Les enfants et les écrans : une expérience qui fait peur
R.P. de Blignières - Conférences de Carême sur les fins dernières : la Résurrection

Commentaires

Exupéry

Mais ces braves jeunes communistes ne faisaient qu'appliquer les consignes de leur précurseur Sergueï Netchaïeff (mort en 1882): " A toute vitesse à travers la boue !"

Véronique

L'avantage avec le communisme athée, on ne s'embarrasse pas de droits naturels ou venant d'un créateur. On a mis en place les Droits de l'Homme. Il suffit que l'homme décide que cela soit possible, pour que cela devienne un droit.

Les violences sexuelles peuvent donc du jour au lendemain devenir non plus un mal mais un bien. C'est une histoire de rapport de force. Le plus faible perd. D'où cette impossibilité d'avoir les Droits de l'Enfant. Mais par contre l'apparition des féministes.

La France chrétienne du temps des Rois n'avait pas évidemment ces états d'âme. Elle suivait les règles de cette nature créée par leur Dieu.

C.B.

Même si nous sommes en plein Carême, il ne fallait pas s'attendre à ce que le PCF fît repentance!

gaudete

avez-vous vu le PC dénoncer les pires turpides qui règnent chez lui?

Michel

Au PC"F", qui devrait s'intituler PCAF (Parti Communiste Anti-Français), en bons marxistes, on ne s'intéresse à la "cause des femmes" que si elle s'inscrit dans un processus révolutionnaire : ce qui n'est pas le cas, et pour cause, avec une dénonciation des violences sexuelles aux Jeunesses Communistes...

Irishman

Et bien sûr, les violences sexuelles envers les femmes n'arrivent que ces sales bourgeois réactionnaires...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.