Laurent Wauquiez refuse de couper le cordon avec la gauche
Vers une coopération internationale des mouvements pro-vie

Encore des subventions à la pelle pour le lobby LGBT

On m'informe de l'ouverture de l​'Appel à projets locaux contre la haine et les discriminations anti-LGBT 2018 :

Images-7"La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) lance pour 2018 un nouvel appel à projets à destination des structures locales engagées dans la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Doté d’une enveloppe de 500.000 euros, cet appel à projets piloté par les préfets de département vise à soutenir des initiatives liées à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que des actions de communication et l’organisation d’événements.

Sous l'autorité de Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée dans la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

En 2017, 157 projets, répartis dans 42 départements, ont été subventionnés dans le cadre du premier appel à projets contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Ces actions sont venues compléter la mobilisation des services de l’État contre la haine et les discriminations envers les personnes lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes (LGBTI)."

Et n'imaginez pas pouvoir concourir pour récupérer une partie de la cagnotte :

"Cet appel à projets s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre la haine et les discriminations. Les projets présentés devront contribuer à la lutte contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBTI. Les structures peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non, ancrées sur des territoires ruraux, ultra-marins et/ou urbains. Peuvent donc notamment candidater : les associations loi 1901, les établissements culturels, les établissements scolaires et universitaires."

Ou comment financer le lobby LGBT au travers d'associations bidons ou de coquilles vides.

Commentaires

Irishman

Contre la haine et les discriminations ? Nous, cathos, sommes victimes de la haine et de discriminations de plus en plus en France...

Alors, les allocs et les subventions, c'est pour quand ?

gaudete

ras le bol de ces assis qui diligentent l'argent public et ras le bol de nous faire croire qu'ils sont discriminés

Le Forez

Et rien pour nos SDF , madame Chiappa ? Pourtant votre propre gouvernement auquel vous appartenez , possède une haine farouche contre cette population, à moins que l ivg , bien développé chez les pauvres, sert à éradiquer justement la pauvreté mais ce n est guere honorable ni digne . Honte à vous ,madame Chiappa !\

Damien

"500.000 euros qui visent à soutenir des initiatives liées à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes..."

On parle bien de victimes ! Car on ne nait pas avec des déviances sexuelles, mais on les acquiert à ses dépens. Il y a donc un véritable travail de prévention à faire, par exemple dans les écoles, pour expliquer que chaque expérience influence le cerveau. Il n'est pas bon de se laisser toucher par un pédophile etc..... D'encourager les environnements unisexes. Par contre il faut mettre en valeur les familles classiques, avec un père et une mère stables.... Expliquer aux parents que les divorces ont des conséquences néfastes pour leurs enfants.

Espérons que les préfets distribueront ces subventions dans ce but, et non pour favoriser les perversions comme le font généralement les groupes LGBTistes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.