Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La communion et les rites qui l'entourent - Mercredi de la Passion
ONU : il ne faut pas être défaitiste, le débat est moins fermé qu’en France

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées : "l’avortement systématique n’est pas une solution"

A l'occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, Famille chrétienne a interrogé Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées. Extrait :

Numero-2097-samedi-24-mars-2018-la-resurrection-des-enfants-de-manille_large"A la naissance de ma fille, comme beaucoup de parents, j’ai abandonné ma carrière personnelle pour me consacrer à la stimulation de ma fille, car l’éducation précoce est la clef du développement. J’ai très vite compris la nécessité de se battre pour le bien commun de tous, et surtout pour tous les types de handicap, c’est pourquoi je me suis lancée dans l’associatif. Après vingt-deux ans d’expérience dans le monde du handicap, en tant que présidente d’associations, on peut dire que je connais les problématiques, et ce qui marche. J’ai vécu au quotidien les obstacles à surmonter pour les personnes handicapées et leurs familles. J’ai conscience de la tâche immense qui repose sur mes épaules et surtout de l’attente des familles, dont je fais partie. C’est pour cela que l’écoute des personnes handicapées et des familles a toute son importance. L’expertise parentale est indéniable et doit être mieux prise en compte, à côté de celles des personnes elle mêmes. [...]

Le 21 mars, vous serez présente à l’ouverture du café Joyeux qui intègre des serveurs handicapés. Que pensez-vous de cette initiative?

Cette initiative formidable contribue au changement de regard que je souhaite porter pour qu’on voie ces personnes partout. Quel beau vecteur que l’emploi pour y parvenir ! L’employeurs porte un regard de « présomption de compétences » sur ces serveurs porteurs de handicap, et sait les mettre en valeur. Cela contribue aussi à une empathie du public, une reconnaissance des valeurs du travail et se lit dans la joie de vivre partagée par tous. [...]

90% des couples optent pour l’IVG lorsque le dépistage prénatal diagnostique la trisomie 21. Comment réagissez-vous à cette statistique ?

Je n’ai pas à prendre parti sur cette question, le plus important est d’accompagner le choix des familles, même si l’avortement systématique n’est pas une solution."

Le café Joyeux parisien ouvre ses portes le 21  mars. Conçu sur le même concept que celui de Rennes, ce « coffee-shop » est situé près de l’Opéra (23, rue Saint-Augustin). Les serveurs sont porteurs d'un handicap : trisomie, autisme ou déficience intellectuelle.

Commentaires

Pitch

Un reportage plutôt bienveillant de FranceTV sur cette ouverture du café Joyeux à Paris :

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/restauration-hotellerie-sports-loisirs/handicap-un-cafe-pour-l-insertion_2666280.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.