Quand la gauche cherche à justifier le meurtre de ses opposants
Il n’est pas bon dans l’Église d’aujourd’hui d’avoir du courage

Sophrologie et thérapie

Suite à mon article sur le yoga, une lectrice du Salon beige, sophrologue de profession, a protesté contre l'amalgame fait dans cet article entre diverses disciplines. Elle nous propose de publier, en contre-point, cette émission diffusée en janvier dernier sur Radio Notre-Dame: "Pourquoi la sophrologie a-t-elle autant de succès?" 

Cette lectrice ajoute:

"Votre point de vue est souvent intéressant mais il faut rester aussi ouvert sur le monde moderne, tout en restant bien aligné avec le Ciel! Néanmoins, je suis d’accord avec vous qu'il peut y avoir des dérives et danger, mais ce n’est pas pour cela que la profession doit être bannie."

A découvrir aussi ce site du père Verlinde.

Commentaires

Oh!

Il semble que cette personne soit soucieuse de ses intérêts, mais un son de cloche moins new age et plus objectif sur ces techniques tout à la fois "orientalistes" et américaines mercantiles, doit trouver sa place.

nous n'avons pas besoin de cette psycho-spiritualité en blouse blanche mais de gens solides dans leur corps et dans leur tête, loin de l'ésotérisme quel qu'il soit.

pour faire bonne mesure donc:

voyez ce qu'en dit le centre de la action pastorale sur les nouvelles croyances et les dérives sectaires (PNCDS 72) :

http://pncds72.free.fr/808_therapies_sphrologie/808_1_sophrologie_despert.pdf

sos-disccernement, avec un texte du kinésithérapeute et diacre Bertran Chaudet:

http://sosdiscernement.org/sophrologie-elements-de-dicernement/

ciubotariu

Je témoigne que le yoga est une discipline dangereuse, aussi bien sur les plans corporel et psychique que spirituel.
D'autant plus nocive qu'elle est pratiquée intensément.

chouans85

Rester ouvert sur le monde moderne. On croirait entendre nos politiciens et tous les politiquement corrects. C'est le dernier argument de ceux qui n'en n'ont pas.
Notre seule référence doit être l'enseignement de la Sainte Eglise.

Antoine de Lisbonne

Et pourtant...

www.maternelle-a-la-maison.com

Votre précédent article sur ce sujet était pourtant très clair et bienvenu.

Il mettait en garde les parents contre des pratiques qui ont lieu en maternelle, pas contre des pratiques ou des soins qu'un adulte choisirait de recevoir chez un professionnel. Ce qui est très différent. Il ne s'agissait pas de bannir une profession mais de douter de sa pratique dans une classe de tous petits.
Comme souvent, ce n'est pas l'outil qui est foncièrement dangereux mais l'utilisation qu'on en fait.
La maternelle n'est pas un laboratoire d'expérimentation de techniques ou de pédagogies modernes. Faut-il rappeler qu'elle est censée préparer les enfants au CP ? Il n'est pas normal qu'un petit bonhomme de 3 ou 4 ans soit obligé de suivre des séances de yoga ou de sophrologie. Car c'est forcément obligatoire avec la maîtresse.

Enfin, il était bien question d'établissements catholiques. Ces séances de relaxation n'ont donc pas leur place ici. On attend plutôt de ces écoles qu'elles secondent les parents dans l'éducation religieuse de leurs enfants en réintroduisant par exemple la prière en début de journée.
Par exemple...

Ces enfants recevraient plus de grâces à genoux, les mains jointes priant le Ciel qu'assis en tailleur les mains bizarrement posées et l'esprit tourné vers leur nombril. Rien n'est plus risqué qu'une spiritualité qui n'est pas clairement annoncée et orientée vers le Vrai Dieu.

François SAINMONT

Ce commentaire n'a rien à voir avec l'article en question.
Ma question est : Plus de "fil en continu" sur la partie droite de l'écran depuis 24 heures. Que se passe-t-il ?
Merci d'avance et à bientôt.

[Pour les questions hors article, il est préférable de m'écrire directement par courriel (mon mail est à la fin de chaque post)
MJ]

trahoir

Il y a une erreur à rejeter tout ce qui est ou semble être hors de l'Église.

Surtout en jugeant à notre époque ce que nous supposons que nos anciens croyaient.

Auraient ils fait juger Loic Le Ribault comme sorcier ou scientifique ?

En l'occurence le moderne conseil de l'ordre des médecins rationaliste l'a jugé en sorcier...

Pierre

J'ai toujours été méfiant vis à vis de la sophrologie, ou de méthodes approchant comme le yoga par exemple. On est en effet, avec la sophrologie, dans le registre de prétendues techniques destinées, selon leurs thuriféraires, à permettre un plus grand bien-être. Mais la recherche du bien-être doit-elle être un but ? La dimension égoïste ("mon bien-être") est évidente. Le but d'une vie ne doit pas être le "bien-être", dans une perspective consumériste, mais la recherche, si possible car c'est un chemin difficile, de l'élévation morale et spirituelle, contre les inclinations.

Lechevallier

Je suis d'accord que le yoga n'est pas bon du tout et le pere verlinde est bien clair à ce sujet , malheureusement il y a Beaucoup De catholiques croyant bien faire qui se perdent , et le malin est bien malin , merci de signaler ces dérives surtout lorsque ça se déroule dans une école catholique , merci beaucoup pour vos articles pertinents

HAL

Je rejoins les propos de votre lectrice sophrologue sur la bonne mesure à avoir en matière, comme en toutes choses.

J'ai pu apprécier personnellement, et autour de moi, les bienfaits d'une pratique raisonnée du yoga, de la sophrologie ou de la "méditation en pleine conscience": accouchements naturels, soins palliatifs, "apprivoisement" de la douleur... et aussi, connaissance de soi, maîtrise de son agressivité, respect des autres...

La méditation sur les souffrances du Christ et sur ses miracles de guérison s'inscrit dans cette dynamique : Dieu ne veut pas notre souffrance, mais nous aide à l'accepter et la dépasser, et même, à l'offrir par amour, ce qui dépasse de loin la "philosophie" du bien être !

Mais dans un monde fortement déchristianisé, la connaissance de soi, le retour vers l'âme intime, où Dieu est présent, discrètement, en chacun de nous, peut être un chemin de conversion.

J'ai ainsi assisté à une conférence en entreprise de Charles Pépin, philosophe "feel-good" à la mode (rédacteur dans les magazines Psychologie et Philosophie) sur la confiance en soi...
Elle se résume ainsi : la confiance en soi s'ancre dans la confiance faite aux autres qui est la conséquence de la confiance dans le monde, la vie, Dieu...

A méditer...

C

monde moderne?!
déjà tout un programme ...

Jacques

J'ai eu moi même recours à la sophrologie il y a quelques années, avec une sophrologue de bonne volonté. Je reste très circonspect sur l'efficacité de cette méthode, même si cela m'avait sans doute aidé à passer un concours difficile et primordial pour moi et surtout ma petite famille. Je crois qu'en cette matière la plus grande des prudences est de mise car si ce n'est pas en soit une médecine, il s'agit à tout le moins de ce que l'on pourrait qualifier de médecine parallèle, ce qui amène de ma part une réflexion qui vient en complément du commentaire plein de bon sens de "maternelle à la maison". Ce qu'il y a de plus grave dans ces pratiques "imposées" à l'école c'est que les parents n'ont pas véritablement leur mot à dire. Or toute consultation de type médical (et la sophro à mon sens entre dans ce cadre là) sont des actes qui relèvent strictement de l'exercice de l'autorité parentale, que nul sauf un juge (et pas même les parents qui en sont les titulaires) ne peut déléguer. En somme l'école outre-passe ses fonctions en faisant ce type d'activité. Pour le reste yoga et autres pratiques occultes, je pense que le débat est posé clairement: pour un chrétien c'est inenvisageable comme cela était parfaitement rappelé dans le premier article.

C.B.

Merci "Oh! | 11 sep 2018 13:50:02" pour ce commentaire informatif, et votre lien très intéressant.

leopold St John

Chers amis,

Voici mon témoignage en tant qu'adulte, après plus de 15 ans sur le pont avec un fils handicapé et victime d'accident violent - et ce qui s'en suit bien entendu au plan familial. A travers les drames et deuils successifs, il fallait réagir et j'ai pu réfléchir au recours aux techniques contemporaines - yoga, sofro, méditation de pleine conscience, psy...
Le Seigneur Jésus-Christ vient au secours de qui l'appelle, de tout son coeur, et écoute l'amour bienveillant de sa Mère bénie, notre mère aussi qui sommes des nouveaux nés en Dieu par le baptême.
Je ne peux pas justifier de démarche, travail sur soi, relaxation, gymnastique de culture orientale ou méditation qui ne puisse mettre cette réalité christique au centre de tout. (Cela vaut aussi dans les démarches de coaching, parcours psychologique ou autre).
A mon sens, l'immense problème que le chrétien rencontre, est que les praticiens ne comprennent pas ou n'intègrent pas la perspective du Salut. Beaucoup ne sont pas croyants. Dès lors, effectivement, l'orientation de la démarche est fausse. La finalité est mal posée (bien-être, bonheur, relax, etc...) voir empruntée à d'autres cultures ou croyances (new-age, asiatique, philosophiques). Le chrétien qui souffre est alors doublement pénalisé : soit il se refuse brutalement tout type de chemin qui pourrait l'aider, soit il s'expose au risque fatal d'un détournement d'âme.
Je vois le bien que fait le yoga à mon épouse. Chaque fois que nous en parlons, elle me redit qu'elle prie Jésus et la Sainte Vierge dans cette gymnastique. Elle transforme, elle évangélise en elle-même ces gestes et ces postures. Cela me rassure donc.
Bien sûr le Père Verlinde est très clair. Le Christ est venu le chercher aussi dans cette faille, cet égarement du Yoga hindou. Bien sûr, nous devrions plutôt nous former et nous tourner vers de véritables pratiques chrétiennes, en médecine, en santé, dans nos rythmes biologiques.
Oui, il faut refuser toutes les pratiques ayant des approches ésotériques, énergétiques, ambigues. Il faut aussi, en tenant la main du Seigneur, savoir utiliser avec sagesse un cycle de sofro pour apprendre de nouveau à respirer, à se détendre, découvrir Vittoz, marcher, faire de la gymnastique, comprendre les techniques physiques de relaxation pour mieux gérer le stress. Nous devons apprendre, le Seigneur nous a donné une constitution merveilleuse dont nous devons prendre soin dans l'Esprit Saint.
Bonne rentrée à tous !

RICHARD JOSELET

Bonjour,

je m'inscris en faux sur la position de la sophrologue. Il n'y a rien à voir avec une ouverture sur le moderne, le progrès, l'humanité. c'est tout simplement de la science occulte. C'est plutôt une régression. Où est d'abord la crainte de Dieu début de la Sagesse ? Nulle part. Aucun chrétien ne devrait cautionner ce genre de soin. Nous ne nous délivrons pas du mal sans l'accord de Dieu, créateur de la médecine. Et le Grand médecin est Jésus. Il y a beaucoup de confusion, de leurre et d'intérêt personnel dans ce genre de discipline New-âge.

Cordialement.

Oh!

Monsieur,

je viens de lire un contresens irrécupérable dans mon trop long texte, voulez-vous ne pas le publier, c'est important.


J'insiste, même si vous ne le voyez pas, il y en a un. ce texte n'est pas assez clair.

supprimez le, j'insiste encore.

Merci.

[Je vous l'écris très franchement : ce type de message est pénible.
MJ]

Brutus

Un directeur spirituel
Des retraites de st ignaces
Des prières de délivrance...
Voilà ce qu' il nous faut...

Une ex musulmane convertie qui aime la France

Cela me fait sourire quand cette personnelle d amalgame. Elle me fait penser à toutes ces personnes qui disent qu' il ne faut pas rejeter l islam parce qu' il y a des musulmans qui se comportent bien (sous entendu ne sont pas des terroristes).
Seulement Jésus a dit qu' on devait juger un arbre à ses fruits!
Alors cqfd.
Toutes ces méthodes viennent remplir l homme d orgueil car il se croit capable de panser les blessures du coeur de l homme.
Seulement le coeur qui aime se trouve dans l âme....
DONC :" Qui comme Dieu?"
Udp.

mouette

Le Père Verlinde est très célèbre pour mettre en garde contre ce qu'il a autrefois pratiqué, très bien !
Cependant, il serait bon qu'il dise la messe traditionnelle de Saint Pie V, qui a en elle-même un puissant pouvoir exorciste.

Jacques

Merci Michel pour votre dernier article qui me paraît bien documenté. Je vais suivre les conseils qui y sont donnés, on est jamais trop prudent, et je rejoins un précédent commentaire préconisant les retraites de st ignace! là les preuves de leur immense efficacité n'est évidemment plus à faire!

P. Dominique AUZENET

Bonjour,

SUR LA SOPHROLOGIE.
À l'appréciation immédiatement diabolisante de Béatrice Malleron, je préfère la réflexion plus posée de Bertran Chaudet qui donne des éléments de discernements, sur ce blog que j'anime,
sosdiscernement.org
Voici le lien exact :
https://sosdiscernement.org/sophrologie-elements-de-dicernement/
Vos lecteurs en tireront profit, alors que l'émission de Radio Notre-Dame est manifestement un plaidoyer pro domo.
Cordialement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)