Ordinations de 8 prêtres pour la Communauté Saint-Martin
Terres de Mission : référendum irlandais et avortement

Commentaires

Saint-Plaix

Pauvre Upinsky!
Je ne sais pas où il espère aller avec ce genre de déclaration...
Surement pas sous la coupole en tout cas...
Jeudi nous avons toutes les chances de voir une élection blanche à moins que l'on élise Frédéric Mitterrand pour éviter la honte d'un nouvel embarras ...
Le grand problème des académiciens d'aujourd'hui c'est que personne, de qualité, ne veut venir siéger avec eux...
Ce n'est hélas pas nouveau depuis dix ans: la plupart des grands écrivains contactés ont tous décliné l'offre de proposition de candidature...

Cril17

Merci et bravo à Arnaud-Aaron Upinsky et à tous ceux qui ont permis la diffusion de cette information effectivement stratégique !
Vive la résurrection de l'Académie Française actuellement déshonorée par l'absence en son sein de Jean Raspail !
Que vienne vite la résurrection du Royaume de France !

Benjamin F

y a-t-il un psychiatre dans la salle ?

pauvre langue française "défendue" par des martiens.

Cril17

Voir la liste des livres de l’auteur, [ qui est semble-t-il meilleur écrivain que dans cette vidéo ] et en particulier ses ouvrages remarquables d’étude épistémologique sur le Linceul de Turin sur cette page :

http://www.chire.fr/Recherche-upinsky.aspx

Mais peut-être est-ce dans sa magnifique démonstration et dans son interrogation sur " le Linceul de Turin 5 ème Evangile pour notre temps ? " que se trouve la cause de son " effacement " par les grands médias et de ce qu'on peut lire ici ou là ?

jacky.a

"Arnaud Upinsky"

Monsieur,
vous qui avez déjà rang d'academician dans nos coeurs, nous prierons pour votre cause juste.
Nous sommes conscients qu'à l'identique du spéctacle du Pape François, assis dans la pénombre face au linceul de Turin, pour vous l'assemblé des immortels siégeante, tiendra, à votre égard, un noir silence.
Nous comprendrons, alors,que ces immortels,sont déjà d'outre tombe, l'académie est en Hadès.

Edgar Tirol

Cette candidature, et le profil psychologique de son auteur, me rappellent beaucoup la pseudo-candidature à la présidence de la République de Henry de Lesquen.

Même narcissisme, même mégalomanie, même déboutonnage dans l'invective et le n'importe quoi, et, surtout, même capacité de nuisance à l'institution et à la cause qu'ils prétendent défendre.

Sebastien Wolf

Aux détracteurs de Arnaud Upinsky! Qui proposez-vous pour défendre la langue française au sein de l'académie?

Upinsky est convaincu que ce régime de mensonge s'écroulera grâce au logos (le verbe) et il se présente comme défenseur du verbe. Où est votre problème?

Cril17

" Même narcissisme, même mégalomanie, même déboutonnage dans l'invective "
Peut-être, mais nul n'est parfait et quand on voit la qualité " extrême " - si ce mot n'est pas pas encore interdit sur Internet car accolé à ce que chacun sait ici ...- de son étude épistémologique sur le Linceul de Turin et à sa très fine analyse - qui semble vous avoir échappé si on en juge par votre expression " et le n'importe quoi " de l'enjeu qui est ici en cause, on comprend qu'Arnaud-Aaron Upinsky soit indigné par son effacement et qu'il ait le comportement apparent que vous lui prêtez devant votre écran - clavier !

" et surtout, même capacité de nuisance à l'institution et à la cause qu'il - ( pas d'amalgame SVP avec la personne citée en introduction ) - prétend défendre."

Remarquons en passant que vous reconnaissez à Arnaud-Aaron Upinsky une certaine capacité de nuisance, ce qui prouverait donc la qualité intrinsèque de son analyse ...

Quant à l'institution à laquelle il nuirait, permettez-moi d'exprimer à nouveau mon indignation devant l'absence en son sein de Jean Raspail, ce qui constitue en soi une véritable honte qui déshonore de fait l'Académie Française pour longtemps !

Cril17

Pour conclure, et au risque d'aggraver la position d'Arnaud Upinsky aux yeux de l'Académie Française et semble-t-il d'un certain nombre de lecteurs du SB :
Peut-être ne manque-t-il qu'un tout petit chaînon dans l'argumentation de l'auteur : celui de l'Evangile de saint Jean qui relie le logos au " Verbe qui s'est fait chair " ?...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.