Le mépris d'Alexandre Benalla envers les sénateurs
L'Eglise et l'islam : je t'aime, moi non plus

Abomination : Après les Etats-Unis, l'Allemagne

Wiker-WUERLIls sont au moins 3 677 enfants, en majorité des garçons de moins de 13 ans, à avoir été abusés sexuellement. 1 670 clercs de l'Eglise catholique seraient impliqués, révèlent plusieurs médias allemands dont "Der Spiegel" et "Die Zeit", qui ont pu consulter un rapport d'étude sur l'Eglise catholique allemande, accusée d'avoir sciemment caché les faits.

Les faits s'étalent de 1946 à 2014. 

Lancée en 2014, cette étude doit être présentée le 25 septembre à Fulda, lors de la Conférence épiscopale allemande, par son président, le cardinal Reinhard Marx. Pendant trois ans et demi, des chercheurs a examiné 38 000 dossiers et manuscrits provenant de 27 diocèses allemands et transmis par l'Eglise.

Le Pape va aussi convoquer tous les présidents de conférence épiscopale du monde entier pour évoquer la question des abus sexuels et la protection des mineurs. Cet événement sera organisé du 21 au 24 février 2019.

Demain, le pape François recevra une délégation de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, pour aborder la crise des abus sexuels qui a été au cœur de l’actualité chez les catholiques américains ces derniers mois.

Dans une nouvelle lettre datée d’hier 11 septembre et adressée aux prêtres de son archidiocèse et rendue publique dans de nombreux médias en fin d’après-midi, le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington D.C., souvent cité dans le rapport de l'Etat de Pennsylvanie, annonce vouloir se rendre

« très prochainement à Rome pour rencontrer [le] Saint Père [et aborder avec lui sa] démission présentée voici presque trois ans, le 12 novembre 2015 ».

Pendant ce temps, le cardinal Cupich, archevêque de Chicago directement nommé par le pape, aligne les déclarations scandaleuses.