Pendant que des Français sont assassinés, qu'un fiché S tue à coup de couteau, "on" libère "par erreur" un homme suspecté de djihadisme
Il est tombé dans le vide absolu de l'art comptant pour rien

Un prêtre orthodoxe répand de l'eau bénite après une Gay Pride

Lu sur Le Forum catholique :

"Un défilé de la fierté LGBT a eu lieu le week-end dernier à Odessa, en Ukraine. Un prêtre orthodoxe a donc visité le site du défilé et a nettoyé l'espace avec de l'eau bénite. En effet, le père Oleg Mokryak, du diocèse orthodoxe d'Odessa, a procédé au nettoyage spirituel des lieux avec l'aide d'un groupe de laïcs. L'eau bénite fut aspergée sur les gens, sur la route et sur les monuments pendant qu'ils marchaient et expliquaient aux spectateurs qu'ils nettoyaient spécifiquement la zone après le défilé LGBT. Source"

Pendant ce temps, à Dublin, à la Rencontre Mondiale des Familles, le père jésuite James Martin, consultant au service communication du Saint-Siège, tient un colloque appelant à accueillir les personnes LGBT, alors que l'Eglise refuse d'enfermer les personnes homosexuelles au sein du lobby. Le religieux jésuite ne cache pas le caractère hétérodoxe de ses positions : « une partie du langage employé par le catéchisme au sujet de l’homosexualité a besoin d’être mise à jour », déclarait-il le 6 juin 2017 sur Religion News Service. En ces temps de dénonciation de prêtres homosexuels prédateurs, c'est singulièrement mal venu et c'est une insulte au pape. Le congrès Lumen Fidei proteste contre cette récupération LGBT.