Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La prétention de l’Etat d’imposer sa domination par une religion civile
Défendre l’intérêt national à l’heure de la mondialisation et de l’invasion culturelle

Un ancien otage compare les méthodes de l'Etat islamique à celles de la révolution française

Dans un article cherchant à justifier le silence des médias et du gouvernement sur la cause réelle du décès d'Arnaud Beltrame (voir ici), l'Obs interroge le journaliste ancien otage d'islamistes en Syrie, Nicolas Hénin. Extraits :

Les djihadistes de l'EI ont fait du meurtre par égorgement ou décapitation une sinistre marque de fabrique. S'appuient-ils sur un prétexte religieux ou idéologique ou est-ce une pure stratégie de communication ?

C'est avant tout un acte spectaculaire, mais c'est aussi une atteinte à l'intégrité physique du corps du supplicié. Ça n'a d'ailleurs rien d'original. Ce n'est pas pour rien que la Révolution française, dans l'un de ses épisodes qu'on a nommé la Terreur, a inventé la guillotine. On retrouve ce genre de profanation du corps de l'ennemi tué dans énormément de cultures, de guerres et de guérillas. Dans tout conflit, quand on tue ou blesse un ennemi, il y a bien sûr l'aspect comptable d'avoir éliminé un combattant, mais il y a une recherche au moins aussi importante de l'effet psychologique.

La suite de sa réponse montre néanmoins une méconnaissance de l'histoire du terrorisme lors de la guerre d'Algérie qui, s'il n'était pas islamiste au sens actuel du terme, n'en était pas moins mené par des musulmans :

"Sur le mode opératoire pur, lorsqu'on étudie l'historique lointain du terrorisme islamique, on ne constate pas une tradition particulière d'égorgements et de décapitations. C'est relativement propre à l'Etat islamique."

Ces derniers propos sont complètement faux et dénotent de l'obstination des journalistes sur la torture pratiquée par l'armée française dont les buts recherchés et la violence ne sont absolument pas comparables à l'horreur des exactions pratiquées par le FLN contre des populations civiles européennes et algériennes : torture, enlèvements de masse, transfusions jusqu'à la mort, mutilation des vivants et des cadavres, égorgements qui ont donné l'expression "sourire kabyle"... Voir ici, ici, ici et ici.

Non, l'Etat islamique n'a rien inventé. Le FLN agissait de la même façon an Algérie.

Commentaires

Irishman

Bravo ! C'est bien de dénoncer les exactions et les crimes de ces ordures du FLN, à qui la gauche et l'extrême gauche faisaient (et font encore) les yeux doux...

Les criminels aiment toujours retrouver la compagnie d'autres criminels !

Philippe H.

Sous l'ancien régime, la décollation était pourtant un supplice "noble", contrairement à la pendaison ou au bûcher.

René Clémenti

Le général de Villiers dit exactement la même chose dans son livre Servir: je cite:

"Sur notre sol, les actes mêmes dépassent en barbarie ce que nous avions connu. Jusqu’à présent, en France, il y avait eu des attaques au couteau, mais on n’égorgeait pas. La sauvagerie est systématiquement utilisée pour frapper les esprits. On atteint ainsi un niveau de violence qui dépasse tout ce qu’on avait pu vivre avec le grand banditisme et les plus graves troubles à l’ordre public."

Quand je suis arrivé à ce passage alors que je relisais les épreuves pour Fayard, j'ai tout de suite signalé que c'était faux, parce qu'on avait beaucoup égorgé en Algérie, qui était alors la France. Ma remarque n'a pas été prise en compte.

Michael Jeaubelaux

L'égorgement est au coeur de la religion musulmane qui est essentiellement une religion sacrificielle où le sacrifice humain est valorisé alors que dans la Bible,il est condamné."Dieu arrête le bras d'Abraham en disant "Non pas l'enfant", Isaac n'est nullement consentant à son égorgement.

Il en est tout autrement dans cette religion falsificatrice.Chaque année des millions de moutons sont égorgés entre voisins, lors d'une des plus grandes fêtes musulmanes...Et, dans le Coran, Ibrahim égorge "réellement" son fils, qui en félicité son père.(Interprêtation soulignée par Tariq Ramadan lors d'une conférence à laquelle j'assistai en "auditeur libre" - ils m'ont pris pour un membre des RG!)

Coran Sourate Les Rangés :

100. Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux».
101. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaël) longanime.
102. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit: «Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses». (Ismaël) dit: «Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé: tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants».
103. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front,
104. voilà que Nous l’appelâmes «Abraham!
105. Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants».
106. C’était là certes, l’épreuve manifeste.
107. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse(9).

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-37-as-saffat-les-ranges.html

Toute la différence entre le sacrifice musulman qui consiste à donner la mort et le sacrifice chrétien qui consiste à donner sa vie par amour.

HG

Quelques photos des exactions du FLN pour instruire Nicolas Henin?
Notamment le "sourire kabile" =égorgement d'une oreille à l'autre!....entre autres!

vaucenay

Il y a quand même au moins une erreur dans ces affirmations : la guillotine n'a absolument pas été inventée par la "terreur", mais antérieurement, certes sous la Révolution, mais c'était "dans l'air" comme on dit et Louis XVI, qui l'a cautionnée, était tout à fait POUR, pour des questions (sans jeu de mot sur la QUESTION !) d'amélioration pratique et pour éviter des souffrances aux suppliciés qui n'étaient plus dans l'air du temps.
Donc, le non-respect de l'intégrité physique n'est pas propre à la terreur islamique, ni aux révolutionnaires de la Terreur.
Rappelons-nous que, jusqu’avant-guerre (de 40), l'exécution, en France, se faisait en place publique et était souvent quelque peu "spectaculaire" sans pour autant être terroriste ou révolutionnaire.

piques-à-sots

Certains tentent scandaleusement de faire croire que les faits de terrorisme sont nouveaux pour notre pays ,omettant ou nous expliquant qu'en Algérie les buts des tueurs étaient différents ! mensonges , mensonges !!!!! il s'agit tout simplement de justifier ...l'injustifiable (porteurs de valises , abandons des populations,mises en cause de notre armée ,lâchetés diverses etc...etc...) la France est depuis
longtemps la cible de ces voyous et devrait en la matière bénéficier d'une expérience inégalée à condition d'en finir avec ses supposées "vertus" ...républicaines , impériales, monarchiques , étatiques ou autres
pour penser à défendre les siens et le territoire !!!

Montmorillon

"Ton Seigneur révéla aux anges : je suis avec vous, affermissez les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous [...]" (sourate 8, verset 12).
L'égorgement est simplement islamique. Le coran prévoit tout, y compris la façon de tuer les mécréants.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.