Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Macron au pays des cathos, la com' étouffe-chrétiens
C’est arrivé un 14 avril…

Viviane Lambert : « Vincent va bien ! »

Viviane Lambert est décidément la femme de tous les courages. Voilà quatre jours qu’elle connaît la décision de mise à mort de son fils prise par le Dr Vincent Sanchez, gériatre et responsable des soins palliatifs au CHU de Reims. Quatre jours qu'elle rend visite à Vincent, cérébrolésé et tétraplégique, qui est pour ainsi dire emprisonné depuis cinq ans dans une chambre habituellement fermée à clef, véritable otage du débat sur la « fin de vie », avec au cœur ce terrible fardeau d'une euthanasie annoncée. Et pourtant, Viviane Lambert a trouvé l'énergie de répondre aux questions de reinformation.tv, et même de dire que « Vincent va bien ».

Commentaires

Durabois

Si le processus de mise à mort est entamé, alors allons tous, soyons des milliers, manifester devant l'hôpital, jour et nuit.

xavier

J'allais le dire Durabois! Tous à Reims!

Chaboche

Je ne peux me rendre à Reims
Croyez chère Madame combien je suis avécu vous
En Union de prières
Amicalement

LB

Pensons à tous les "Vincent Lambert" qui n'ont pas cette médiatisation, et ces soutiens solides, enfermés et "euthanasiés" dans les hôpitaux....Il y a une vraie dérive de la médecine.

a.montcalm

Durabois, bien d'accord avec vous et comme je l'écrivais il y a quelques jours que le Salon Beige veuille bien nous faire passer les infos.

gh

Le problème c'est que l'opinion publique suit aveuglément la propagande médiatique.

Catherine Gadel

Merci à Madame Lambert pour ce beau témoignage.
Que nous soyons nombreux à prier pour la guérison de Vincent et pour sa famille.

Coeur Immaculé de Marie j'aie confiance en Vous!

Véronique

idem !!

em

"Dr V.S.gériatre et responsable des soins palliatifs au CHU de Reims."
N'est-il à ce poste que pour décider qui doit vivre ? ou pour éliminer tout patient qui a besoin d'assistance ?
Voilà l'imbécillité des économistes qui font passer les finances avant les soins aux plus démunis !
Ne peut-on allez libérer Mr Lambert et le remettre à l'hôpital qui veut bien se charger de lui ? Un patient n'est pas la propriété du Docteur ni de l'Etablissement qui donne les soins ! Que fait on des droits du patient ?
Quelle sorte de justice a décidé de son sort pour en venir à considérer qu'un état stationnaire depuis quelques années devait forcément arriver à l'euthanasie ?

Pourquoi est-on aussi impuissant devant tant d'acharnement ?

ALONSO

Tous à Reims si la Maman le demande

Alphonse barbarin

Vincent peut communiquer avec sa mère par des mouvements rapides de paupières : l'autre jour, il lui a même donné le tiercé dans l'ordre.

viellard marie-geneviève

chère Madame,
j'ai demandé des messes pour le "sauvetage de votre fils",à l'Abbaye Saint- Joseph de Clairval, je suis bouleversée et horrifiée par son et votre histoire,ayant eu moi-meme un grave AVC avec coma et hémiplégie,je ne suis pas rassurée de ce qui aurait pu m'arriver dans un autre hopital que celui ou j'ai été(Saint Malo)puis Garches ou j'ai effectué ma rééducation,il y avait la d'ailleurs plusieurs ccérébrolésés graves qu'il n'était pas question d'assassiner!!...Donc votre combat dépasse aussi celui pour votre fils, et je vous en remercie infiniment,en union de prières,Marie Geneviève de Feydeau/Viellard

balaninu

Bien sûr qu'il faut manifester devant cet hôpital !!!! que ceux qui habitent près de cet hôpital fassent le maximum pour empêcher ce crime ! Un peu comme le Docteur DOR devant les avortoirs ! Il faut à tout prix défendre la VIE !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.