Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



X,Y et moi : un spectacle pro-genre présenté aux collégiens à l’insu des parents
Qui Emmanuel Macron écoutera-t-il : les sondages pour passer en force comme Hollande, ou les Français ?

Une surprenante mise en cause...

Le journal La Croix a récemment publié l'article suivant, mettant notamment en cause - de façon vague mais nominalement - l'Action française. L'AF a demandé un droit de réponse, mais ce dernier est resté pour le moment... sans retour. Alors le voici :

Capture d’écran 2018-03-14 à 19.13.11"La nomination de Mathilde Edey Gamassou, jeune fille métisse choisie pour représenter Jeanne d'Arc lors du prochain homage qui lui sera rendu à Orléans, a donné lieu a des réactions hostiles de la part de certains internautes. 

Interprétant ce choix comme une volonté de réécriture de l'histoire à travers le prisme de la "diversité", certains d'entre eux se sont permis des réactions haineuses et violentes contre la jeune fille.

Déplorant à juste titre ces attaques, Madame Cécile Guilbert - issue des bancs de Science Po, temple de la bien-pensance républicaine - met en cause, pêle-mêle, un grand nombre de courants politiques, dont l'Action française. Gratuitement. 

Ne prenant pas la peine d'avancer le moindre fait précis, elle jette l'opprobe sur l'ensemble de la mouvance nationale, sans distinction, regroupée sous le confortable terme de "fachosphère". Peu importe que le terme soit vide de sens. Peu importe que l'attaque soit infondée. En effet, pourquoi cracher sur un buzz aussi facile ?

Face à ces inepties, il convient de rétablir la vérité. Non, l'Action française n'est pas impliquée dans la polémique. Ni directement, par ses prises de position, ni indirectement, par une quelconque influence. 

Faut-il rappeler à Madame Guilbert que le nationalisme de l'AF est historique, et non racial, contrairement au nationalisme allemand ? Que Maurras a combattu précisément le racisme, le qualifiant de "folie pure et sans issue" ? Que l'AF compte dans ses rangs des militants d'origine extra-européenne ? Qu'elle est pour ces raisons régulièrement la cible des tribuns racialistes ? 

Outre ces accusations de racisme, nous apprenons également que les nationalistes auraient "confisqué" Sainte Jeanne d'Arc. Etrange retournement des choses, quand on sait que ce sont les mondialistes, de droite comme de gauche, qui lui ont tourné le dos. 

Elle incarne la nation, l'enracinement, l'optimisme de la volonté, le refus de la soumission à l'étranger. Soit tout ce qu'ils haïssent. Il ne reste alors que les nationalistes pour honorer comme il se doit Sainte Jeanne d'Arc. Notamment l'Action française, qui a su imposer à la République la reconnaissance officielle de la fête johannique, et organisera le 13 mai prochain son 100e défilé d'hommage à cette Sainte. 

Consciente de la force symbolique portée par la pucelle d'Orléans, Cécile Guilbert appelle les défenseurs du système à se réapproprier cette figure. Opération vouée à l'échec, tant ce que représente notre héroïne nationale y demeure opposé."

Commentaires

Thibaud

Je n'ai pas le courage de lire l'article de La Croix mais je ne serais pas surpris si cet article ne mentionne pas que Michel Janva et Le Salon Beige (malgré le fait qu'ils sont d'infâmes fascistes) ont courageusement et intelligemment pris la défense de Mathilde, même contre certains de leurs lecteurs.

Stephe

Mais qui achète encore La Croix?

Exupéry

Quoi d'étonnant ? Rappelez-vous, notre gouvernement socialo-mondialiste donne plus de subsides à "La Croix" qu'à "L'Humanité"; il sait (en ce domaine !) parfaitement gouverner.

Véronique

"issue des bancs de Science Po"

Cette description de l'Action française ne vaut pas celle de son école, qui parait-il est à l'origine d'anciens élèves accrocs aux pots de vin et aux pots de chambre. Même son ancien directeur, en vénération devant les Droits de l'Homme, trouvait normal étant marié, d'aller louer des prostitués, pour qu'ils puissent égayer ses nuits dans les hôtels.

Espérons que Madame Cécile Guilbert n'ait pas suivi à la lettre les tendances curieuses de cet établissement, qui semble rassembler un pot pourri de toutes les pratiques malsaines que l'être humain se permet d'user, grâce justement à ces Droits de l'Homme, qui ne sont que la négation de celle de la création, mais qu'elle défend à cor et à cri.

DUPORT

Le journal La Croix n'existe pas !
Il n'existe qu'un organe de propagande centenaire, fer de lance de la lutte contre l’Église Catholique, qui n'est pas là pour informer mais pour détruire et salir par infiltration.

L'AF demande un "droit de réponse" à ce torchon ?
C'est lui faire beaucoup d'honneur !

Concernant la "fachosphère" rappelons que le fascisme est une doctrine SOCIALISTE crée par des SOCIALISTES pour des SOCIALISTES à l'instar du nazisme.
Par conséquent la "fachosphère" ne peut désigner que la sphère SOCIALISTE et ses groupuscules fascistes dénommés cyniquement « antifa ».

Roland

Madame Guilbert emploie le vocable de "comparses" pour désigner les 250 jeunes filles concurrentes dans le choix de celle qui représentera Jeanne d'Arc. Ce vocable de comparse a plutôt un sens péjoratif et traduit bien la pensée inconsciente de Madame Guilbert qui vomit son mépris pour la mémoire et l'amour de la patrie. Mais plus grave c'est la rédaction de la prétendue "Croix" qui est coupable soit d'ignorance, soit de complicité dans ce mépris.

jc

@Stephe Énormément de catholiques le lisent et le font lire....

estebe

je rajoute au post précédent

Effectivement le philosophe de Mussolini était Giovanni Gentile, philosophe marxiste s'il en est.

Sirius

Une personne de 97 ans vient de mourir. Elle était abonnée à La Croix. Gageons qu'elle ne sera pas remplacée par une de vingt ans !

Stephe

@jc
Ce n'est pas l'impression que j'ai autour de moi. Avec pourtant des milieux et des avis divers, La Vie circule encore, mais La Croix?

Patricia

Je n'achèterai jamais ce journal.

HR

@jc

Quels catholiques ? Selon des sondages du Figaro et du Monde, environ 50% des catholiques ne croient pas en Dieu. Si ce sont ceux là qui lisent sérieusement ce journal, tout est normal.

Les autres 50% le lisent pour rigoler, et c'est un plaisir bien légitime !

patphil

la croix, la marseillaise, même topo, pas de lecteurs car ils savent ce qui est écrit: des fakeniouzes (bobards)
quant à la jeanne métisse, personnellement je me fie plus à la couleur de l'ame plutot qu'à la couleur de peau: je préfère le nèg(comme on dit en créole) guyanais Félix Eboué que le blanc Pierre Laval!

BMN

La Croix est vraiment un drame pour l'Eglise en France ; ce journal s'impose de fait comme étant la voix médiatique officieuse de la CEF (conférence des évêques de france), significative d'une hypocrisie onctueuse, ambigüe et floue, en somme toute ecclésiastique ;
question d'oeuf et de poule : on ne sait pas si laCroix est la voix fourbe de ses maîtres patelins (évêques, supérieurs, théologiens...) ou si les maîtres ignares s'abreuvent au lait putride de laCroix (=laPravda ?) pour tenter de comprendre le monde ;

BEAUCOUP de catholiques pratiquants plus niais que réfléchis, forgent leurs opinions politiques dans ce journal à succès qui, sous de trompeuses apparences d'ouverture au monde, est un véritable agent du mondialisme libéral-libertaire : c'est certainement une des raisons du vote catholique pour Macron au 2ème tour des présidentielles.

La journaliste qui a pondu cet article est l'archétype de la bobo parisienne, probablement hyper-diplômée conditionnée donc ignorante de l'histoire de France et prétentieuse de culture, une vraie tête à claque : elle révèle très bien l'état d'esprit conformiste du journal toujours du côté de ''l'empire du bien'', à savoir fort avec les faibles et faible avec les forts.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.