L'opposition à la réforme de la PMA sera massive
Un ancien conseiller à la nonciature de Washington soutient Mgr Vigano

L'affaire Benalla n'est pas terminée

Unknown-11Nous aurions pu penser qu'avec le mois d'août, le scandale Benalla aurait fondu au soleil, mais il repart avec la demande du syndicat de policier Vigi de l’audition d’Ismaël Emelien par les juges d’instruction de l’affaire Benalla. Les fonctionnaires s’étonnent que le conseiller spécial de Macron n’ait pas été entendu alors qu’il a eu entre les mains les bandes de vidéosurveillance montrant Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er mai. Des bandes données frauduleusement à Alexandre Benalla par des policiers de la préfecture de Paris. Ancien proche de Dominique Strauss-Khan, Ismaël Emelien fut conseiller en communication d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie avant de l'accompagner à l'Elysée.

Le 26 juillet, l’Élysée avait confirmé que le conseiller d’Emmanuel Macron, Ismaël Emelien, avait eu en sa possession le CD qui vaut à Alexandre Benalla d’être mis en examen pour « recel de détournement d’images issues d’un système de vidéo-protection » et « recel de violation du secret professionnel ».

De son côté, mis en examen pour « violences en réunion », « détournement d’images issues d’un système de vidéo-protection » et pour « violation du secret professionnel », Alexandre Benalla devra s’expliquer devant les juges d’instruction le 28 septembre.