Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Contrairement à Macron, Trump ne cherche pas à censurer les médias
Une mosquée avec minaret sur un terrain cédé par Les Républicains à Haguenau

L'intégrisme laïc

De Denis Tillinac dans Valeurs Actuelles :

Unknown-7"[...] L’affaire des crèches de Noël a soulevé cette année encore des controverses qui annoncent un intégrisme nouveau : le laïcisme. Certes, il ne tue personne. Mais comme ses devanciers, il invoque un credo “puriste” pour susciter des discordes. Raisonnons clair et net. La notion de laïcité repose sur un distinguo fondamental entre temporel et spirituel dans la vie de la cité : le clerc ne doit peser en rien sur la décision du politique.

Dans notre république démocratique, ce principe prévaut sans équivoque et fait l’objet d’un consensus. Aucun évêque, aucun prêtre de l’Église catholique ne prétendent exercer quelque pouvoir temporel que ce soit. Aucun pape ne les y incite. Même les (rares) intégristes cathos sont acquis à l’idée d’une primauté totale [?] du législateur sur nos destins profanes, quitte à contester ses choix comme la loi nous en reconnaît le droit. La même loi interdit le port de la burqa. Il suffit de la faire respecter. La laïcité récuse les menus à la carte confessionnelle dans les cantines de l’école publique. Il suffit de ne pas transiger. Débat clos.

Une confusion apparaît quand le laïcisme se radicalise au point d’exiger la relégation de la conscience religieuse dans la “sphère privée”. En grossissant à peine le trait, le fidèle d’une confession — chrétienne, juive, musulmane — devrait rentrer chez lui et clore ses volets pour prier à l’abri des regards, comme on se planque pour s’adonner à une activité peu avouable. L’espace public devrait être neutre.

Cette approche dogmatique de la laïcité en dénature le sens, et aboutit à une absurdité. Car dans notre vieux pays, l’espace public, autant dire le visage de la France, est “saturé” de mémoire religieuse : des dizaines de cathédrales, des milliers d’églises, des centaines de milliers de calvaires, une scansion du temps (le calendrier grégorien), des noms de saints sur les cartes routières, des lieux de pèlerinage. Pour effacer cette “saturation” indéniablement “ostensible”, il faudrait une entreprise de démolition plus radicale que celle rêvée par Robespierre, que celle entreprise par les soviets puis par Mao ou Pol Pot. Il faudrait imposer par la force une nouvelle religion — le laïcisme athée —, proscrire de notre langage et “épurer” de notre patrimoine littéraire toute référence biblique. Les laïcistes ont du pain sur la planche.

Ils se réclament généralement de la gauche. Or l’honneur (perdu) de la gauche aura été, aux abords de l’ère industrielle, de prendre le parti des pauvres. Cette compassion découle en droite ligne des principes évangéliques : aucune autre religion ou sagesse ne s’est souciée du pauvre, aucune autre ne lui a accordé une dignité. En somme, les laïcistes qui oeuvrent pour banaliser notre calendrier en occultant les saints du jour et les origines des fêtes chômées nous concoctent ex nihilo une religion de l’amnésie privée de transcendance, une dogmatique de bigots sans chair et sans esthétique, un degré zéro des coeurs et des âmes dans un matérialisme de chambre froide. En saine théologie, cela s’appelle l’enfer. Ni Waldeck-Rousseau, ni Ferry, ni le petit père Combes, ni Clemenceau n’auraient imaginé d’y condamner les Français."

Commentaires

n

Ce sont pourtant les mêmes laïcites qui critiquent un prétendu silence de Pie XII face à l'Allemagne pendant la guerre. Et les mêmes qui s'enthousiasment des sorties de François en faveur de l'immigrationnisme.

paul

Absolument pas l état français n est pas laïc.
Je veux tuer mon mouton comme l exige le prophète et tout le monde mange. Trouvez moi un abattoir où l on tue sans égorger?
Tout le monde suit le prophète....
Le prophète a dit pas de cochon et les cantines suppriment le cochon....
Et plus

La France est religieuse !

gaudete

Non Mr Tillinac , nous ne sommes pas dans une république démocratique, démocratique signifie :pouvoir du peuple, pour qu'il y ait pouvoir du peuple il faudrait au bas mot 50% des inscrits pour être élu or aujourd'hui quel est le président qui y arrive, quel est le député qui y arrive? etc personne donc nous sommes sous un régime gangréné par la dictature de l'argent et Notre Micro en est le plus bel exemple. Oui nous sommes dans une véritable dictature, dictature des mierdas, dictature de la Sécu par rapport aux soins, dictature de ces députés qui votent des lois contre nature: avortement, euthanasie, mariage homo etc Pma et bientôt GPA Donc aujourd'hui notre pays est sous le joug de nazillons ou de bolchevik , au choix car c'est la même engeance de personnages qui veulent changer l'homme et aboutir au grand remplacement et surtout comme ces c..... de laïcard tuer la religion catholique aidés malheureusement en cela par des soi-disant cathos

gramy

Ajoutez svp : Le politique ne doit intervenir en rien dans la question religieuse.
L'indépendance des secteurs : Dieu & César, dimension spirituelle & gestion politique de la cité n'est qu'à ce prix du respect mutuel permis par un distingo, que l'Islam refuse.
N'est-ce pas ce double volet de l'accord consensuel qui n'est même plus évoqué, même ici ?

manu

Plusieurs anciens maçons n'hésitent pas à dire que les loges sont souvent de tendances sataniques ! Le sens de la laïcité aujourd'hui va dans cette voie !

On retrouve là d'ailleurs ce que déclarait David Spangler (directeur de l’Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies) « Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera partie du Nouvel Age sans recevoir une initiation Luciférienne ! »

Ici Chealsea avec une croix inversée :
http://www.liesi-delacroix.com/img/cms/clinton%20chelsea%20croixsatanique.JPG
D'ailleurs elle vient de souhaiter à l'Église de Satan une bonne année lors d'un échange sur les médias sociaux.
https://twitter.com/ChelseaClinton/status/948305271495053314?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.fawkes-news.com%2F2018%2F01%2Fchealsea-clinton-souhaite-la-bonne.html

Et Macron ?
http://www.panamza.com/wp-content/uploads/2017/10/macronsatan.png

Mais l'Etat français n'encourage-t-il pas le satanisme ? :
https://effondrements.wordpress.com/2012/06/18/letat-francais-encourage-t-il-le-satanisme/

Aurélien D'Haussy

"L’affaire des crèches de Noël a soulevé cette année encore des controverses qui annoncent un intégrisme nouveau : le laïcisme. Certes, il ne tue personne."

600 morts par jour c'est personne ?

C.B.

"des dizaines de cathédrales, des milliers d’églises, des centaines de milliers de calvaires"
"On" se donne les moyens pour que le temps les fasse disparaître.
La liste oublie toutes les œuvres religieuses CHRÉTIENNES qui constituent l'essentiel du patrimoine de nos musées: et ça, ça rapporte de l'argent à l'état.
Les dernières œuvres qui ont fait un carton dans l'actualité sont deux œuvres religieuses: le livre d'heures de François 1er pour lequel le Louvre fait appel aux dons (huitième campagne de financement participatif lancée par le musée), et le Salvator Mundi de Léonard de Vinci (450 millions de dollars soit 380 millions d'euros, n'est pas une paille). Les laïcards en font à chaque fois une jaunisse.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.