Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pèlerinage de Chrétienté 2018: les photos
C’est arrivé un 11 juin…

"Anti-France" : un monument aux morts tagué. Qui croit encore à leur "vivre-ensemble"?

Odieux. Jusqu'où accepterons-nous ces viols? 

"Le maire envisage de porter plainte après cet acte de vandalisme dans le petit village gardois.

Samedi 9 juin, des individus ont tagué le monument aux morts de la place Carnot à Saint-Jean-du-Gard, avec différentes inscriptions et des A cerclés (symbole traditionnel anarchiste). "On va essayer de le remettre en état", a indiqué le maire Michel Ruas, qui envisage de porter plainte. D'autres tags ont été réalisées sur plusieurs bâtiments de la ville".

Le-monument-aux-morts-a-ete-souille_2842747_667x333

Commentaires

Albert

Vivre ensemble oui, mais... chacun chez soi : nous, chez nous et eux, chez eux !

Letalle

Un anarchiste, un chef d’escadrille !

marcantoine

Jusqu'où accepterons-nous ces viols?

Tant que les français ne seront pas agressés physiquement dans leur domicile, il ne se passera pas grand chose. L'histoire nous le rappelle. Et si nous pouvions compter sur nos curés l'espoir renaîtrait ....

jk

"Le maire envisage de porter plainte..." Pourquoi cet instant d'indécision ? "En sa qualité d'officier de police judiciaire, le maire doit porter plainte..."

free

Porter plainte ? Rien de mieux pour les faire rigoler aux éclats. Ces anarchistes savent bien que les médias et la justice sont de leur côté.

Rabat-joie

Le maire aurait du dire "j'ai déjà déposé une plainte" et non pas "j'envisage" de porter plainte.

Stephe

Le maire "envisage de porter plainte" !
Ce devrait être fait sur l'heure! On leur pardonne tout aux gauchistes, à moins que cet édile ne fasse plus confiance en la justice de son pays?

magali

[...]

Semper Fidelis

Un truc impensable il y a seulement quelques années... ce qui mesure le chemin de la décadence parcouru en si peu de temps ! Pourquoi les associations d'anciens combattants ne réagissent-elles pas ?

Hélas, faudra t-il ouvrir le feu sur les auteurs de ces insultes pour leur faire entendre raison ?

Horace

Plus nous accueillons les barbares, plus nous observons du vandalisme, des actes de racisme, des vols, des viols et du terrorisme et l'emergence de quartier de non-droit. Comment cela se fait-il ?

patphil

il envisage de porter plainte?
il aurait du le faire illico!
hollande avait laissé des djeunes courir sur les tombes des poilus à verdun!
comment s'étonner qu'ils ne respectent pas un monument aux morts? qu'ils ne respectent rien du tout ni personne!

Exupéry

Et dire que, si l'on évoque péjorativement les "collabos", la plupart de Français crétinisés ne pensent qu'à la "dernière" guerre !

AFumey

Je souhaiterais attirer l'attention des lecteurs (toujours perspicaces même si parfois un peu vifs) de notre irremplaçable SB, sur un point de langage qui n'a rien d'anodin.

Parler de "Français de souche", de "Gaulois" ou autres expressions analogues présente des difficultés difficilement réductibles (définition? qui en fait partie? quelles dérives possibles?) et attire les critiques (tendre le knout pour se faire flageller des mots de 'racistes' et dérivés, et apparaitre pour l'égoïste de service, le repoussoir à fuir).

Par contre une équivalence factuelle retourne l'accusation et se révèle quasi invincible. Il suffit de parler des "héritiers de ceux qui ont versé leur sang pour la patrie, et dont les noms sont gravés sur les dizaines de milliers de monuments aux morts".

L'acte de profanation affirme justement le déni de l'héritage et la volonté d'appropriation du pays, sans aucune légitimité. La violation de sépultures, bien que symboliquement plus forte, va dans le même sens sous une forme atténuée.

jacky.a

"Anti-France" : un monument aux morts tagué."

Les violeurs de la Mémoire existent depuis la nuit des temps!

Il est vrai que ces "Zombies" opérent dans la profondeur de la nuit, au plus profond du sommeil des édiles municipaux.

Impossible de mettre un municipal devant chaque monument....
Mais....il existe des trucs et astuces pour équiper un lampadaire par exemple d'un oeil électronique.....un oeil zombie.
N'avez vous pas eu ce soupçon d'être lorgné dans certains lieux publics?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.