Prix d'argent pour La Rébellion cachée
Xavier Moreau : Poutine, vers un quatrième mandat

L’action de François-Louis de Saillans aurait pu changer le cours de l’Histoire de France

Sur Fréquence Histoire, Franck Abed évoque Le comte de Saillans, 1790-1792 : premier combattant de la Révolution, écrit en 2017 par Bernard Ferrand et Edouard Ferrand. Extrait :

FH-Saillans"L’action de François-Louis de Saillans, comte, aurait pu changer le cours de l’Histoire de France, si elle avait réussi. Néanmoins qui connaît l’existence même de ce « premier combattant de la Contre-Révolution», pour reprendre l’expression consacrée des auteurs ? Ces derniers rappellent l’idée suivante :

« Presque tout le monde a entendu un jour ou l’autre parler de Jacques Cathelineau, de Charles de Bonchamps, de Maurice d’Elbée, d’Henri de la Rochejacquelein, du marquis de Lescure ou encore de François-Athanase de Charette. »

Cependant, le comte de Saillans semble être un inconnu alors « qu’il aurait pu figurer dans cette liste », car « il était leur aîné à tous dans l’action ». En effet, il avait commencé sa lutte contre les révolutionnaires dans le Vivarais dès 1792, soit un an avant les célèbres guerres de Vendée. Ferrand père et fils rendent donc hommage à ce gentilhomme injustement méconnu, avec une biographie agréable, agrémentée de plusieurs pages présentant des documents divers, comme des clichés de l’ancien château d’Écordal à Herbigny, dans les actuelles Ardennes (lieu de naissance du comte de Saillans), le château de Vassy, en Normandie (sa demeure personnelle), des représentations des membres de sa famille, les blasons des Saillans et des Cromot, son crâne entreposé en haut d’un chapiteau de l’église Notre-Dame-des-Pommiers, à Largentière… [...]"