. Au contraire, les pétainistes subissaient les dures contraintes de la plus grande défaite militaire de l'Histoire de France. Pétain, lui, n'aurait jamais collaboré "avant" !
Les faiblesses respectives se jugent en fonction des contraintes réelles pesant sur les acteurs "en situation".

Semper Fidelis

Eh bien, n'avons nous pas déjà "perdu" la guerre économique ? Alors je comprends bien ce qu'ont dit Cosaque et reconnais la part de justesse dans ce que dit Exupéry...

Et pourquoi ne voit -on pas de drapeau français sur la photo ? On y voit que deux drapeaux rouges (car ce n'est pas le vrai drapeau chinois) avec une étoffe blanche entre les deux...

Je sais bien que pour monsieur Macron, le drapeau français ne compte pour pas grand'chose, mais tout de même !

Long John Silver

A tous ceux qui mentionnent la période 39-45, je voudrais préciser qu'Interpol avait à l'époque un président nommé... Heydrich!

Stella Maris

Très bonne analyse de Ludo 72 reste à savoir qui va l' emporter : le nationalisme ou le mondialisme ? La Chine ayant plusieurs points d' avance sur le plan technologique reste ce pays gigantesque avec sa population accrue ( en y ajoutant toute la sphère des autres pays asiatiques avec laquelle la Chine est alliée au delà de certaines divergences )une étude de la CIA aurait été faite avant l' arrivée de Trump au pouvoir : la mondialisation c' est terminé !

tanneur


C'est grave l'avenir n'st pas belle ; la France ne compte plus pour nôtre gouvernement ils arrangent leurs petite sauce pour faire du tord a leurs pays et pas de réaction , l'avenir va devenir très inquiétante

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.