Lettre Placuit Deo sur certains aspects du salut chrétien
Sauver l'orgue de l'église Sainte-Anne à Hendaye

L'euthanasie est une demande de bien-portants qui veulent se débarrasser des vieux

Maxresdefault-4En vingt ans, le docteur Claire Fourcade, responsable du pôle de soins palliatifs de la polyclinique Le Languedoc, à Narbonne, a accompagné près de 10 000 patients en fin de vie. Elle n’a été confrontée qu’à deux demandes d’euthanasie qui ont toutes deux été abandonnées :

« Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’euthanasie est une demande de bien-portants. Sur le terrain, les patients concernés ne la demandent pas ».

Elle craint que ce projet n’ait l’effet inverse de celui escompté :

« Nos patients sont vulnérables et ils ont besoin qu’on les accompagne. Autoriser l’euthanasie reviendrait à dire à tous ceux qui espèrent que leur espoir est déraisonnable ».

Commentaires

J.EFF

UN PERMIS d'ASSASSINER uniquement !
Autant de variables d'ajustement et d'optimisation, des caisses de retraites et budgétaires pour les " z'opitos " !!!

Les . . . veulent enlever toute perspective d'espérance, c'est cette dernière vertu Catholique et chrétienne qui est ici attaquée de face.
Des hypocrites violant le serment d'Hippocrate, ces goujats vont pouvoir unilatéralement décider qui doit être assassiné, par privation de boisson et finir dans d'atroces souffrances ......

Irishman

Une demande de bien portants physiquement seulement ! parce que mentalement, c'est le vide absolu !

D'ailleurs j'aimerai bien voir la tronche qu'ils feraient, tous ces demandeurs, les Romero, les Tourraine, les Rossignol, si au moindre pépin ou maladie on leur proposerait de mourir dans la dignité, là, tout de suite ?

Pardon, on dit maintenant cesser volontairement de vivre... Ah, quel bonheur d'avoir la liberté de choisir de disparaître, pour le plus grand profit financier de quelques uns !

L'occident est devenu complètement fou...

jejomau

Des bien-portants désireux d'éradiquer les petites gens ? Vous ne pouvez pas mieux dire.

En effet, d'où vient le nazisme ?

Le nazisme c'est l'idée qu'il fallait éliminer les êtres humains les plus faibles pour "améliorer la « race »". Il déformait tout simplement la théorie scientifique de Darwin sur l'origine des espèces.

Ainsi, une circulaire du ministre de l'Intérieur du Reich datée du 18 août 1939 oblige les médecins et les sages-femmes à déclarer les enfants souffrant de difformités : ils sont aussitôt tués (euthanasiés) par des piqûres de morphine ou de scopolamine. Un Comité du Reich pour l'étude scientifique des maladies graves, héréditaires et congénitales est créé pour étudier les modalités d'application de l'« euthanasie». Et le 1er octobre 1939, une lettre d'A. Hitler (datée curieusement du 1er septembre 1939) donne l'autorisation aux médecins «d'accorder une mort miséricordieuse aux malades qui auront été jugés incurables selon une appréciation aussi rigoureuse que possible ».

euthanasie ? Euthanazie surtout oui !

gaudete

heureusement qu'il y a des médecins courageux et honnêtes. Nous devons proposer que tous ceux qui veulent euthnazier les vieux soient euthanaziés sur le champ. Ils pourront méditer sur : " ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse"

Lino

L'exemple le plus frappant est celui de Jacques Attali qui a 75 ans, mais qui pourtant préconisait une fin de vie à 65 ans.

Un article fort sérieux du média israélien BFM TV, relayait une étude non moins sérieuse de nos amis anglais sur la dangerosité désormais scientifiquement établie des grands-parents qui nuisent grandement à la santé de leurs petits-enfants.

Pourquoi ? Parce que le système totalitaire marchand a besoin de détruire tous les liens familiaux et sentimentaux. Ainsi tout d'abord on éradique les nations pour supprimer l’essentiel des entraves au libre-échange. Ensuite la famille, pour marchandiser tout ce qui relevait de l’amour et des solidarités familiales. Des grands-parents qui gardent leurs petits-enfants ne font-ils pas perdre des milliards en service d’aide à la personne ?

Les euthanasier serait donc une bonne chose...

lapaladine

Lire cet article Après vos retraites, dites adieu à votre sécurité sociale ?
http://www.lepolitique.fr/2018/03/01/apres-vos-retraites-dites-adieu-a-votre-securite-sociale/

C'est honteux tout simplement. Macron évite de nous donner sa vision globale de sa politique pour éviter les révoltes des Français. C'est la technique de la grenouille qu'on met dans une casserole d'eau froide et qu'on chauffe jusqu'à ce que mort s'ensuive et donc la grenouille se laisse faire alors que si on l'avait jetée dans une casseroles d'eau bouillante elle aurait sauté en dehors.
Qui peut être dupe? les imbéciles qui regardent hypnotisés BFMacron ou LCI ou C news ou les journaux affiliés à macron.

solange

Dodolf gagne tous les jours un peu plus.

clemsius

Les bien-portants ne veulent pas voir qu'un jour ils ne le seront plus et qu'eux aussi ils mourront. En attendant avoir le pouvoir de vie ou de mort leur donne l'illusion d'être tout puissant, d'être Dieu alors qu'ils ne sont que des suppôts de Satan.

logorrhée

La Vérité c'est que nos maisons de retraite sont tellement inhumaines quand on perd son autonomie et hors de prix (comme les obsèques et les lois faites pour qu'on ne puisse plus mourir et être veillé chez soi)que la génération montante se voit très objectivement mieux morte que à vivre une déchéance en solitude dans des mouroir à la chaîne.
Elle a vu ses parents aux prises avec la vieillesse des leurs et forcément qu'elle y a vu contrainte et souffrance.
Donc elle élude et au lieu de régler le problème en s'y attaquant elle supprime les personnes le subissant?
Le problème n'est pas le bien mourir mais le bien vieillir qui demande de l’abnégation, un mot dont peu comprennent le sens.
Autrefois on gardait ses vieux chez soi par respect et renvoi pour le temps où ils nous avaient élevés par amour aussi et forcément au dépend des voyages de retraités et du marketing consumérisme actuel.
Ce n'était ps toujours facile et sans brimades pour eux ( mais en institut est-ce mieux?) mais on ne cachait pas le corps défectueux et ridés ( aux antipodes de la course antirides et du paraître jeunisme actuel)
On voyait aussi souvent ces anciens mourir alors qu'on était encore enfant et il y avait des rites de deuil et un accompagnement de la société. Il ne faut pas oublier non plus la sainteté des mères de famille au foyer dont l'humanité était un vrai soleil.
Mais comme on a décidé que l'attention à l'autre, le temps donné aux petits comme aux fragile ne valait rien, que les femmes consacrées à leur famille se sont fait planter par la "révolution sexuelle" par des conjoints sollicités de partout, que anéantis et sans ressource elles sont passées à la vie professionnelles, à l'indépendance plus sécurisante, à la recherche de la reconnaissance sociale, alors qu'elles valaient économiquement par leur action bien plus qu'un seul emploi puisque'elles en cumulaient bénévolement plusieurs et avec savoir faire et dévouement, nous avons sapé les bases de notre collaboration intergénérationnelle.
La notion d'héritage c'était ça aussi, on se transmettait les bien mais on portait les anciens au bout.
Maintenant c'est taxé et on veut le beurre et l'argent du beurre sans la peine de voir décliner ceux qu'on a aimé et que la médecine a prolongé pour faire les beaux jeux de l'industrie pharmaceutique ( qui avalent le plus de pilules? Nos anciens)
Tout est donc à revoir à la base, de l'éthique, de l'éducation à la vie, du respect de l'autre non sur ce qu'il gagne mais sur le Bien qu'il fait etc..
La première chose est peut-être de réinventer nos maisons de retraite ( certaines associatives échappent à la boulimie de fric des grands groupes)et de se couper des normes européennes de hygiènes et sécurité ( pas de rideaux par exemple) quand les couches de nos vieux sont comptés au centime près.
Halte aux lieux aseptisés et vive le temps accordé au toucher des personnes et à la parole échangée !
Pour inverser la tendance euthanasique il faut revenir à la présence et au partage, pas à la minute par chambre d'un timing imposé.
"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui rend ta rose si importante"
Il faut donner et "perdre" du temps avec nos vieux si on ne veut pas les compter pour rien, ils ont tant à nous apprendre!!!!

Irishman

Quand je pense que le "système" beugle tout ce qu'il peut sur les fachos, le FN, les cathos, les famille etc... en hurlant au nazisme !

Alors que c'est le système qui se comporte comme les nazis ! Jejomau a raison ! Il faut écrire "euthanazier", "euthanazie", "euthanaziant" !

Euthanazie = état nazi ! Partout où nous voyons les portraits de Macron et de ses péones partisans de la culture de mort, il faudrait leur barbouiller leurs visages de svastikas !

Oh!

c'est en effet sidérant, ces gens favorisés, en physiquement très bien portants ou à peu près, qui viennent décider sans référendum auprès des premiers intéressés, ni sans égard pour la vraie morale.

chaque fois que je vois ces gens bien habillés convaincus de leur invariable compétence, j'ai l'impression d'assister à une saynète, un sketch, mais ces gens sont doctement sérieux !

et croient qu'ils ont droit d'exercer toutes les autorités, et que tous les honneurs et mérites leurs sont dus, puisqu'ils sont au fond des gens bien et forcément bien-nés !

ils sont certains d'appartenir à l'élite, celle qui ne peut mourir piquée comme un chien sur un coin de table, leurs amis, leurs avoirs, leur savoir, leurs valeurs...rien de commun avec le populaire, voyons !

Lino parle de ce monsieur Attali plus haut, ces gens se prennent réellement pour des aristocrates, ils ne savent pas qu'il n'y a pas deux humanités, parce qu'ils ne veulent pas le savoir, c'est de la dissociation, une forme de folie, un sous-discernement volonté, et peccamineux, en langue catholique on appelle cela de la duplicité, de l'hypocrisie.

ce n'est donc pas l'habit, la pose, le niveau de langage, ou le rôle social qui doit rassurer le moins du monde, mais l'absence de cette folie là. Si vous avez ce genre de personnage dans votre entourage, écartez vous de lui, n'acceptez rien de sa part, vous en seriez la dupe.

organisez votre vie loin de ces m'as-tu-vu, ce sont des voleurs, et tuer n'est pas un problème, ils imaginent même alors qu'ils rendent un culte à Dieu, pire, il sont convaincu que Dieu leur rend un culte, insensés qu'ils sont.

insensés et donc dangereux.

joëlle

on veux donner le permis de tuer les personnes âgées ,pour que cette société s'en débarrasse par ce quelle pense que les personnes âgées goûte trop chère se qui prouve que dans cette société de fou que c'est encore que le pognon qui compte .et la l'être humain ne compte t-il pas plus que tout . on va ouvrir la porte pour que des familles mauvaise et perverse se débarrasse de leur parents ( ou frères et sours âgée ) en les fessant tuer , les gens oublie qu'un jour ça sera leur tour , comme dans beaucoup de familles il y à que l'argent qui les intéresse et leur petite vie . la société qui ne supporte pas de voir sous ses yeux les personnes âgées que le grand âge fait décliner , les gens et cette société perverse on peur de cela . pauvre France , et les vrai valeurs que l'on apprend normalement au enfants ( à part que maintenant hélas on leur apprend plus aucune vrai valeurs au enfants ( leur propre parents pour beaucoup sont encore et se comporte comme de vrai enfants et merdeux ) se qui fait le malheur de la France et les bonheur et la réjouissance de cette pourriture de diable de satan qui veux tout détruire les valeurs etc................ c'est à vomir !!! les gens et cette société sont devenu depuis des années satanique !!!

Myriam

Grossière erreur
L euthanasie est le business de demain!
Èradiquer les vieux qui ne rapporteront rien aux fonds de pension
américains et autres....
Les handicapés comme en Belgique
Les blessés jeunes ou vieux coûtant
Trop cher à réparer mais donneurs potentiels
Donc bankable.
Bref tout le monde a sa tête mise en balance!

Ceux qui voteront seront à la même enseigne !!!
Qu’ils regardent chez nos voisins
Les horreurs !!!!!

C.B.

Autrefois, tous les écoliers (ce qui inclut évidemment également les écolières) avaient un jour ou l'autre lu, et commenté, "le bol en bois" (pour ceux qui ne connaissent pas ce conte, voir ici http://www.funfou.com/fables/bol.phtml par exemple). Cela devrait figurer dans les programmes de l'école élémentaire au nombre des œuvres qu'un futur citoyen français a l'obligation de connaître.

LORENTZ

dès le début de ma retraite, j'aurais du être euthanasié puisque devenu inutile ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.