Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Mentir et croire à ses propres mensonges, c'est quelque chose de très dangereux"
C’est arrivé un 18 avril…

Commentaires

Stephe

Et en matière de bobards ils évoquent le "démantèlement d'une cellule terroriste d'ultradroite" qui comme chacun sait seme la terreur et la mort dans nos cités ou chaque fin de semaine ils agressent la police, brulent des véhicules et s'en prennent régulièrement aux honnêtes travailleurs qui ne peuvent leur offrir gracieusement quelques cigarettes. Mais là ils deviendraient "inquietants" car, pour une fois, ces prétendus activistes auraient voulus s'en prendre aux responsables de cette chienlit que nous subissons : les politiques, et peut être bientôt les journalistes de l'immonde , quelle horreur!

Nicolas

Il n'y a aucune contradiction entre les deux articles. Les réserves de pétrole sont encore considérables et tant qu'il y en aura il y aura une demande en face de cette offre. C'est ce que signifie "La fin du pétrole n'est pas pour demain".
Il n'y a actuellement aucune alternative au pétrole à grande échelle. Et il n'y en a sur terre qu'en quantité finie. C'est le sens de l'article de 2011. Et qui plus est l'exploitation des énergies fossiles créé des désastres écologiques (sables bitumineux de l'Alberta), humains (http://www.fdesouche.com/937511-allemagne-extraire-charbon-villages-leurs-eglises-detruits-populations-deplacees#) et politique (financement du terrorisme par les pétromonarchies). Il y a donc sur ce point aussi tout intérêt à essayer de s'en passer.
Notre responsabilité est donc d'utiliser les ressources actuelles en bon père de famille. C'est à dire en les faisant durer le plus longtemps possible (et donc les économiser) en espérant qu'une alternative soit découverte avant que la ressource ne soit épuisée pour éviter aux générations futurs de vivre dans la misère énergétique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.