Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le candidat du Parti de la France bat celui de Florian Philippot (Val d'Oise)
C’est arrivé un 29 janvier…

Le gouvernement veut sauver les djihadistes "français" détenus en Irak et en Syrie

...si ceux-ci sont condamnés à mort. En effet, dimanche 21 janvier, une djihadiste allemande a été condamnée à mort par la justice irakienne. Trois "Françaises", jugées pour des faits similaires, risquent la même peine. Réaction de la Garde des Sceaux :

"(...) Bien entendu, s'il y avait une question de peine de mort, l'Etat français interviendrait en négociant avec l'Etat en question"

Ce sont les gardiens de prison qui vont être contents. Ils devront s'assurer que ces djihadistes disposent bien d'un téléphone fixe dans leur cellule et si possible d'une télévision...

Commentaires

Hector153

ceux qui sont partis faire le Djihâd sont partis à cause du mépris et dégoût que leur inspirait la société française et ses politiciens en particulier.
On se souviendra de ses jeunes disant à un politicien qu’il devait montrer l’exemple et celui eut le bec cloué.
Il n’auront qu’encore plus de mépris pour ce(tte) ganelon(e) (écriture inclusive) qui n’est pour eux qu’une dhimmi.

Exupéry

Tout cela c'est aussi l'héritage de monsieur Badinter, l'homme qui en 1977 manipula le jury chargé de statuer sur le sort de Patrick Henri (Kidnappeur et assassin d'un enfant), en leur tenant des discours culpabilisants du type ~ comment oserez-vous, plus tard, avouer à vos enfants que vous avez envoyé à la mort, un jeune de 20 ans!
M. Badinter aurait aussi bien pu argumenter en sens inverse, sur le cynisme de P. Henri, se prétendant innocent, et ajoutant même que les kidnappeurs méritent la mort. Ce Patric Henri qui, flegmatique devant son crime, dormait du sommeil "du juste"dans un lit , sous lequel se trouvait, roulé dans un tapi le cadavre d'un enfant de sept ans !
Mais M. Badinter était l'un des précurseurs de cette déconstruction du ressentiment à l'égard des délinquants qui veut, entre autres, que doive s’apitoyer davantage sur le sort des criminels, que sur celui de leurs victimes.

Alpin


Collaboration avec l'ennemi ,ça va chercher dans les combien ????

Patricia

Nous vivons des temps de grandes confusions. L'Etat s'occupe d'avantage des délinquants que des gens du quotidien qui n'en peuvent plus de tant de pressions et de souffrances à tous les niveaux, par un système qui les broie.
En bref, l'Etat français ne nous protège plus et nous néglige... je me demande si nous ne pourrions pas intenter un procès à l'Etat...
Quand j'ai entendu Chirac affirmer que :
- "la république est une mère pour ses enfants..."
j'étais stupéfaite sur le moment.
Puis, je me suis demandée s'il était conscient de ce qu'il disait ou si c'était une simple formule de politique-politicienne, pour embrouiller les gens (?!)
Nous survivons dans une ambiance vraiment malsaine où tout est inversé. La préférence est faite aux délinquants et les gens de tous les jours sont de plus en plus délaissés face aux "disfonctionnements" et aux injustices qui se multiplient à vitesse grand V.

Philomène

les djihadistes français et allemands sont des traîtres à leur patrie, il faudrait les déchoir de leur nationalité qu'ils ne méritent plus et les laisser au triste sort qu'ils ont choisi. Quand on fait la guerre, on prend des risques.
On peut essayer d'empêcher les peines de mort, c'est vrai qu'elles posent un problème moral; mais faire revenir ces fanatiques cruels en France pour les sauver, c'est prendre des risques de morts chez les gardiens de prison qui ne sont même pas armés et de futurs risques d'attentats puisqu'ils sortiront assez vite.
Au fait, comment va Abdallah Abselem? Est-il content de sa cellule de sport? J'espère que ce petit chou ne déprime pas trop...Et son avocat est-il satisfait de ses conditions de détention?
Et les gardiens de prison, ont-ils le moral?

chartreux

"Négocier" signifie "payer" les états concernés pour récupérer nos ressortissants, exactement comme lors de prises d'otages.

patphil

saluons les irakiens qui évitent aux djihadistes de l'état islamique de n'avoir pas à passer le reste de leur vie dans une geole irakienne

Irishman

Complètement d'accord avec les commentaires précédents ! Nos "zélites" marchent sur la tête, et pire, obligent tout le monde à marcher sur la tête...

Papon

Nos princes refusent toujours d'admettre que chacun doit assumer ses actes; de même que le cambrioleur doit accepter de risquer sa vie dans l'exercice de son "metier", le terroriste, de la même façon, doit accepter d'être tué des lors qu'il a tué.

Il est loin le temps où le soldat etait autorisé à tuer le soldat ennemi à la seule condition de s'exposer lui-même à être tué.

Stephe

Pendant ce temps là, les abattoirs français débordent d'enfants mis à morts
Cela ne gêne le gouvernement et ses "valeurs" en aucune façon.

toto

@Philomène
"empêcher les peines de mort, c'est vrai qu'elles posent un problème moral"
La peine de mort contre un innocent pose un problème moral. Avez-vous pensé aux 220 000 innocents liquidés par an dans le ventre de leur mère?
Quand on aura fait cesser cette abomination, on pourra se poser la question de la peine de mort.

B.C.

Les gardiens de prison seront heureux d'apprendre le retour de ces fous furieux condamnés à mort en Orient!

Horace

Soit elle a participé "activement" aux combats, soit elle a seulement suivi son époux, sans poser de question, sans le convaincre de l'horreur de ce combat. Dans les deux cas, elle est condamnables. Dans le premier cas, cela peut être la mort, dans le second, l'emprisonnement. Voilà mon opinion. Pour la France, elle est coupable de trahison en situation de "guerre".

Colette

Le gouvernement veut sauver les djihadistes "français". Rien d'étonnant à cela. On peut même ajouter que c'est la même chose dans tous les pays de l'U.E..

Une religieuse catholique qui vivait à Alep depuis 2011, explique comment les chaînes d’information occidentales ont menti sur ce qu'il s'y passait.
https://minurne.org/billets/13907

Mais les media ne font qu'obéir aux manipulations des politiciens. L'Europe n'a plus une presse libre. C'est une dictature. Mais une dictature qui grâce au mensonge, arrive à durer. Quand donc les chrétiens décideront-ils enfin de ne plus la cautionner ? Quand est-ce que leur pape se mettra-t-il à dénoncer ses crimes ?

San Juan

Ils gueulent au droit à la vie pour ces ennemis du Christ et de la France, mais ils s'arrogent un droit de mort sur les petits français encore à naitre. La vie pour les assassins mais la mort pour les petits innocents. Ils sont marqués du signe de la Bête et récolteront ce qu'ils ont semé.

Gipsy

Et si l'état français donnait l'asile politique à Asiatique bibi et sa famille ? Elle est aussi menacée de mort ?

alaintassin

De quoi se mêle la garde des sceaux?Cela ne regarde que que le pays qui a coincé ces traîtres à la France .Elle ferait mieux de s(occuper des mêmes qui sont sur notre sol.

majacquet

Le décalogue :

" Tu ne tueras pas "

Ceci commande aux hommes, dans une vie terrestre organisée par les hommes, en principe pour le bien des hommes.

Mais que ceux qui l'enfreignent ne s'étonnent pas que la justice des hommes commande leur mise à mort.

Jésus, que je sache, nous a laissé libre de nous organiser et de rendre justice au sein de notre communauté terrestre.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.