Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Terres de mission : les sources gnostiques de la pensée transhumaniste
La catholique Irlande rejoint le troupeau européen des peuples qui se suicident

Un quotidien relativiste

Un lecteur du Salon beige nous fait suivre ce message envoyé à la rédaction de La Croix :

Capture d’écran 2018-06-10 à 11.52.28"OBJET que je vous prie de prendre en compte: mon DESABONNEMENT de votre quotidien La Croix.

Ancien abonné de ce journal il y a quelques années, je m'en étais désabonné pour des raisons que j'avais données à une personne de vos services qui m'avait téléphoné. Je me suis laissé tenter en février dernier pour un abonnement de 3 mois, votre "relanceuse" (d'origine béarnaise et excellente débatteuse) ayant su me convaincre de réessayer pour la période de consultation nationale sur la bioéthique.

Je résume ci-après les raisons pour lesquelles je ne plus recevoir le journal La Croix, en lien avec vos 5 "bonnes raisons" de vous lire.

R1: "La Croix explique". Vous laissez le lecteur ignorant des objectifs cachés (destruction du christianisme) des réformes sociétales récentes et projetées que vous présentez et commentez sans préciser ou rappeler que certaines empiètent sur "les points non négociables" de l'Eglise catholique. Relativistes, vous manquez à votre devoir d'alerte, et au devoir de fidélité à Rome.

R2: "La Croix fait la différence". Oui, en faisant l'éloge de "La vie d'Adèle" (14 mai"), de "Plaire, aimer et courir vite" (11 mai), en oubliant de parler du pèlerinage de Pentecôte à Chartres ...

R3: "La Croix résiste". Vous résistez davantage à saint Paul et au cardinal Robert Sarah qu'à la démolition de la famille et à l'interdiction des crèches de Noël visibles par le public.

R4: "La Croix offre une information de référence". Je n'ai pas souvent trouvé dans la Croix les avertissements du Pape sur la défense de la vie et de la famille (hétérosexuelle s'entend)

R5: "La Croix vous donne des raisons d'espérer". Rassurez-vous, mon espérance est bien nourrie (ailleurs). Je continuerai à acheter La Croix au kiosque de temps en temps, et me réabonnerai peut-être un jour, soit parce que vous ne serez plus soumis au monde, soit ... parce que je me serai converti au relativisme à la mode (ça m'étonnerait).

Je prie pour vous. Priez pour moi. Merci."