Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Evangile illustré
Est-ce le ministère de l'Intérieur qui lâche Macron ?

Emmanuel Macron : "Qu'ils viennent me chercher"

Emmanuel Macron a pris la parole... mais pas devant les médias qui l'ont soutenu durant sa campagne. Pas de Bourdin, Plenel ou de micro de BFMTV : invité surprise du pot de fin de session parlementaire des députés de sa majorité, Emmanuel Macron a endossé devant eux l'entière responsabilité de la crise Benalla.

Capture d’écran 2018-07-25 à 07.39.27«La République exemplaire n'empêche pas les erreurs. S'ils cherchent un responsable, c'est moi et moi seul! Qu'ils viennent me chercher. C'est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C'est moi qui ai confirmé la sanction».

«On ne sacrifie pas des têtes de fonctionnaires, de ministres ou de collaborateurs sur l'autel des émotions populaires».

«Alexandre Benalla n'a jamais détenu les codes nucléaires, Alexandre Benalla n'a jamais occupé un appartement de 300 m2, Alexandre Benalla n'a jamais eu un salaire de 10.000 euros, Alexandre Benalla n'est pas mon amant».

"Qu'ils viennent me chercher"... par le type le plus protégé de France, devant ses débiteurs les plus dévots. Quel courage.

Commentaires

Anne Cornefert

Macron démission !

Michel

Il en existe encore un paquet de C... ceux qui applaudissent… Nous ne sommes pas tiré d'affaire.

Michel

Déclaration sans aucun risque, il sait très bien que personne ne viendra le chercher pour lui demander des comptes, le juger et le condamner comme traître à la France.

ohlala

quelle mascarade, si tel est le cas il devait se taire et laisser faire la justice!!!

c

"Fin de la récré, et taisez-vous, c'est moi qui commande, m'enfin!": Bonne tactique dans un monde liquide où une actualité en chasse une autre et où les "élites" autoproclamées et élues avec l'alibi de la démocratie, mènent leur "petite vie" et gèrent au mieux de leurs intérêts note pays.
En bref une nouvelle humiliation pour la France qui sombre de plus en plus dans le néant pour le plus grand intérêt des mondialistes.
Bon, la réaction version Italie ou Europe de l'Est n'est pas encore là, mais ne perdons pas espoir, Jupiter (le vrai) rend fous ceux qu'il veut perdre...

Oncle Donald

C'est non pas un aveu, mais une stratégie de défense. Paradoxalement. Aussi, ça manque de sincérité. Il a vu que son Directeur de cabinet, ça ne passe pas : tout le monde sait qu'il est sous peu à la retraite et qu'il ferait un fusible idéal... Alors, une fois que le dircab a dit être le seul responsable, après s'être concerté avec Jupiter, il n'est pas cohérent que l'autre débarque en disant l'être lui-même, sauf s'il voit que Strozda ne suffit pas à emporter la conviction...

Par ailleurs, en agissant ainsi, après avoir laissé le dircab endosser la responsabilité, il se donne un air de grand prince qui fait bouclier de son être entre ses subalternes et leurs ennemis... Il essaie de jouer au mec à la hauteur, vrai capitaine, alors qu'il faudrait chercher, alors que justement la représentation nationale ne demande qu'une chose : qu'il s'explique !! Et puis, on sent dans ses propos que c'est de la rhétorique, il ne présente pas d'excuses, il minimise les fautes en parlant implicitement de confiance abusée, il se présente quasiment comme une victime, mais une victime qui aurait dû savoir... Alors que la question déborde de loin la seule sanction (existante ou pas ?), il y a tout un système de copinage : dépendance de l'Elysée (confirmée par Benalla, niée par Macron), voiture de fonction, salaire dément, grade sans rapport avec ses compétences, et j'en passe...

Cépamoi

Je trouve cela très beau, très grand, très noble. Enfin un chef qui parle comme un chef. Enfin quelqu'un qui reconnaît qu'il est responsable.
On est plus proche de Bonaparte que de Hollande...

Michael Jeaubelaux

Un mot résume tout Macron : "Théâtre".

Jens

«On ne sacrifie pas des têtes de fonctionnaires, de ministres ou de collaborateurs sur l'autel des émotions populaires»

Et Eric Fournier, l'ambassadeur français en Hongrie ?

Si un Haut Fonctionnaire a menti sous serment il doit être limogé. Et si un président tient à être responsable, qu'il accepte d'en subir les conséquences en quittant son immunité. C'est bien joli de dire "C'est moi et moi seul" sans en accepter de payer les pots cassés.

On attend de voir quelle sanction tombera sur Benalla pour avoir tabassé des manifestants avec les attributs d'un policier. Sans doute fera-t-on trainer le jugement, le temps que les gens oublient l'affaire. On verra aussi si Benalla aimait vraiment Aurore Bergé et s'ils vont en final se marier. C'est bien connu, l'amour franchit tous les obstacles. sinon, ce sera une preuve de plus de la mascarade macronienne que subit la France.

jejomau

Oui, on va venir te chercher si tu continues à humilier la France Macron!

On va aller te chercher comme on est allé chercher Louis XVI.

Gautier

Si la premiere affirmation et la dernière peuvent être difficile à prouver ( dans un sens ou dans l’autre), qu’elle superficie faisait l’appartement perquisitionné cette semaine ? N’ont-ils pas trouvé des fiches de paye ? Cela pourrait déjà donner des indications ( celle de mai pourrait être intéressante, à condition qu’elle n’ait pas été falsifiée depuis !)

San Juan

Qu'est-ce qu'il s'imagine, ce petit fanfaron? il s'imagine peut-être qu'"ils" ne viendront pas le chercher ? pour qu'il rende ses comptes à Celui-qui-est et dont il est malencontreusement le chanoine ? Alors oui, "ils" viendront le chercher, "ils" l'entraveront et le jetteront pieds et poings liés à Ses pieds et là, ce jour là, il fera moins le malin.

Aliénor

"Moa le président de la république" Et alors ? Un président a le droit de tout faire en toute impunité ? Qu'il démissionne cet usurpateur et ceux qui applaudissent également. Tous des collabos, la preuve. Plus ils sont pourris, plus ils sont applaudis par les jacobins ! Il reste encore 4 ans, c'est inquiétant !

Zorro

En gros, c'est "allez viens-là si t'es un homme !".

Que c'est facile comme déclaration, quand on est s'est blindé et barricadé de toutes parts dans sa tour d'ivoire !...

Mais à trop jouer avec le feu et tenter le diable, faudrait faire attention quand même... le français sait être con et sanguin.

San Juan

Les terreurs nocturnes de ce guignol nous importent peu, nous importunent beaucoup trop et ca suffit comme ca à présent : s'il a une peur panique qu'"on" "vienne" un jour "le chercher", foutez lui un tranquillisant ou la camisole à ce malade, non ?

Meltoisan

Citations :

Nicolas Sarkozy a dit : " Casse-toi, pauv' con !"

Fabius a dit : « responsable mais pas coupable »

Collomb a dit en substance : Je ne sais rien, je n’ai rien vu…

Cahuzac a dit : « Je ne sais pas de quoi il est question. Je n'ai jamais eu de compte en suisse ou ailleurs. C'est ahurissant. Je poursuivrai tous ceux qui reprendront cette calomnie gravement diffamatoire et qui porte atteinte à mon honneur »

Chirac a dit : « C’est abracadabrantesque ! »

Hollande a dit : « Euh… ! »

Ce n’est pas bien de dire ça. !

--------------------

Macron a dit :
« D’une certaine manière, on est comme une prostituée : Le boulot, c’est de séduire. »

« La France doit être une chance pour tous. »

« Pour que notre société aille mieux il faut plus de gens qui réussissent. »

« On ne peut pas créer d'emplois sans entrepreneurs. L’État ne peut pas créer des postes par ordonnance. »

« Nous devons développer une sorte d'héroïsme politique. Je ne veux pas dire que je veux jouer les héros. Mais nous devons encore être prêts à créer de grands récits. »

« Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien. »

A restituer dans leur contexte :
http://dicocitations.lemonde.fr/citations-auteur-emmanuel_macron-0.php

----------------------

cocorico

Est-ce qu'il y aurait moyen de stopper le lancement automatique de la vidéo sur le site? C'est pénible.

Etienne

Ne trouvez-vous pas que la dégaine de M. Ben Alla correspond assez bien avec celle du type (barbu et assez costaud) qui tenait l'enfant suspendu à un balcon, juste avant que M. Mamadou Gassama vienne le sauver ?
Complotisme ? Peut-être.

olive

complètement irresponsable oui ! qui a joué au pas vu pas pris pendant 3 mois ! puérile et indigne !

patphil

qu'ils viennent me chercher: phrase type d'un ado dans une cour d'école !
dire que le président faisait la morale à un jeune le mois dernier!

Horace

Un défi ! Cela lui coûtera un jour .....

Roland

Eh voilà not' président qui se prend pour Raoul Volfoni dans les Tontons flingueurs ! Sans doute il ne va pas tarder à trouver un Monsieur Fernand pour le renvoyer dans le décor. A moins que la comédie ne se termine par une cérémonie nuptiale avec une bonne explosion sur la place du village.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.