Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Belgique : le nombre d'euthanasies en forte hausse
Chute de la natalité : la politique antifamiliale en cause

Commentaires

C.B.

L'un des agresseurs semble considérer son geste comme légitime parce que, selon lui, les organisateurs de la conférence seraient proches de l'Action Française.
Le parquet a (quand-même) rappelé que "la liberté d'expression, de réunion, de penser ne peut pas être mise en cause par ce type de comportement".
Quant à l'avocat de la défense, il a un argument très intéressant: "vous n'avez pas en face de vous des gens de l'État islamique".
Attendons la fin août pour le délibéré.

Stephe

"ils ont fait des études," eh bien cela ne les a pas rendus et intelligents pour autant. Il est même à craindre que c'est dans ces universites gauchistes qu'ils ont appris à semer la terreur.

Gipsy

Quand "avoir fait des etudes" devient une circonstance atténuante qui justifierait un acte violent !!!!

Robert

Les tenants de la pensée révolutionnaire sous toutes ses formes se croient investis d'une mission sacrée, défendre les acquis de la révolution en interdisant à toute forme d'opposition de s'exprimer librement.
En espérant que leur provocation entrainera une réaction violente qu'ils pourront exploiter pour légitimer leur violence totalitaire.
Ou en sidérant les opposants qui se cacheront ou seront obligés de renoncer à exprimer leurs idées.
Le révolutionnaire est totalitaire par essence ou n'est pas.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.