Libération de Tommy Robinson
Retour au réel en pleines vacances...

Mesures LGBT : le régime place ses pions

Pour faire croire que le lobby LGBT représente plus que quelques milliers de Français, le pouvoir macronien lance des initiatives tous azimuts.

Ainsi, ces derniers mois, plusieurs médias LGBT se sont lancés ou relancés, comme Têtu. L’ex-mensuel a miraculeusement trouvé des repreneurs alors que personne ne le lit. Dans le même temps, des investisseurs ont lancé  le site Komitid, média en ligne d’information LGBT, le 23 avril pour les 5 ans de l’adoption de la loi dénaturant le mariage. Enfin, l’application de rencontres (!)  gay Hornet a créé un espace dédié à l’information il y a un peu moins d’un an.

A partir du 3 août, auront lieu à Paris les gay games. La cérémonie d’ouverture aura lieu Stade Jean Bouin, avec défilé et spectacle.

Enfin, le député (LREM) du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin a rendu public son homosexualité.

"Je le fais aujourd'hui car je pense qu'il est important que, dans la politique, comme dans le sport ou tous les autres milieux, on puisse en parler simplement, pour que cela devienne, d'une certaine manière, banal".

Et il ajoute :

"Nous voulons ouvrir la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires. C'est un engagement important et il faut le concrétiser rapidement". "On peut comprendre que la PMA pour toutes soit une question délicate pour certains. (...) Il y aura sans doute quelques députés qui exprimeront des convictions personnelles et qui feront que le texte ne sera pas voté à l'unanimité du groupe". "Je ne suis pas devin mais je pense que nous voterons sans problème ce texte."

Nous avons bien compris que ce gouvernement passerait en force, malgré la promesse du menteur Macron.